La semaine des cordées de la réussite

Les cordées de la réussite ont pour objectif de promouvoir la réussite des jeunes de milieux défavorisés dans l’enseignement supérieur, et notamment dans des filières d’excellence.

Temps de lecture 10 minutes

Les cordées de la réussite

2020-2021 : les cordées évoluent !

Mise à jour : janvier 2021

Nouveauté : les cordées de la réussite et les parcours d’excellence sont fusionnés sous l’appellation cordées de la réussite, renforçant ainsi la portée du dispositif.

Objectif : atteindre 200 000 élèves bénéficiaires dès 2020-2021, sur tout le territoire.

Les nouvelles cordées de la réussite bénéficient d’une dotation de 10  M€ dans le cadre du Plan France relance du Gouvernement.

Le buzz des cordées

Mise à jour : janvier 2021

Le site de l'ONISEP propose au travers du site cordeesdelareussite.fr offre un regard sur les actions menées par les académies.

Découvrir les nouvelles des cordées dans les académies sur cordeesdelareussite.fr

 

Des « Cordées de la réussite » de nouvelle génération

Mise à jour : janvier 2021

  • Objectifs
  • Les « Cordées de la réussite » en chiffres
  • Comment « encorder » mon établissement ?
  • Référents académiques

Consulter eduscol.gouv.fr

Les cordées de la réussite ont pour objectif de promouvoir la réussite des jeunes de milieux défavorisés dans l’enseignement supérieur, et notamment dans des filières d’excellence. Elles contribuent à lever les barrières, notamment psychologiques et culturelles, qui pourraient empêcher une poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur.

Pour atteindre les objectifs, les cordées favorisent le renouvellement des approches pédagogiques et l'accompagnement des équipes en appui sur des expérimentations et la mobilisation des corps d'inspection pour mettre en place : le tutorat, l'accompagnement scolaire, l'accès à la culture, l'internat ou l'hébergement et d'autres aides diverses.

Des entreprises peuvent participer à ces actions par l'animation de simulations d'entretiens de recrutement et la mise à disposition d'offres de stages pour les jeunes impliqués dans le dispositif.

Le dispositif des cordées de la réussite bénéficie d'un triple financement du ministère de l'Éducation nationale, du ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, du conseil régional PACA et du commissariat général à l'égalité des territoires.

La semaine des cordées de la réussite

Organisée traditionnellement la 3ème semaine de janvier, la semaine nationale des Cordées de la réussite se tiendra du 17 au 22 janvier 2021.

Cette semaine a vocation à mobiliser dans toutes les académies l’ensemble des acteurs du dispositif des Cordées.

Parmi les actions menées dans l'académie, la Villa Arson (cordée « Les métiers de l’art ») filmera une sortie/visite de musée des élèves du collège Léotard de Fréjus, le 20 janvier, au cœur même de la semaine nationale des cordées.

Des établissements partenaires encordés, têtes de cordées et établissements secondaires ont réalisé documents et vidéos d’illustrations des actions menées dans le cadre de ce dispositif d’égalité des chances et d’accompagnement à l’orientation vers l’enseignement supérieur et les voies d’excellence à découvrir parmis nos 30 cordées de l'académie de Nice.

 

Découvrir les 30 cordées de la réussite dans l'académie de Nice

30

Cordées à orientation scientifique 

Les Drisses de la réussite

Cordée historique de l’académie ayant fêté ses 10 ans en 2020, « Les Drisses de la réussite » ont pour ambition de susciter et accompagner les carrières scientifiques auprès des lycéen-ne-s et collégien-ne-s issu-e-s des quartiers défavorisés en appui sur l'étroite collaboration entre l'Université de Toulon Var et le Lycée Beaussier.

Les réussites de cette cordée ne sont plus à vanter : dispositif de dépollution du port de La Seyne, sélection Prix Nobel junior, invitation aux Pays-Bas, finale du concours national scientifique « Parlons chimie »…

Les Mines de la réussite

« Les Mines de la réussite » (création 2010) instituent un partenariat entre des établissements d'enseignement supérieur (ISITV et autres composantes de l'Université Sud Toulon Var - option sciences et techniques) et le lycée Raynouard de Brignoles, au profit d'élèves de séries scientifiques de premières et terminales, afin de les inscrire dans un dispositif d'accompagnement vers des parcours de formation longue et à exigence élevée.

Atelier de recherche scientifique 

Le lycée Raynouard est un lycée excentré des structures de recherches et des pôles d’excellence. Les élèves n’ont donc pas ou peu de contact avec la recherche et ignorent parfois la présence d’une université proche de chez eux. Pourtant s’initier à la recherche est un acte citoyen, permettant de mieux comprendre le monde qui nous entoure, de gagner des outils et méthodes permettant d’analyser et de réagir face aux différents problèmes actuels. C’est pourquoi l’Université de Toulon (Département mathématiques) propose à des lycéen-ne-s de pouvoir faire de la recherche, parrainés par des directeurs et directrices de laboratoires, jumelés à des établissements de secteurs afin de rayonner et de transmettre le savoir et le goût de l’effort, et ce à l’aide d’un atelier « Maths.en.Jeans » (Méthode d'Apprentissage des Théories mathématiques en Jumelant des Établissements pour une Approche Nouvelle du Savoir). Le Collège Pierre de Coubertin et l’Ecole Denis Tissot font également partie des « Ateliers de recherche scientifique ».

Dans le cadre de l’« Atelier de recherche scientifique – Maths en jeans » du laboratoire IMATH de l’université de Toulon, une enseignante du collège Pierre de Coubertin du Luc a produit une vidéo qui résume les actions menées de l'école primaire au lycée.

Réussir des Études scientifiques

La cordée « Réussir des Études scientifiques » (création 2013) est un partenariat entre l'Institut Pharmacologie Moléculaire et cellulaire (IPMC) CNRS de l'Université de Nice Sophia Antipolis et le lycée Bristol de Cannes, pour assurer par des docteur-e-s en sciences un tutorat pédagogique dans les disciplines scientifiques des jeunes de milieu défavorisé à potentiel scolaire de 2nde et de 1ère S, et sensibiliser à la poursuite d'études supérieures dans les sciences dures afin de les y encourager, notamment les jeunes filles.

Tout est numérique : Osons le numérique !

« Tout est numérique : Osons le numérique ! » (création 2015) veut montrer que l'on peut oser raisonnablement l'excellence dans les domaines du numérique où la demande est forte. A cet effet, l'Institut Supérieur de l'Electronique & du Numérique (École d'ingénieur-e-s du Groupe FESIC, intégrant un laboratoire dépendant de l'IMNP-CNRS) s'associe avec les lycées Bonaparte Toulon, Langevin et Beaussier La Seyne et le collège Reinhardt Toulon.

Il s'agit de donner des perspectives aux élèves en les mettant en contact avec des étudiant-e-s et avec un secteur à forte demande qualifiée malmené par l'actualité. Les métiers du numérique constituent un secteur de forte attractivité, dans le cadre d'un bassin toulonnais très dynamique. Les collégien-ne-s pourront ainsi rencontrer tous les acteurs et actrices de cette chaîne de l'économie de l'intelligence jusqu'au poste de travail.

La cordée ambitionne également de créer une dynamique de réseaux des enseignant-e-s concerné-e-s pour leur permettre de conseiller au mieux les élèves dans leur orientation.

Objectif Orientation et réussite

« Objectif Orientation et réussite » a été labellisée en 2018 pour promouvoir les métiers de la Recherche, inciter les jeunes filles à oser choisir des métiers scientifiques ; développer l'ambition scolaire ; développer la métacognition (connaissance de soi, mode fonctionnement, potentiel), travailler la prise de parole en public et faire réfléchir les élèves de manière proactive à des choix d’orientation.

L'objectif de cette cordée est de faire participer les élèves encordés à l'élaboration d’un concours d’éloquence au cours duquel chaque élève défend un choix d’orientation et/ou de métier en 120 secondes face à un jury et au grand public.

En amont, une série de rencontres et d’ateliers sont organisés avec les doctorants et les scientifiques du CNRS et de l’Université Côte d’Azur. Les élèves encordés visitent également des laboratoires dans des disciplines variées. La prose et la prise de parole sont travaillées avec les étudiants de l’école d’orthophonie de Nice et les membres de la troupe de théâtre BAL .

L'Institut Pharmacologie Moléculaire et cellulaire (IPMC-CNRS-UCA) et l'Université Côte d’Azur associent à la cordée le lycée international de Valbonne et le collège Pablo Picasso de Vallauris.

Démarche scientifique dans le numérique

« Démarche scientifique dans le numérique » (création labellisée en 2018) met en cordée l'Inria Sophia Antipolis Méditerranée (dans le cadre de la COMUE Université Côte d'Azur dont l’Inria est membre fondateur) avec le lycée Jules Ferry de Cannes et le Collège Emile Roux du Cannet. Il s'agit d'aider et assister des groupes d'élèves pour construire un robot, le programmer, le tester sur des pistes imprimées, avoir une démarche projet scientifique globale.

Consulter clg-emile-roux.ac-nice.fr

Plus généralement, il s'agit de contribuer à initier une démarche autour de l'esprit critique en rencontrant, débattant, échangeant avec des scientifiques mais aussi en pratiquant différents jeux débranchés, ainsi qu'à mieux comprendre les concepts scientifiques en jeu derrière les sciences du numérique en manipulant différents jeux.

En lycée, le projet insiste sur la mise en place d'une démarche d'esprit critique en abordant par exemple l'aspect éthique des sciences du numérique, l'impact sociétal des choix technologiques...

Réussir avec les sciences

« Réussir avec les sciences » est une cordée de la réussite à dimension régionale Paca regroupant des entités de recherche scientifiques telles que CNRS, IMEV, INRAE, Inria, INSERM, MINES, ParisTech, Musées d’Archéologie, Observatoire de la Côte d’Azur, URFIST, coordonnée par Université Côte d’Azur et 

Il s’agit d’une cordée régionale constituée de 17 « sous cordées » autonomes, réunies par et avec l’université Côte d’Azur, proposant aux établissements secondaires la mise en œuvre sur l’année scolaire d’un projet d’équipe sur une thématique scientifique en lien avec les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de leur territoire. Elle regroupe en son sein des laboratoires, unités de recherche, instituts universitaires, Ecoles, Observatoire, dont certains, tel Educosmos existait en tant que tête de cordée spécifique et qui ont rejoint cette cordée régionale pour cette rentrée 2021. Une cordée d’une telle ampleur et d’une telle ambition est la première en France à se mettre en place.

La cordée « Réussir avec les sciences » se donne pour objectifs d’accompagner des élèves dans leur réussite, d’améliorer leur confiance en eux et leur autonomie. La réflexion scientifique associée à une méthodologie de projet contribue à l’épanouissement intellectuel et personnel des élèves, et leur ouvre des perspectives scolaires et professionnelles.

La cordée propose des actions de médiation scientifique en 3 étapes de 1h45 minimum, une intervention spécifiquement liée à l’orientation et/ou aux métiers de la science et une visite d’un laboratoire ou bien d’un site remarquable en lien avec la recherche. Les équipes sont invitées à élaborer leur projet, sans limitation de créativité et d’originalité, avec le soutien des chercheurs et en lien avec la thématique choisie. Les réalisations seront valorisées lors d’événements organisés au sein des réseaux d’établissements

Cordée de la réussite « Réussir avec les sciences » Liste des projets proposés 2021/2022 dans l'académie de Nice

  • * Collège Saint Blaise - Construction de fleurs à énergie solaire
  • *L'Eau Vive - On a cassé la planète, il est où le SAV ?
  • *Collège René Cassin - Le satellite Gaia et la découverte de l'Univers
  • *Collège Jules Romains Lycée professionnel Pasteur, EduCosmos.
  • Le projet « Educosmos. La recherche scientifique dans la salle de classe » (création labellisée en 2018) Observatoire de la Cote d'Azur (OCA) vise à éveiller l'esprit scientifique des élèves, du collège au lycée en les approchant de la démarche scientifique réelle menée dans un centre de recherche scientifique. Les élèves participent à un projet scientifique géré par des chercheurs de l'Observatoire de la Côte d'Azur. Ils observent avec un télescope professionnel et prennent les données nécessaires pour faire avancer le projet de recherche. Ils sont accompagnés par le personnel scientifique de l'OCA, et tutorés par des étudiant-e-s en thèse.
  • *Collège Thomas Edison, Cité scolaire de Lorgues, Collège Emile Roux - Démarche scientifique dans le numérique
  • *Collège Jean Médecin et Collège Peiresc - Quelles énergies pour un avenir durable
  • *Collège Fabre - Collège Le Pré des Roures, Lycée professionnel Les Côteaux Mathemarium – Topologie, Géométrie et fractales, Couture et mathématiques
  • *Collège Valéri - Intérêt écologique des banquettes posidonies
  • *Collège Vernier, Nucera, L’Eganaude, Processus de désinformation sur les réseaux
  • *Collège Henri Nans - Terra Numerica
  • *Collège Maurice Jaubert – « Tout feu, tout flammes »
  • *Collège des Baous, Collège la Vésubie - Jean Salines - ça bouge sous nos pieds
  • *Collège Roustan, L'agroécologie, comprendre ses enjeux !
  • *Collège Guillaume Vento, Adopt a float
  • *Lycée professionnel Gallieni, La découverte de la gravité
  • *Lycée René Goscinny, Sciences de la Vie & Santé
  • *Lycée Bristol, L'agroécologie, comprendre ses enjeux !

Wake up 

La cordée « Wake up » Polytech Nice Sophia Antipolis, Département de Génie Biologique a été mise en place et fonctionne depuis 2014 entre le lycée Alexis de Tocqueville de Grasse et notre département ingénieur en biologie à l’école Polytech de Nice Sophia Antipolis. Elle a permis à plus d’une centaine d’élèves en 6 ans de mieux appréhender leur intégration dans les études supérieures, d’identifier les débouchés professionnels accessibles après une formation ingénieur et donc de faciliter leur orientation, de mettre en application une démarche scientifique rigoureuse lors de l’élaboration de projets concrets.

Pour atteindre cet objectif plusieurs actions (détaillées ci-dessous) ont été menées. Ces actions s’appuient principalement sur un système de tutorat mis en place entre les étudiants volontaires de notre formation et les lycéens encordés.

Les cordées ont permis au cours des années un réel investissement des élèves dans leur projet scientifique et la mise en œuvre de manipulations non envisageables sans ce dispositif. Pour les tuteurs-étudiants l’investissement est très fort mais il permet de travailler leur capacité d’encadrement et de transmission de l’information. Ces compétences sont primordiales pour tous et toutes les futur-e-s ingénieur-e-s.

Cordées à orientation et ambitions technologiques et professionnelles

Ambition STS maintenance des systèmes

La cordée « Ambition STS maintenance des systèmes » (création 2015), dont la tête de cordée est le LPO Paul Langevin de La Seyne souhaite développer la motivation et l'ambition des élèves des LP Cisson Toulon, LPO Costebelle Hyères, LPO Langevin La Seyne, établissements sources, pour la poursuite d'études dans le supérieur, en facilitant l'intégration des élèves issus de Bac Pro MEI en BTS MS, par un soutien méthodologique et un accompagnement par les « pairs » ainsi que par leurs futur-e-s enseignant-e-s.

Sciences et technologies cap sur la réussite

Les élèves du lycée Guillaume Apollinaire sont majoritairement issus de PCS défavorisées et sont souvent la première génération à aller au LGT. Un des axes forts du projet d’établissement est de donner de l’ambition, d’ouvrir aux sciences et au numérique. Le dispositif d’égalité des chances est un levier pour faire réussir tous et toutes les élèves dans des filières porteuses d’emplois.

En tant que « tête de cordées », les BTS SN (Systèmes Numériques option électronique et communications) et ATI (Assistance Technique d’Ingénieur) sous statut scolaire ou en alternance permettent une insertion professionnelle réussie ou une poursuite d’études (licence pro, prépa ATS ou écoles d’ingénieurs avec prépa intégrée). Ces deux BTS s’inscrivent dans un parcours scientifique et technologique existant depuis la 2de au lycée Guillaume Apollinaire.

Dès la classe de 2de, l’option Sciences de l’Ingénieur-Création et Innovation Technologique permet aux élèves d’appréhender des concepts scientifiques, technologiques et numériques dans la continuité de l’enseignement technologique du collège. Ensuite, les élèves ont la possibilité de préparer un bac général avec la spécialité Sciences de l’Ingénieur ou un bac technologique (STI2D). Les trois enseignements spécifiques proposés permettent à chaque élève de donner une coloration « énergie et environnement », « informatique » ou « construction mécanique » au projet mené pendant l’année de terminale.

Dans le cadre des liaisons qui se développent avec les collèges du réseau la volonté du lycée est de développer des actions d’information et de promotion des filières technologiques et scientifiques à destination des collégien-ne-s et de leur famille. Ces actions auront pour but de donner un éclairage aux collégien-ne-s et à leurs parents sur les nombreux emplois industriels proposés dans le bassin d’emplois, sur l’intérêt des études scientifique et/ou technologique pour une insertion professionnelle réussie. Nous rappellerons aussi, à cette occasion, la volonté des entreprises d’embaucher davantage de femmes qualifiées à des postes stratégiques, d’où l’intérêt pour les jeunes filles de se diriger le plus tôt possible vers de telles filières et d’acquérir une culture scientifique et technologique.

Parmi les établissements encordés : Collège Nucéra – Nice , Collège Jaubert – Nice, Collège Cassin – Tourrettes Levens – Lycée Polyvalent des Eucalyptus à Nice.

La Cordée de Curie 

« La Cordée de Curie » dont la tête est le Lycée Pierre et Marie Curie de Menton s’adresse aux élèves qui, par un mécanisme d’autocensure, limitent volontairement leurs ambitions. Cette attitude est souvent induite par le contexte social, culturel ou territorial des élèves. Elle est fréquente dans les établissements classés « petits Collèges isolés », ce qui est le cas des Collèges Jean Médecin à Sospel, L’Eau Vive à Breil sur Roya et Jean-Baptiste Rusca à Saint Dalmas de Tende. L’éloignement limite les ambitions scolaires des élèves. Cette attitude est encore renforcée par la situation des Collèges de Breil et Saint Dalmas de Tende, gravement touchés par la tempête Alex en Octobre 2020. Les élèves parfois déstabilisés par la situation à laquelle il faut rajouter les contraintes sanitaires, manquent de confiance en eux et n’osent pas envisager une poursuite d’études en accord avec leurs possibilités et leurs désirs initiaux. La Cordée a un fort contenu culturel qui correspond au profil des élèves venant des vallées, surreprésentés dans les spécialités théâtre et Arts Plastiques du Lycée Curie : Atelier Théâtre, Atelier radio, Projet Edumed Projet de science participative en collaboration avec le réseau Edumed (http://edumed.unice.fr/fr) pour installer des stations météorologiques dans les Collèges de Breil et de Saint Dalmas de Tende, séjour à Turin (2 ou 3 jours) 
Collèges encordés : Jean Baptiste Rusca, Saint Dalmas de Tende, L’Eau Vive, Breil sur Roya, Jean Médecin, Sospel, Lycée Pierre et Marie Curie, Menton 

Cordée Delphes/Devenir acteur de son orientation

Dès la troisième, les élèves de la Cité du Parc Impérial (classe de 3eme à la terminale) ont des choix scolaires à faire ayant des conséquences sur leur orientation et leur avenir professionnel. L’enjeu de cette cordée de l’Ecole des MINES PARISTECH-PSL site de Sophia Antipolis est d’accompagner les élèves ciblés par les cordées dans ce processus de choix depuis la classe de troisième jusqu’à la classe de terminale en déployant un dispositif durable qui implique tous les acteurs de l’orientation : les élèves, les professeur-e-s, les personnels de direction de l’établissement, les parents, les établissements d’enseignement post bac, les CIO… Le tout en prenant appui sur les étudiant-e-s, les réseaux des ancien-ne-s et les enseignant-es chercheur-euse-s de l’enseignement supérieur.

L’objectif est que tout participant de la Cordée soit capable en Terminale de saisir ses choix d’établissements post bac en autonomie dans Parcoursup.

Pour cela L’Ecole des Mines propose d’adapter la méthode appelée Co-orientation©, une méthode de groupe éprouvée, initiée à MinesParistech pour apporter une réponse concrète et efficace à la problématique de choix professionnels. Elle est appliquée en toute autonomie dans de nombreux établissements d’enseignement supérieur. La méthode intégrera les besoins, pratiques déjà existantes et contraintes de chaque niveau de classe.

Elargir les possibles Bac Pro

A la rentrée de septembre 2021, le lycée professionnel Jacques Dolle situé à Antibes met en place la classe de seconde qui forme au nouveau Bac Pro Métiers du Numérique et Transitions Energétiques, MNTE. Trois classes de seconde vont regrouper 60 élèves issus du collège et se destinant à différentes filières telles qu'électricité, réseaux et systèmes communicants. L’enjeu de cette cordée dont la tête est L’Ecole des MINES PARISTECH-PSL site de Sophia Antipolis est de faire découvrir aux élèves des métiers et filières possibles à l’issue de ce bac pro par des visites et rencontres prenant appui sur les ressources scientifiques et les étudiants de l’Ecole des Mines, site de Sophia Antipolis ainsi que l’implication des acteurs de l’écosystème de Sophia.

Avec le BTS MCO (management commercial opérationnel), en route vers les études supérieures.

Le BTS MCO a pour objectif l'insertion professionnelle. Avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en licence professionnelle du domaine commercial, en licence LMD (L3 en économie-gestion ou en sciences de gestion), en école supérieure de commerce ou de gestion ou en école spécialisée (écoles du réseau EGC, formations Négoventis etc.

Les élèves de BTS MCO auront donc à cœur de démontrer concrètement qu’il est possible, en passant par la voie professionnelle, d’accéder à des licences et d'apporter aux futur-e-s collégien-ne-s ou lycéen-ne-s encordé-e-s une vision éclairée sur l’orientation post-bac.

Grâce au Lycée Paul Valéry de Menton, tête de cordée, la mise en place participative d’un projet scolaire se déclinant sur l’année avec des élèves de 4ème et 3ème intéressés par une orientation tertiaire ou autre, peut apporter une ouverture plus large des perspectives d’avenir pour les établissements « dit isolés » comme l’arrière-pays. Trop souvent, la poursuite d’études n’est envisageable, pour les élèves et leur famille, que par le biais de la filière générale.
Etablissement encordé : Collège Auguste Blanqui Puget-théniers

« Cap vers le supérieur »

L’objectif ce cette cordée pilotées par le Lycée Antoine de Saint-Exupéry de SAINT-RAPHAEL est d’offrir aux élèves qui intègreront ce dispositif, la possibilité de se projeter sereinement dans l’avenir avec une réelle ambition.
Dès le repérage de ces élèves, un accueil personnalisé leur sera proposé pour leur présenter les objectifs recherchés de cette action égalité des chances. Parmi les objectifs de la cordée : présenter et décrypter les différentes réformes du LGT et LP ; présenter des différentes spécialités, de leurs débouchés ainsi que les parcours et des filières d’excellence pour les trois séries ; proposer des actions dé découverte des métiers et de formations en collaboration avec les enseignant-e-s et des professionnel-le-s pour faire évoluer la représentation des filières et des professions (immersion  en séance avec des professionnels, visites d’entreprise….) ; mobiliser des professeur-e-s de BTS notamment de Comptabilité du lycée, organiser un atelier sur la question du coût des études supérieures pour ne pas que les élèves s’autocensurent, favoriser l’accès à l’information sur toutes les bourses, fondations, aides sociales ; focus sur les formations en alternance, qui ont l’avantage de permettre un financement des études mais aussi d’acquérir de l’expérience professionnelle.

Le Lycée ST Exupéry souhaite encorder les élèves de 2GT/ Pro venant des collèges Alphonse Karr et de l’Estérel de ST Raphaël et du Collège Léotard de Fréjus, de Roquebrune/Argens, des Arcs, de Montauroux, de Gassin et de Saint-Tropez, ainsi que les élèves arrivant en 1ère STMG (Le Muy et Camus) et des élèves du lycée ST Exupéry repérés.

Le Lycée Raynouard réunit et fusionne 2 cordées : « Renforcement de la liaison Bac Pro GA / BTS GPME & Osons les formations professionnelles » 

Il s’agit d’une part de mettre en lumière les différences d’enseignements entre la filière professionnelle et le post-bac et de préparer les élèves de Baccalauréat Professionnel à la poursuite d’études en BTS ; d’autre part, de favoriser la découverte de l’enseignement professionnel.

Le lycée RAYNOUARD dispense en effet des formations BTS dans 3 Sections : • GPME en initial et en apprentissage (moteur du projet) • PI • Support à l’Action Managériale (en apprentissage) ainsi que des formations en bac professionnel AGOrA et en BTS GPME.

Dans le premier cas, la cordée favoriser la découverte du fonctionnement et des attendus de l’enseignement supérieur en poursuivant le travail d’orientation initié au lycée et en faisant connaitre la diversité́ des formations de l’enseignement supérieur, dispensées au lycée RAYNOUARD.

Dans le second cas, la cordée permettra à des collégiens des échanges entre pairs à tous les niveaux de formation (collège/lycéen et collège/BTS), en leur faisant découvrir le fonctionnement et les attendus de l’enseignement professionnel et de les aider à l’orientation.

Cordées à orientation artistique

Cordée d'art

La « Cordée d'art », (création labellisée en 2018), est pilotée par l'Ecole supérieure d'art et de design Toulon Provence Méditerranée. Elle concerne le Lycée Général et Technologique Beaussier de La Seyne sur Mer. 

Son objectif est de susciter, encourager et développer les vocations les carrières artistiques et culturelles, selon 3 grands axes : 

  • découvrir l'enseignement supérieur à l'École Supérieure d'arts et de design Toulon Provence Méditerranée.
  • l’ambition de la cordée : encourager les élèves à poursuivre leurs efforts, obtenir leur baccalauréat puis se déterminer pour des études supérieures (orientation) ;
  • renforcer leur confiance en eux les projeter vers l'avenir : en leur présentant des élèves qui ont suivi le cursus au lycée Beaussier, leur apporter des repères.

Les métiers de l’art et de la culture 

Les actions en faveur de la démocratisation de l'accès à l'enseignement supérieur culture sont au cœur du projet de la Villa Arson. L’établissement bénéficie de l’expérience du programme égalité des chances en écoles d'art et de design mené avec la Fondation Culture et Diversité avec les élèves des lycées Apollinaire et Pasteur et du programme UCA Jedi Junior en direction des élèves des collèges des quartiers prioritaires Maurice Jaubert et Jean Rostand. Devenir partie prenante des nouvelles cordées de la réussite s’inscrit dans cette continuité.

La Villa Arson offre l’opportunité aux élèves de découvrir tout un panel de métiers liés à l’art et à la culture et de rencontrer à la fois des étudiant·e·s de l’école nationale supérieure d’art et de nombreux·euses profesionnel·le·s du secteur artistique en lien avec les activités de production et de diffusion à travers sa programmation d’expositions et d’événements culturels, sa bibliothèque et ses résidences d’artistes. 

En termes de consolidation et de développement des compétences dans le domaine des activités orales, les élèves participeront à un jeu de l’interview (afin de se présenter et connaître l’équipe de la Villa Arson) ainsi qu’à des ateliers de médiation en lien avec les expositions. Pour l’accompagnement à l’orientation, la Villa Arson s’inscrit dans un réseau national d’écoles supérieures d’art, les élèves découvriront les différentes options, spécialités existant sur l’ensemble du territoire. A cela s’ajoute la découverte des différents métiers représentés à la Villa Arson : artiste, technicien·ne d’atelier en céramique, photographie, vidéo, textile, bois, métal, 3D, etc., chargée des publics, chargé·e de production des expositions, régisseur·euse d’œuvres, chargé·e de communication, bibliothécaire, etc. Enfin concernant l’ouverture sociale et culturelle, au-delà de la richesse propre à la Villa arson, les élèves iront à la rencontre de nos partenaires dans des musées, galeries et associations d’artistes. 

Les établissements encordés sont le lycée R. Goscinny de Drap et le collège A. Léotard de Fréjus

Les cordées de la rhétorique

« Les cordées de la rhétorique » (labellisée en 2018) mettait en cordée, pour leur création, "Sciences Po" Menton et le collège jules Romains de Nice. La cordée propose de construire le parcours civique d'étudiants de deuxième année du campus de Sciences Po à Menton au sein d'un collège appartenant à un réseau d'éducation prioritaire renforcé.

Le campus Moyen Orient Méditerranée de Sciences Po est un campus international. Pour l’année 2020-2021, ses étudiants viennent de 57 pays différents. Le présent projet propose de faire interagir en particulier les étudiant-e-s de 2ème année avec des collégien-ne-s et lycéen-ne-s de notre territoire et de leur permettre ainsi d’être au contact de différentes cultures et de différents parcours. Elle permet également de développer un parcours d'excellence au profit d'élèves de troisième finalisé par un concours d'éloquence au sein du grand amphithéâtre du campus de Sciences Po à Menton.

La cordée de la rhétorique est un projet qui a pour objectif d’accompagner les élèves du secondaire dans l’acquisition de compétences oratoires, communicationnelles. Il s’agit notamment de les aider à mieux gérer leur stress, à argumenter en améliorant leur culture générale. Il s’agit également de les accompagner dans le développement de leur capacité d’écoute et de synthèse.

Ce projet est destiné aux élèves du collège Jules Romains de Nice ainsi qu’à ceux des lycées nouvellement bénéficiaires de l'extension du dispositif des Conventions Education Prioritaire de Sciences Po : outre le collège Jules Romains de Nice, les Lycées René Goscinny de Drap, Pierre et Marie Curie de Menton, Thierry Maulnier et Apollinaire de Nice.

Vers une sensibilisation et la pratique des nouvelles technologies musicales

À la croisée des Arts sonores et de la Recherche scientifique, le CIRM, Centre National de Création Musicale occupe une place à part dans le paysage culturel de la Ville de Nice. Organisateur d’un festival annuel de musique contemporaine (Manca), il diffuse tout au long de l’année des productions sonores ou musicales issues de ses studios. Membre de l’Université Côte d’Azur depuis 2005, il accueille des doctorant-e-s et des masters dans le cadre d’un parcours « Création, performance et pédagogie musicales » en collaboration avec le Conservatoire de Nice.

Ses actions pédagogiques auprès du public scolaire favorise la transmission d’une connaissance et d’un savoir-faire technologique et musical. Dans un souci de favoriser l’ambition scolaire des plus jeunes et la poursuite d’études vers l’enseignement supérieur, l’équipe du CIRM, accompagnée de ses doctorant-e-s et de musicien-ne-s intervenant-e-s, souhaite développer dans le cadre de la cordée, une expérience unique – à la fois sensorielle, technologique et artistique – qui conduira les élèves du Collège niçois Louis Nucera.

L’équipe du CIRM, centre national de création musicale, a mis notamment en musique et en images sa réalisation d’une « Aqua Symphonie du Potager » avec des élèves du Collège Louis Nucéra.

Cordées musicologiques

Le partenariat développé dans cette cordée entre l’EUR CREATES d’UCA / Licence mention musicologie et du master Arts parcours création, performances pédagogies musicales et le collège Jean Rostand a pour objectif d’encourager les collégien-ne-s à la poursuite d’études supérieures, les informer et renforcer l’ambition scolaire, faciliter l’accès à l’enseignement supérieur dans une perspective de réussite et d’ascension sociale, les initier musicalement par la création d’un atelier orchestral.

Les Cordées musicologiques favorisent l’accès à la culture et l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes qui, en raison de leur origine sociale modeste ou territoriale rurale, brident leur ambition scolaire ou ne disposent pas de toutes les « clés » pour s’engager avec succès dans une formation supérieure. En s’adressant à tous les jeunes issus de milieux modestes, elles participent de ce fait activement à la réalisation de l’objectif fixé d’emmener 50% d’une classe d’âge à un diplôme de l’enseignement supérieur.

Cordées à orientation Sportive 

"En cordée vers STAPS ! " 

Dans cette cordée, l’Université Côte d’Azur (Portail de Licence STAPS) s’appuie sur la volonté d’appréhender l’orientation de manière active. L’ambition est de préparer au mieux l’intégration des jeunes aux études supérieures en STAPS soit élever le niveau d’aspirations d’élèves éloignés (par déterminisme) du supérieur.

Pour cela, il s’agirait de travailler sur les représentations de ce que sont les études en STAPS et leur motivation. Le projet est de présenter le milieu sportif aux élèves sous différentes facettes (culturelle, scientifique). Le but est également de leur permettre de découvrir ce que sont les études en STAPS au-delà de la pratique sportive via le tutorat et aussi de découvrir les différentes mentions ouvertes au sein du STAPS de Nice. L’enjeu est d’observer et d’intégrer ou de vivre des actions de terrain de nos différentes mentions.  Il ne s’agit pas de cibler une mention en particulier mais de favoriser une meilleure connaissance des prérequis, savoirs et savoir-être permettant aux collégiens et lycéens de se projeter et de mieux comprendre les codes du « métier d’étudiant-e en STAPS».

Cette cordée s’adresse à tous les profils d’élèves en termes de choix de spécialité en première et terminale car il n’y a pas qu’un profil pour réussir en STAPS. L’enjeu est de promouvoir l’« égalité des chances » en permettant aux jeunes d’établissements prioritaires de bénéficier d’un accompagnement dans cette orientation.

Etablissements encordés : Lycée BRISTOL CANNES, College Les Mûriers, Les mimosas, et Jean Franco 

Valorisation immersive du paysage montagnard »

L’UCA/EUR CREATES/Parcours de master ICCD), tête de cette cordée, propose aux élèves de concevoir une « webcam immersive et vivante ». En s’appuyant sur un groupe d’élèves du Lycée Régional de la Montagne à Valdeblore on concevra une webcam 360° animée par des visites/captures lancées à la cadence hebdomadaire et dont les résultats seront visibles sur les plateformes de type YouTube ou Vimeo disposant d’un service live streaming 360°.

Etablissements encordés : Lycée Régional de la Montagne à Valdeblore

Des enseignants chercheurs du Master ICCD d’Université Cote d’Azur en partenariat avec lycée régional de la montagne ont réalisé une capsule vidéo dans le cadre de la cordée « Valorisation immersive du paysage montagnard »

Cordées à orientation « citoyenne » 

Les Cordées philosophiques 

Les Cordées philosophiques sont des ateliers-débats d’initiation au questionnement philosophique, à destination de collégien.ne.s et de lycéen.ne.s de l’Académie de Nice et animés par les étudiant.e.s du Département de philosophie d’Université Côte d’Azur (Université Côte d’Azur, EUR CREATES Arts and Humanities Graduate School and Research, Département de Philosophie, Campus Carlone).

Les Cordées philosophiques répondent à un double objectif : 1/ aider les élèves à réussir leurs études secondaires grâce à la philosophie, et ce dès le collège ; 2/aider les élèves à s’engager dans la voie exigeante et longue des études universitaires en philosophie. Les Cordées philosophiques sont labellisées Cordées de la réussite depuis 2015. Ces actions ont été mises en place en parallèle de l’ouverture, à la rentrée universitaire 2020, du Diplôme Universitaire ProPhilia – Pratiques de la diffusion philosophique (DU CREATES, IDEC UCA Jedi : https://creates.univcotedazur.fr/prophilia). Désormais les tuteurs/trices du Département de philosophie qui animent les ateliers philosophiques en collège sont formé-e-s dans le cadre d’une formation diplômante de niveau Master comprenant un volet théorique (philosophie générale et méthodologie philosophique), un volet pratique (ateliers en collège avec accompagnement de l’équipe enseignante et rédaction d’un mémoire de stage) et un volet professionnalisante puis 2015.

« Les Cordées philosophiques » (création 2015) instituent un partenariat entre le département de philosophie de l'Université de Nice (UFR LASH), les Collèges, Maurice Jaubert et Jules Romains classés en REP+ et le collège Jean Rostand, tous 3 de Nice, en vue d'aider les élèves à réussir leurs études secondaires grâce à la philosophie, et ce aussi bien au collège qu'au lycée, et d'aider les élèves à s'engager dans la voie exigeante et longue des études universitaires en philosophie. D’année en année, elles touchent l’ensemble des élèves des établissements dès la classe de 6ème et remontent vers les écoles élémentaires de secteurs. 

Les cordées philosophiques sont uniques en France. Elles ont valu au collège Jean Rostand une labellisation Unesco en mars 2021 et une audience internationale (Espagne, Ecole française d’Alexandrie).

Égalité des chances pour l'enseignement supérieur

« Égalité des chances pour l'enseignement supérieur » est un programme lancé depuis 2009 par l'EDHEC Business School, en partenariat avec deux lycées de Nice (T. Maulnier et G. Apollinaire), dans le cadre d'une convention avec le Rectorat de Nice et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale. Il vise à aider les jeunes de quartiers défavorisés à accéder à des formations supérieures, avec deux types d'actions : 

  • Découverte des métiers : organisation de visites dans différents organismes (entreprise, organisme culturel, de formation, de presse...) pour ouvrir les jeunes à la diversité des métiers et milieux professionnels.
  • Préparation au Concours Pass et aide financière : accompagnement des élèves tout au long de l'année par des étudiants et accès à des bourses étudiantes.

La cordée a connu depuis sa création des réussites individuelles exemplaires qui ont eu des retombées positives sur les établissements encordés et leur quartier.

Moi Etudiant-e Demain

Cette cordée de l’Université Côte d’Azur (UCA) en partenariat structurel et opérationnel avec l'AFEV Nice (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville) a pour objectif de rendre des élèves des collèges niçois Antoine Risso et Louis Nucera acteurs d’une démarche d’orientation en participant à un séjour d’immersion au sein de l’université ; d’élever les aspirations de publics originaires de QPV au moyen de rencontres, de visites et d’ateliers d’éducation populaire ; d’amener les collégiens à se projeter dans une future vie d’étudiant.e et les sensibiliser aux enjeux du processus d’orientation afin de créer une continuité collège-lycée-université.

L'essentiel des activités d'orientation proposées jusqu'à présent relient lycéen-ne-s et établissements du supérieur. Or, une large part des questions d'auto-censure et de représentations se "clôturent", pour les élèves et leur famille, en amont.

Cette cordée est mise en œuvre en partenariat avec l’AFEV qui met à profit son ingénierie de projet pour mettre en dynamique les différents acteurs (établissements scolaires, université, monde étudiant).

Dans une démarche d’amélioration continue, le projet Cordées a vocation à évoluer par rapport à la première expérimentation (avec notamment plus de continuité au collège au cours de l’année et une rencontre “Université dans mon quartier”), en développant certains outils produits.

Programme d'Etudes Intégrées des Instituts d'Etudes Politiques (IEPEI) IEP d'Aix-en-Provence

Le but d'IEPEI est de permettre à des lycéens d’origine modeste, qui n’envisagent pas et/ou n’ont pas le sentiment d’être légitimes face à la perspective d’études supérieures, de préparer le concours commun des IEP. Cette préparation a pour but de les aider à acquérir une méthodologie très précieuse pour réussir dans l’enseignement supérieur.

*Objectifs:

  • Fournir une aide méthodologique, préparer à des épreuves universitaires, grâce à l’intervention de professeurs de Sciences Po Aix ;
  • Ouvrir de nouveaux horizons par la promotion de l’enseignement supérieur et notamment des filières sélectives (CPGE,...) ;
  • Lutter contre le sentiment d’illégitimité en favorisant, par exemple, le rapprochement entre les lycéens et des étudiants de l’IEP participant au dispositif ; éveiller la curiosité et l’intérêt des élèves sur les sujets d’actualité et les grands débats contemporains.

L'IEP d'Aix encorde une vingtaine d'établissement dont le lycée Raynouard à Brignoles

Communiquer, la clé de la réussite

Cette cordée du Lycée du Golfe de Saint-Tropez (BTS MCO a pour objectif de développer l’ambition et le projet personnel d’un élève autour de deux axes :

  • La communication dans ses différentes formes et les outils associés. Les activités viseront à développer les compétences communicationnelles des élèves.
  • L’orientation (liaison collège – lycée – BTS MCO)

Ses objectifs généraux sont de : travailler l’oral, apprendre à s’exprimer et être capable de s’adapter aux différents contextes, découvrir les situations de communications professionnelles ; découvrir les formations professionnelles qui investissent la communication et développer l’ambition professionnelle des élèves ; casser les représentations en connaissant les attentes des formations ; acquérir des compétences dans l’objectif du DNB en collège, grand oral et chef d’œuvre au bac. ; mettre en place des situations de transmissions de compétences et de connaissances entre élèves, étudiants et professionnels ; mettre l’accent sur les nouvelles technologies de la communication.

Les établissement sources encordés sont le Lycée du Golfe de Saint Tropez, les Collèges MOULIN BLANC de St Tropez et VICTOR HUGO de Gassin

Air – Réussite – Jeunesse

Ce projet s’inscrit dans le cadre des actions de ‘tutorat’ initiées dès 2008 par le ministère des armées au profit du plan interministériel de l’égalité des chances. Le but global du dispositif est de promouvoir l’envie de la réussite scolaire, d’aider les lycéen-ne-s et collégien-ne-s à se projeter au-delà du baccalauréat avec la poursuite d’études, de les accompagner dans leur parcours d’émancipation, en les aidant à mieux appréhender le monde professionnel, en les plaçant hors établissement scolaire et hors milieu sociétal habituels, en les aidant à développer des qualités de savoir-être, à travers l’acquisition de savoirs et de savoir-faire

Les élèves officiers de l’Ecole de l’Air de salon de Provence volontaires pour le tutorat plan égalité des chances, prennent en compte le parrainage des lycéen-ne-s pour une durée allant d’un à trois ans correspondant à leur parcours du secondaire ainsi qu’à la durée de scolarité des élèves officiers à l‘École de l’air.

La spécificité propre à l’École de l’air est la découverte de la troisième dimension. Elle apporte une plus-value indéniable à la démarche du tutorat. Elle est un puissant vecteur d’attractivité. Le nombre total de places offertes chaque année est aisément honoré. Au travers de la découverte des bases du pilotage et du fonctionnement d’un avion, cette activité suscite l’apprentissage et la prise de conscience de la maîtrise de soi, de l’évaluation des risques et de la prise de décision, vol en place arrière sur avion léger. Cette activité, par une mise en situation, suscite l’envie de poursuivre un objectif et met en avant l’importance d’une préparation sérieuse et du travail en équipe. Les élèves de classe de seconde découvrent le vol en simulateur, les élèves de premières, réalisent un vol sur CIRRUS, et enfin, sous réserve de financement, la dernière séance des élèves de classes de Terminale se déroule au sein d’un aéroclub.

L’objectif est de permettre aux plus assidus de découvrir le pilotage réel au cours d’un vol en place avant. Il est l’occasion de démontrer qu’après trois années d’effort et d’assiduité il est possible d’atteindre un objectif ambitieux.

Collège source encordé : Yves Montand, Vinon sur Verdon

Pour faire face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement a mis en place dès le début de la crise, des mesures inédites de soutien aux entreprises et aux salariés, qui continuent aujourd'hui d'être mobilisables.

Afin de redresser rapidement et durablement l’économie française, un Plan de relance exceptionnel de 100 milliards d’euros est déployé par le Gouvernement autour de 3 volets principaux : l'écologie, la compétitivité et la cohésion. Ce Plan de relance, qui représente la feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays, propose des mesures concrètes et à destination de tous. Que vous soyez un particulier, une entreprise, une collectivité ou bien une administration, retrouvez l’ensemble des mesures dont vous pouvez bénéficier dans le cadre du Plan de relance !

Mise à jour : janvier 2022