Semaine olympique et paralympique

Une semaine pour travailler des thématiques telles que le fair-play, les valeurs du sport, de l'olympisme et du paralympisme ou encore l'égalité, la santé et l'inclusion des élèves en situation de handicap.

La Semaine Olympique et Paralympique (SOP), c’est une semaine pour promouvoir la pratique sportive chez les jeunes et mobiliser la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives inscrites dans l'ADN de l'Olympisme et du Paralympisme.

Elle s’adresse aux enseignants, aux élèves et à leurs parents, de la maternelle à l’université, et mobilise également les collectivités territoriales, associations et fédérations sportives ainsi que les athlètes de haut-niveau. Se déroulant sur l’ensemble du territoire français et dans le réseau des établissements français à l’étranger, la SOP permet aux jeunes de pratiquer différentes disciplines sportives, de découvrir le mouvement olympique et paralympique mais aussi de changer leur regard sur le handicap.

Pour sa 6ème édition, la Semaine Olympique et Paralympique se déroulera du 24 au 29 janvier 2022 et continuera d'offrir l'opportunité de mettre plus d’activité physique et sportive dans le quotidien de la Génération 2024.

Cette année, la thématique portera sur le sport pour l’environnement et le climat.

La Semaine Olympique et Paralympique, sous l’angle du sport pour l’environnement et le climat constitue une entrée remarquable pour aborder les enjeux climatiques. Les acteurs d’une équipe pédagogique ou d’un établissement vont pouvoir mettre en place un travail multidisciplinaire afin de transmettre et promouvoir une culture climatique citoyenne. Utiliser les sciences pour découvrir la biodiversité, l’EPS pour effectuer une marche verte pour l’environnement ou encore les mathématiques pour calculer la quantité de déchets ramassés sont autant de pistes pour animer la Semaine Olympique et Paralympique 2022.

Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes et vous pouvez retrouver l'ensemble des informations sur la plateforme Génération 2024 dans l'onglet Semaine Olympique et Paralympique, ainsi qu'une carte des actions dans la région académique sur generation.paris2024.org

La SOP2022 dans l'académie de Nice 

Partager les actions sportives des établissements de l'académie !

 

On en parle dans les médias

 

La circonscription de Nice 6 met en valeur la SOP2022

Lundi, Laurent Giammartini, sportif de haut niveau, s’est rendu sur l’école Jean-Marie Hyvert pour initier 2 classes de cycle 3 au para-tennis.

Jeudi, l’association sportive Azur Skateboard, a présenté la pratique de cette discipline à des élèves de cycle 3 à l’école Auber.

    Les trois valeurs de l’Olympisme sont l’amitié, le respect et l’excellence. 

                       Cette SOP a été l’occasion de les mettre en exergue.

Vendredi, c’était au tour de Jamila et Robert Sellem, sportifs en situation de handicap d’apporter leur témoignage sur la pratique de leur art : l’escrime.

Jamila et Robert Sellem, sportifs en situation de handicap pratiquent l’escrime à l’OGC Nice depuis de nombreuses années. Ils sont médaillés et généreux au point de donner de leur temps aux enfants pour parler de leur sport mais aussi de leur handicap.

Jamila a perdu la vue à l’âge de 27 ans suite à une maladie et Robert est mal voyant. Les élèves de l’école Roméo 2 avaient préparé leur venue en rédigeant un questionnaire exclusivement sur la pratique de l’escrime. Mais, très rapidement, des questions sur leur handicap ont surgi et c’est avec beaucoup de sincérité que nos deux sportifs ont apporté des réponses mais aussi des objets de leur quotidien qui leur permettent de vivre le plus normalement possible.

Parallèlement à ces échanges, dans la cour, le maître d’armes Alan, et ses assistants, animaient, à l’autre moitié  de la classe, une initiation à la pratique de l’escrime :

  • Marcher sur une ligne placée au sol, avant d’atteindre une cible, avec leur épée en plastique. Tout cela, les yeux fermés.
  • Effectuer un parcours où des obstacles (plots en plastique) avaient été positionnés avant d’aller toucher la cible, avec leur épée en plastique.

Et comme un cadeau n’arrive jamais seul, les élèves ont eu le privilège d’assister à une démonstration d’escrime par Jamila et Robert.

30 minutes d'activité physique par jour dans les écoles

Être en bonne santé est une condition préalable fondamentale pour bien apprendre. L’Éducation nationale s’engage ainsi avec Paris 2024 pour que chaque élève bénéficie d’au moins 30 minutes d’activité physique quotidienne, complémentaires des enseignements d’EPS, pour un objectif partagé au service de la santé et du bien-être des élèves.

30 mn

Le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec le Comité d'organisation des jeux olympiques et paralympiques Paris 2024 lance un appel à manifestation d'intérêt à destination des écoles élémentaires pour promouvoir « 30 minutes d'activité physique par jour ».

  • Comment mettre en oeuvre ?
  • Répondre à cet appel à manifestation d'intérêt
  • Propositions et pistes pour une mise en œuvre des 30 minutes d'activité physique quotidienne

Consulter eduscol.education.fr

#Mission30minutes pour la Semaine Olympique et Paralympique ?

Une mission 30 minute correspond à la réalisation d’une session de 30 minutes d’activité physique. L’objectif est d’en réaliser le plus possible tout au long de la semaine pour atteindre l’équivalent de deux allers-retours sur la Lune, soit plus de 16 millions de minutes* !

*Et oui, il faut 8 ans à pieds pour aller sur la lune, soit 32 ans pour faire 2 allers-retours, et plus de 1 500 000 kms parcourus !

Rendez-vous tous les jours, à partir du 24 janvier, sur https://generation.paris2024.org/mission-30-minutes pour alimenter le compteur de #Mission30minutes et relever le défi de Thomas Pesquet !

Il vous suffira de préciser le temps de pratique réalisé dans la journée et le nombre d’élèves participants, le compteur augmentera en direct !

Rendez-vous le 24 janvier 2022 sur https://generation.paris2024.org/mission-30-minutes

30 minutes de sport par jour à l’école Jean Piaget de Nice

SOP 2021

A l'occasion de la Semaine Olympique et Paralympique, Stéphane Diagana, champion Olympique a rencontré les élèves de l'école Jean Piaget de Nice en présence du Recteur Richard Laganier et de Cédric Roussel, Député des Alpes-Maritimes.

Les élèves et l'équipe enseignante, "coachés" par Stéphane Diagana, ont pu effectuer 30 minutes de sport, rythmées par les encouragements du président Philippe Manassero du Comité Département Olympique et sportif des Alpes-Maritimes.

Le champion olympique en a profité pour leur expliquer à quel point le sport est bénéfique, que sa pratique quotidienne favorise le bien-être et la santé de chacun.

Retour sur la Semaine Olympique et Paralympique 2021 dans l'académie de Nice

Dans le prolongement de la Journée nationale du sport scolaire d'une part et en amont de la Journée olympique, la semaine olympique et paralympique est un moment clé pour éveiller les élèves aux bienfaits de la pratique sportive régulière et d'appréhender les valeurs citoyennes et sportives. Elle participe également à mobiliser les parents autour de cet enjeu.

Plus précisément, cette semaine permet aux enseignants :

  • d'utiliser le sport comme outil pédagogique dans les enseignements (sport et mathématiques par exemple) 
  • de sensibiliser aux valeurs de l'Olympisme en mobilisant les outils éducatifs et ludiques mis à disposition
  • de faire découvrir les disciplines olympiques et paralympiques aux élèves, en collaboration avec le mouvement sportif, organisation d'ateliers de pratique sportive
  • de faire changer le regard des plus jeunes sur le handicap en s'appuyant sur la découverte des para sports et en intégrant des rencontres sportives partagées
  • d'éveiller les jeunes à l'engagement bénévole

En 2022, cette semaine a lieu du 24 janvier 2022 au 29 janvier 2022.

Pour organiser votre Semaine Olympique et Paralympique et créer un programme d'activités sur mesure, Paris 2024 met à disposition un ensemble de ressources pédagogiques et de bonnes pratiques, issues de différentes structures du mouvement sportif et du monde éducatif : découverte des sports olympiques et paralympiques, cours sur l’histoire des Jeux, sciences et sport, conseils pour accueillir un athlète, etc.

  • Édition 2022
  • Objectifs pédagogiques
  • Paris horizon 2024
  • Ressources
  • Partenaires

Consulter eduscol.education.fr

Zoom sur les écoles du Var

Zoom sur la Semaine Olympique et Paralympique à Antibes

A  Antibes, après une Semaine Olympique et Paralympique d’exception où la ville, berceau de l’entrainement de nombreux athlètes de haut niveau, a permis la rencontre des Olympiens avec les jeunes écoliers antibois.

La Semaine Olympique et Paralympique, qui s’est déroulée du 1er au 5 février 2021, a hissé sur le podium la rencontre des champions et de l’histoire des Jeux, d’Olympie à Antibes.

Impulsée par Alain Bernard, double médaillé olympique, la Direction des sports de la ville, les associations handisport et les projets des écoles, elle a été l’occasion de questionner les athlètes olympiques et paralympiques, de découvrir les valeurs sportives et de pratiquer des activités inédites.

1000

Au total, plus de mille élèves, issus des six écoles inscrites au projet, ont été sensibilisés aux valeurs du travail, de la persévérance, du respect, de la place de chacun dans le sport et de ses bienfaits pour la santé.

Une étape décisive sur le chemin de Paris 2024, avec des rencontres et projets d’une grande richesse, que les visites de Monsieur le Recteur, de Monsieur l’Inspecteur d’Académie et de Monsieur le Maire d’Antibes ont honorés à l’école Saint Maymes lors de la clôture de l’événement.

Écoles concernées : Saint Maymes, Saint Claude, Prévert, Guynemer, Le Cap, Laval 2.
Athlètes participant : Alain BERNARD, Nicolas CHARBONNIER, Alexis RAYNAUD, Claude CARMONA, Loris FRASCA, William MOTTI, Marc AUDINEAU, Sofian BOUVET, Christophe KALFAYAN, Samit AIT SAID, Alain VENTURI.

Clôture de la Semaine Olympique et Paralympique à l'école Sainte-Maymes d'Antibes

La SOP2021 s'est clôturée avec la visite du champion olympique Alain Bernard et du nageur Christophe Kalfayan dans l'école Sainte-Maymes d'Antibes en présence du recteur Richard Laganier et de Jean Leonetti, maire d'Antibes-Juan les Pins.

Les sportifs de haut niveau ont pris le temps d'échanger et d'expliquer leur parcours avec les élèves et l'équipe enseignante.

Labellisation « Génération 2024 » des établissements

Le label "génération 2024" pour les écoles et établissements scolaires vise à développer les passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif pour encourager la pratique physique et sportive des jeunes.

4

Le label comprend 4 objectifs :

  • Développer des projets structurants avec les clubs sportifs du territoire
  • Participer aux événements promotionnels olympiques et paralympiques
  • Accompagnement ou accueil des sportifs de haut niveau
  • Ouvrir les équipements sportifs des établissements

Plus de 850 écoles et d'établissements sont actuellement labellisés en France. A chaque rentrée scolaire, des écoles et établissements sélectionnés au niveau académique recevront à leur tour cette labellisation.

92

26 nouveaux établissements de l'académie ont été labellisés « Génération 2024 » à la rentrée 2019, ils viennent rejoindre les 10 établissements labellisés à la rentrée 2018. Dans la région académique Provence-Alpes-Côte-d'Azur, 92 établissements ont été labellisés en tout dès la rentrée 2019.

Consulter le label Génération 2024

La labellisation « Génération 2024 » vise à développer les passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif pour encourager la pratique physique et sportive des jeunes. A chaque rentrée scolaire, des écoles et établissements volontaires, sélectionnés au niveau académique seront labellisés Génération 2024 pour une durée de trois années scolaires.

Mise à jour : janvier 2022