Éducations aux Médias - au Développement durable : les particules complémentaires

L’Education aux Médias et à l’Information et l’Education au Développement Durable sont deux éducations transversales, présentes dans les programmes de toutes les disciplines, de la maternelle au lycée.

Un peu d’histoire

Il est intéressant de noter que les deux termes sont apparus la même décennie, dans les années 70 et que leur acte de naissance officiel remonte presque à la même année au sein d’institutions internationales prestigieuses : en 1982 pour l’EMI avec la Déclaration de Grunwald de l’UNESCO et en 1983 pour l’EDD avec la mise en place de la commission Bruntland, à l’ONU, qui débouchera en 1987, sur le Rapport intitulé « Notre avenir à tous », définissant notamment la notion de développement durable.

EMI / EDD : les particules complémentaires

Ces deux « éducations à », transversales, rattachées à plusieurs domaines de connaissances, ont alors commencé à se tailler une place timide dans les programmes scolaires, jusqu’à entrer officiellement en vigueur au début des années 2000.

Déclaration de Grunwald sur l’éducation aux médias - 1982

[…] C’est pourquoi nous lançons aux autorités compétentes un appel en vue de :

1) organiser et soutenir des programmes intégrés d’éducation aux média s’étendant du niveau pré-scolaire à l’université et à l’éducation des adultes et visant à développer les connaissances, les techniques et les attitudes propres à favoriser le développement d’une conscience critique et par conséquent d’une compétence plus grande parmi les utilisateurs des média électroniques et imprimés. Idéalement ces programmes devraient aller de l’analyse du contenu des média jusqu’à l’emploi des instruments d’expression créatrice, en passant par l’utilisation des canaux de communication disponibles fondée sur une participation active ; […]

Grünwald, 22 janvier 1982

Consulter la déclaration de Grunwald sur l’éducation aux médias sur clemi.fr

Définitions

L’EDD se définit comme la compréhension des relations entre les questions environnementales, économiques, sociales et culturelles. Elle doit aider les élèves à mieux percevoir :

  • l'interdépendance des sociétés humaines et du système Terre

  • la nécessité de faire des choix informés et responsables et d'adopter des comportements

qui tiennent compte de ces équilibres

  • l'importance d'une solidarité à l'échelle mondiale

https://www.education.gouv.fr/l-education-au-developpement-durable-7136

L’EMI se définit comme la compréhension de l’information dans ses dimensions médiatiques, sociales, économiques, éthiques et numériques. Elle doit permettre aux élèves :

  • d'exercer leur citoyenneté dans une société de l'information et de la communication mondialisée,

  • former des "cybercitoyens" actifs, éclairés et responsables de demain.

https://www.clemi.fr/

Thématiques transversales EMI / EDD : notion de citoyenneté, évolution dans un environnement mondialisé, importance de faire des choix informés et responsables.

Pistes didactiques et pédagogiques

L’EMI et l’EDD peuvent être abordées conjointement sous l’angle de l’éducation à l’esprit critique.

Le Conseil scientifique de l’Education Nationale nous propose cette définition de l’esprit critique dans son rapport de 2020.

« L’esprit critique est la capacité à ajuster son niveau de confiance de façon appropriée selon l’évaluation de la qualité des preuves à l’appui et de la fiabilité des sources. A ne pas confondre avec l’esprit de critique ou de défiance souvent mis en avant par les adhérents des théories conspirationnistes qui se targuent de posséder un esprit critique affuté. »

L’esprit critique

Un texte a été rédigé pour accompagner l'éducation à l'esprit critique dans le cadre des travaux du groupe de travail « Éduquer à l’esprit critique » du Conseil scientifique du ministère de l’Éducation nationale, de
la Jeunesse et des Sports.

Bases théoriques et indications pratiques pour l’enseignement et la formation

C'est dans l'objectif de former l'esprit critique des élèves, que le ministère engage, à destination des professeurs, un travail d'étayage scientifique, didactique, pédagogique sur cette question et sa mise en œuvre pédagogique.

Consulter eduscol.education.fr

Cet esprit critique a un rôle très important à jouer dans l’EDD, notamment au vu du nombre d’infox qui circule sur des thématiques liées à l’environnement : selon le chercheur Romain Badouard, les infox en santé et alimentation sont les plus partagées sur les réseaux sociaux.

Notamment grâce à tout l’ecosystème économique qu’elles engendrent : pubs pour des compléments alimentaires miracles, réclames pour des régimes, promotions en tout genre,mais aussi vente de fichiers de données personnelles.

Viennent ensuite les infox dans le domaine politique, puis celles sur l’environnement : que ce soit des infox sur le réchauffement climatique, ou de la désinformation sur la toxicité et dangerosité de certains produits (infos souvent émises par les lobbys dans ce qu’on appelle le système de manufacture du doute).

La fondation Education21 a retenu 10 compétences en vue du développement durable, dont l’une est « Construire des savoirs interdisciplinaires prenant en compte différentes perspectives en :

  • s’informant de manière autonome
  • prenant conscience que les savoirs sont construits et influencés

par la situation et le contexte socio-culturel :

  • se questionnant sur la qualité et l’origine des infos
  • identifiant et analysant les lacunes et incohérences des informations relatives à la soutenabilité

Autrement dit, tout un programme d’éducation à l’esprit critique et de fact-checking !

Il est intéressant d’initier également les élèves au fonctionnement des biais cognitifs, ces automatismes créés par le cerveau qui peuvent induire des erreurs liées à nos sens, notre attention, notre mémoire, notre raisonnement.

Consulter clemi.fr

La psychologue et youtubeuse Audrey de la chaine « La Psy qui parle » identifie 5 biais cognitifs qui nous maintiennent dans l’inaction face à la crise climatique.

L’EDD promeut le développement d’une attitude citoyenne par le biais de la formation de l’esprit critique et de la pensée complexe, qui n’est malheureusement pas favorisée par la surabondance d’informations.

L’environnement numérique et virtuel à tendance à couper les individus de leur environnement proche et réel et nous enferme dans une attention dirigée par les stimulis (les pop-ups, les notifications) plutôt qu’une attention dirigée par une recherche consciente et critique d’informations.

Le dernier point qui rapproche EMI et EDD, c’est leur attrait pour la créativité, pour la pédagogie de projet, l’engagement sensible et citoyen des élèves.

A rapprocher des compétences du XXIe siècle qui sont : la communication, la collaboration, la créativité, la résolution de problème, l’innovation, la pensée critique, la méta-connaissance, la citoyenneté mondiale.

Concours pour mettre en lien EMI et EDD

Concours « L’océan entre nos mains » par l’Association Nous, Les ambitieuses !

Ce concours, soutenu par le Ministère de l’Education Nationale de la Jeunesse et des sports, permet aux jeunes du CP à la Terminale de proposer une réalisation artistique (poème, slam, rap, court-métrage, bandes dessinée, dessin) répondant à une des quatre thématiques suivantes : L’océan et la forêt ; Le repas de la mer ; Découvre l’océan et les écosystèmes ; Sois ambassadeur de l’océan.

22 avril 2022 : Fin du concours à l’occasion de la journée mondiale de la Terre.

  • En quoi consiste "Embarquement immédiat !" ?
  • Qui peut participer ?
  • Comment soumettre son texte ?
  • Comment soumettre un dessin ?
  • Le calendrier du concours

Consulter education.gouv.fr

Prix de l’action éco-déléguée de l’année

Ce concours participe à l’éducation au développement durable, en visant en particulier à mieux faire connaître, encourager et valoriser les actions engagées par les éco-délégués dans les établissements scolaires, avec la production d’une vidéo d’une minute 30.

Vous avez jusqu’au 31 mars 2022 : pour envoyer au rectorat vos productions.

Consulter education.gouv.fr

Le concours Jeunes reporters pour l’environnement, assocation TERRAGIR

Développé dans 40 pays à travers le monde, ce programme encourage les jeunes à devenir acteur du changement, dans l’esprit du journalisme de solutions.

Dans le cadre de leurs reportages, ils donneront la parole à des acteurs de terrain et feront connaître des initiatives locales qui répondent concrètement aux enjeux climatiques, de biodiversité, consommation et production responsables, réduction des inégalités…

Les reportages pourront prendre la forme d’un article (1000 mots), d’une vidéo (3 minutes), ou d’un podcast (3 minutes) qui devront être envoyés avant le 15 mars 2022

Consulter jeunesreporters.org

Réinventer le monde

Conçu comme un voyage au cœur des Objectifs de développement durable (ODD), les participants débutent leur immersion par la découverte, en podcast, du quotidien d’habitants de la planète et des enjeux auxquels ils font face. Accompagnés de leurs enseignants, les collégiens et lycéens ont également la possibilité de participer à un concours de podcasts pour raconter leurs histoires d’un monde plus juste et durable. Ce concours invite ainsi les élèves à raconter le monde dont ils sont témoins et celui à réinventer à l’horizon 2030.

Date limite d’envoi des productions : 29 mai 2022.

Consulter reinventer-le-monde.fr