Réseau de Prévention d'Aide et de Suivi (P.A.S)

Les réseaux PAS ont pour objectif de favoriser le maintien dans l’emploi et la réinsertion professionnelle des personnels de l’Education nationale soumis à des risques professionnels particuliers ou fragilisés.

Le ministère de l’Éducation nationale et la MGEN développent en partenariat des actions destinées à améliorer les conditions d’exercice des personnels.

Les Réseaux PAS se caractérisent par des actions qui permettent notamment :

  • de contribuer à l’information, l’élaboration et à la mise en œuvre de campagnes de prévention des risques professionnels
  • de permettre des temps d’échanges, de réflexions et de contributions collectives portant notamment sur les thématiques suivantes : Risques psychosociaux au travail (violence, gestion du stress, addictions) ; Troubles musculo-squelettiques (gestes et postures, troubles de la voix,…).
  • d’accompagner des personnels fragilisés afin d’assurer un soutien adapté au contexte personnel et/ou professionnel de la personne : Actions de prévention et de promotion de la santé au travail à destination des personnels, (écoute individuelle dans les Espaces d’Accueil et d’Ecoute, groupes de parole,...).

En 2003, pour agir en faveur de la prévention des risques professionnels et de la promotion de la santé au travail, le ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR) et la MGEN ont signé un accord-cadre, créant les Réseaux Prévention Aide et Suivi (Réseaux PAS). En 2008, l'académie de Nice a rejoint ce réseau pour la prévention, l'aide et le suivi des personnels en difficulté.

Il s’agit d’actions collectives et/ou individuelles mises en place en complémentarité avec les services académiques (Rectorat et DSDEN) et les services de la MGEN (Sections départementales des Alpes Maritimes et du Var)

Les Espaces d’Accueil et d’Ecoute (EAE)

Parmi ces actions, les Espaces d'Accueil et d'Ecoute (EAE) permettent aux agents qui éprouvent des difficultés personnelles et/ou professionnelles et qui le souhaitent, d'échanger avec un(e) psychologue en face à face ou par téléphone.

Afin de rendre ce service plus accessible à l'ensemble des agents de l'Education Nationale, ce dispositif évolue : les agents pourront désormais prendre rendez-vous simplement et facilement dans un EAE, en s'ajustant au mieux à leurs contraintes de temps et/ou géographiques via un numéro unique gratuit :

0 805 500 005

  • Le dispositif bénéficie à l'ensemble des personnels de l'Académie, titulaires ou non-titulaires, adhérents ou non de la MGEN, en activité ou en situation de congé pour maladie.
  • Les EAE pour l'académie de Nice sont situés sur Nice, Fréjus et La Valette.
  • Les entretiens se déroulent dans le respect de la vie privée et du secret professionnel. L'objectif est de répondre aux difficultés personnelles et/ou professionnelles des agents.
  • Ces entretiens sont gratuits et la confidentialité y est garantie.
  • Ce ne sont pas des lieux de soins : le nombre d'entretiens est limité à trois par an, et, si nécessaire, la personne peut être orientée vers des ressources adaptées.

 

Prévention des troubles de la voix en direction des enseignants du premier et du second degré

Cette action de prévention collective est organisée autour de cycles de conférences suivies d’ateliers en petits groupes (15 personnes en moyenne) animés par une orthophoniste afin de pouvoir mettre en pratique les conseils de prévention et proposer des exemples d’exercices d’entraînement et de rééducation.

Cette action s’inscrit dans le cadre du Plan Académique de Formation de l’ensemble des personnels de l'académie de Nice. Les personnels enseignants intéressés doivent donc déposer une candidature sur le module de formation dédié à cette action. Attention, les inscriptions sont généralement ouvertes jusque la fin septembre de l'année scolaire en cours.

Consultez le Plan Académique de Formation et déposez une candidature individuelle

Les groupes de parole collectifs relatifs à la prévention des risques psycho-sociaux

Les phénomènes de violences internes ou externes, les éventuelles difficultés relationnelles, le délitement de l’autorité, la gestion difficile des comportements adolescents, … un grand nombre de thématiques transversales peuvent impliquer un besoin de soutien et de partage de l’ensemble des membres d’une communauté éducative.

Un groupe de parole, conduit et guidé par un(e) psychologue est un lieu d’écoute, de partage et de soutien qui aborde les thèmes liés à l’éducation et à la pratique professionnelle sous l’angle de l’identification des facteurs de risques psychosociaux (stress, violences, délitement de l’autorité,…), leurs conséquences sur la santé et sur les conditions de travail, et vise à déterminer collectivement des mesures de prévention et de régulation de ces risques.

L'analyse des pratiques vise le développement des compétences professionnelles des métiers dans lesquels existe une dimension relationnelle importante. Il s'agit de mettre en place un dispositif qui permette l'émergence d'une parole sur les difficultés rencontrées dans l'exercice professionnel et qui facilite l'analyse et la compréhension des situations professionnelles complexes. A travers les expériences, relatées et analysées collectivement, ce dispositif permettra aux personnels de l'éducation nationale, d'analyser des situations collectives de travail, et de réfléchir ensemble à la pertinence des réponses à y apporter, en prenant en compte le cadre professionnel.

Fonctionnement et modalités de constitution d’un groupe de parole

Il réunit, au sein d’un établissement d’accueil volontaire (EPLE ou école), un nombre restreint de participants (20 personnes maximum), toutes fonctions confondues, exerçant au sein d’un ou  plusieurs établissements et/ou écoles d’un même bassin de formation ou d’une circonscription.

La présence de l'intervenant facilite et garantit la circulation de la parole et le respect du cadre proposé :

  • ce groupe ne se substitue à aucune instance institutionnelle ou hiérarchique,
  • les regroupements s'effectuent à intervalles réguliers (2 à 3 réunions) sur l’année scolaire,
  • le fonctionnement suppose une assiduité des participants, leur disponibilité, une nécessaire confidentialité, le respect des uns des autres (écoute, ouverture et principe de non-jugement).

Ce groupe de parole peut être constitué après demande formulée auprès d’un(e) psychologue du réseau P.A.S : 

  • soit par une demande collective formulée par des personnels d’un même établissement ou d’une école, ou de plusieurs établissements ou écoles relevant d’un même bassin de formation ou d’une circonscription,
  • soit par une demande formulée par un chef d’établissement/directeur d’école volontaire.

Sa tenue nécessite l’accord conjoint du Rectorat, de la MGEN et d’un chef d’établissement/directeur d’école volontaire pour accueillir ce groupe.

Contacts pour toute demande de constitution d’un groupe :

Sur les Alpes-Maritimes : Tél : 04 92 14 84 40

Sur le Var :  Tél : Tél : 04 94 08 79 17 - Courriel : sd083PAS@mgen.fr