Certification Complémentaire

La certification complémentaire a pour objectif de valider des compétences particulières qui ne relèvent pas du champ de concours enseignants.

Recherchez par mot-clés

Carrière

Les personnels enseignants des premier et second degrés, titulaires ou stagiaires, relevant du ministre chargé de l'éducation ainsi que les maîtres contractuels et agréés à titre définitif ou bénéficiant d‘un contrat ou d‘un agrément provisoire des établissements d‘enseignement privés sous contrat , quelle que soit leur échelle de rémunération peuvent se voir délivrer (dans les conditions prévues par les textes), une certification complémentaire dans certains secteurs disciplinaires.

Les inscriptions à la certification complémentaire sont ouvertes de la mis septembre au fin octobre de l'année.

L'épreuve 

L' épreuve orale, d'une durée de trente minutes maximum débute par un exposé du candidat, pendant une durée de dix minutes maximum, prenant appui sur sa formation universitaire ou professionnelle, reçue dans une université, dans un institut universitaire de formation des maîtres ou dans un autre lieu de formation dans le secteur disciplinaire et, le cas échéant, dans l'option correspondant à la certification complémentaire choisie. Le candidat peut également faire état de son expérience et de ses pratiques personnelles, dans le domaine de l'enseignement ou dans un autre domaine, notamment à l'occasion de stages, d'échanges, de travaux ou de réalisations effectués à titre professionnel ou personnel. 

Cet exposé est suivi d'un entretien avec le jury, d'une durée de vingt minutes maximum, dont l'objet est d'apprécier les connaissances du candidat concernant les contenus d'enseignement, les programmes et les principes essentiels touchant à l'organisation du secteur disciplinaire et, le cas échéant, à l'option correspondant à la certification complémentaire choisie et d'estimer ses capacités de conception et d'implication dans la mise en Œuvre, au sein d'une école ou d'un établissement scolaire du second degré, d'enseignements ou d'activités en rapport avec ce secteur. Le jury tient compte du niveau d'enseignement (primaire ou secondaire) dans lequel le candidat a vocation à intervenir. Notation

Les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 à l'épreuve notée sur 20 sont déclarés admis.

Calendrier prévisionnel

Les inscriptions et épreuves sont closes pour la session 2020-2021.

Les épreuves orales ont lieu durant le mois de décembre.

Références officielles

Conditions d'attribution aux personnels enseignants des premier et second degrés relevant du ministre chargé de l'éducation d'une certification complémentaire dans certains secteurs disciplinaires

Arrêté du 23 décembre 2003 modifié par les arrêtés du 9 mars 2004, du 27 septembre 2005 et du 30 novembre 2009

Conditions d'attribution aux personnels enseignants des premier et second degrés relevant du ministre chargé de l‘éducation nationale

B.O n° 7 du 12 février 2004 ; note de service n° 2004-175 du 19 octobre 2004 parue au BO n° 39 du 28 octobre 2004 

Enseignement en langue des signes française

Note de service du 17 décembre 2009 parue au BO n° 48 du 24 décembre 2009 relatif à la création dans le secteur disciplinaire « enseignement en langue des signes française ». 

Contact

Contact pour tout renseignement (à partir d'une adresse académique "ac-nice.fr") : certifications@ac-nice.fr