La lutte contre le décrochage scolaire

Faire que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société en luttant contre le décrochage scolaire notamment avec les SRE, Structures de Retour à l'École

Temps de lecture 10 minutes

Politique académique

La lutte contre le décrochage scolaire est une priorité nationale et de l'académie de Nice. Cette démarche vise à réduire les taux de sortie des jeunes sans qualification et sans diplôme. L’académie de Nice est plus que jamais engagée dans cette démarche. Elle le montre par la mobilisation de tous les personnels et la mise en place de différentes actions permettant d’offrir aux élèves les plus en difficulté, sur le point d’abandonner, de reprendre confiance pour un nouveau départ dans leur formation.

La politique de lutte contre le décrochage de l’académie de Nice s’appuie sur deux leviers : la prévention en favorisant la persévérance scolaire et la remédiation pour proposer des solutions de retour en formation aux jeunes qui ont « décroché ».

Faire reculer le désengagement scolaire

L’académie de Nice met fortement l’accent sur la prévention et les résultats obtenus sont très encourageants.

La meilleure prévention contre le décrochage réside dans le repérage précoce des signes révélateurs d’un désengagement et dans la construction pour chaque élève d'un rapport positif à l'école. Les établissements scolaires et leurs équipes éducatives sont au cœur du dispositif de prévention.

Par conséquent, lutter contre le processus du décrochage implique en plus d’un travail d’ingénierie, une mobilisation forte de toute la communauté éducative, que ce soit au sein de la classe, que ce soit dans et en dehors de l’établissement scolaire. 

Le renforcement des mesures de lutte contre le décrochage scolaire implique une approche partenariale avec les collectivités, les associations et les autres acteurs concernés par la formation et l’insertion. Elle nécessite de développer des alliances éducatives pour être plus efficace dans les réponses qui vont être construites.

En amont, mieux prévenir l’absentéisme

L'absentéisme est l'une des premières étapes d'un processus pouvant conduire au décrochage scolaire. La prévention et la lutte contre l'absentéisme contribuent donc à prévenir le décrochage. La loi du 31 janvier 2013 a mis en place, en cas de persistance du défaut d'assiduité, une nouvelle procédure d'accompagnement des parents d'élèves centrée sur l'établissement scolaire.

L’accompagnement et la formation des professeurs

Les corps d’inspection pédagogique sont engagés dans le soutien et la formation auprès des professeurs afin d’identifier les élèves en cours de désengagement scolaire. Ils interviennent également afin de développer des stratégies communes pour donner ou redonner l’envie d’apprendre. Ceci devient possible en donnant du sens aux apprentissages, en rendant l’évaluation des élèves plus progressive et en construisant encore mieux les apprentissages sur les éléments déjà maitrisés.

La modernisation de l’offre de formation

La modernisation de l'offre de formation engagée chaque année par l'académie de Nice participe également à la lutte contre le décrochage. L'actualisation des diplômes et des formations, mais aussi l'aménagement de parcours de formation sécurisés permettent d'élever les niveaux de qualification par la valorisation de la formation professionnelle et la reconnaissance des acquis de l'expérience. La valorisation engagée de la voie professionnelle participe ainsi à lutter contre les sorties précoces et à faire progresser le taux de réussite au baccalauréat professionnel. 

Le levier des alliances

Le levier des alliances est privilégié dans les mesures d’accompagnement. La première alliance doit d’abord être nouée avec les familles en les informant des projets d’accompagnement et en les associant de façon positive et constructive à la problématique des jeunes. Au-delà, la mobilisation de toute la communauté éducative, en lien avec les autres services de l’Etat, les collectivités locales et les représentants du monde professionnel, est déjà largement engagée dans l’académie de Nice.

Semaine de la persévérance scolaire dans l'académie de Nice

Vaincre le décrochage scolaire, garantir une égalité des chances pour tous, faire en sorte que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et personnel sont des priorités nationales et académiques.

La semaine de la persévérance scolaire dans l'académie de Nice constitue un temps fort dans l'année permettant de mobiliser la communauté éducative en faveur des jeunes et de leur réussite, de valoriser l'engagement des équipes pédagogiques et éducatives et de leurs partenaires au service de la réussite de tous les élèves des Alpes-Maritimes et du Var. Cette semaine a pour objectif de valoriser les projets et les personnels qui s'impliquent dans ces actions au quotidien et de montrer que la persévérance scolaire est un enjeu de tous les les jours.

Consulter sur ac-nice.fr

Nouvelle chance

La lutte contre le décrochage scolaire articule prévention, remédiation et obligation de formation des 16-18 ans autour d’un objectif central : permettre à chaque jeune de construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société.

Consulter nouvelles-chances.gouv.fr

Par ailleurs, des groupes de prévention mènent leurs actions en cohérence avec les réseaux Formation Qualification Emploi (FoQualE) qui rassemblent dans le périmètre des bassins de formation les établissements et dispositifs relevant de l'éducation nationale susceptibles d'accueillir les jeunes décrocheurs. Ils proposent des solutions en formation initiale sur place vacante ou dans des structures dédiées.

Des actions novatrices de remédiation de la MLDS

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) a enrichi son offre d'actions de remédiation, avec des parcours individualisés et des projets pédagogiques adaptés à l'évolution des publics accueillis. Des jeunes de 15-16 ans déscolarisés ou en voie de déscolarisation bénéficient de nombreux autres projets menés par la MLDS de l'académie de Nice avec l'aide des professeurs et des partenaires associatifs. 

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) dans l'académie de Nice.

Les dispositifs

Les dispositifs de lutte contre le décrochage scolaire ont pour but de mettre en place un réseau afin de lutter contre le décrochage.

La mission de lutte contre le décrochage scolaire dans l'académie de Nice

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS), s'occupe des jeunes sortis de l'Ecole sans qualification.

Elle commence par l'obligation du chef du dernier d'établissement fréquenté de s'assurer que l'élève a bien une solution avérée de formation ou d'insertion. Dans le cas contraire, et après épuisement de toutes les solutions, la MLDS prend le relais pour les élèves de 16 ans au moins.

Le champ d'action de la MLDS réside dans la mise en place et dans l'accompagnement d'actions de prévention et de raccrochage dans le cadre des réseaux FOQUALE.

Elle intervient également dans le repérage à travers les groupes de prévention du décrochage scolaire (GPDS) des établissements, mais aussi dans des actions de remobilisation et de re-préparation à l'examen.

Il s'agit de répondre individuellement aux besoins les plus proches des élèves au sein d'un Pôle d'Accompagnement et de Remotivation Individualisés (PARI) implanté dans un établissement scolaire. Chaque parcours comprend obligatoirement des stages en entreprise.

Le dispositif de parcours personnalisé de la formation initiale concerne des jeunes relevant du droit au retour en formation initiale et qui souhaitent reprendre une formation. Ce parcours peut prendre appui sur les dispositifs existants. Le référent MLDS élabore avec eux un parcours individualisé qui peut intégrer des actions de soutien ou de renforcement des connaissances et des compétences, des actions de découverte du monde professionnel ou des séquences en entreprise. Il assure le suivi du jeune tout au long de son parcours de formation.

La prévention au sein des établissements scolaires

La prévention au sein des établissements scolaires est essentielle. Pour améliorer le repérage et structurer l'accompagnement des jeunes, chaque établissement de l'académie dispose d'un référent "décrochage scolaire" chargé d'animer et coordonner le groupe de prévention du décrochage scolaire (GPDS) auquel participe à minima le conseiller principal d'éducation, un personnel de direction, un personnel médico-social, le conseiller d'orientation-psychologue, un enseignant. 

Sous l'autorité du chef d'établissement, il est chargé de la coordination des actions de prévention du décrochage, des relations avec les parents des élèves concernés et, le cas échéant, de l'aide au retour des décrocheurs dans les établissements. 

Si nécessaire, le suivi et l'accompagnement des jeunes se poursuit dans le cadre du réseau Foquale de chaque bassin afin d'élargir les solutions possibles de poursuite de formation ou d'insertion.

Consulter sur eduscol les présentations des Formation Qualification Emploi - FoQualE et Plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs - PSAD

Les structures de retour à l'École (SRE)

REVENIR EN FORMATION, PRÉPARER UN DIPLÔME : l’offre des Structures de Retour à l’École (SRE).

Ces structures accueillent des jeunes qui ont interrompu leur parcours scolaire antérieurement et qui sont de retour en formation initiale. 

Participant aux politiques de prise en charge des jeunes en situation de décrochage scolaire, ces structures constituent une solution appropriée à la prise en charge de jeunes qui souhaitent reprendre des études secondaires et préparer un diplôme dans les voies générale, technologique et professionnelle. 
Elles proposent aux jeunes des réponses adaptées que les établissements ne peuvent pas offrir.

Les équipes éducatives engagées proposent des cours, des modalités d'apprentissage expérimentales et innovantes et des horaires aménagés en fonction des besoins des élèves.

La charte des SRE pour l'académie de Nice signée le 28 mai 2019, constitue leur feuille de route en définissant les 10 principes fondamentaux qui doivent guider leurs actions.

 


 

Les cinq Structures de Retour à l’École (SRE) de l’académie, ancrées dans des établissements supports avec des équipes de direction impliquées offrent différentes solutions aux jeunes.

5

Structure SRE pour la voie professionnelle

Le dispositif ADMIS (Accompagnement vers le Diplôme par des Modules individualisés et de la Sophrologie)

Le dispositif ADMIS (Accompagnement vers le Diplôme par des Modules individualisés et de la Sophrologie), dispositif MLDS proposé au lycée professionnel Magnan à Nice, et destiné aux élèves des lycées professionnels de Nice, qui redoublent une classe de terminale en bénéficiant d’un aménagement d’emploi du temps.

Adresse : lycée Magnan 34 rue Auguste Renoir 06000 Nice
Contact : 04 97 07 22 22

Le dispositif MARLY

Le dispositif MARLY au lycée Paul Langevin à la Seyne-sur-Mer qui se transforme en Microlycée professionnel à partir de septembre 2022.
Adresse : lycée Paul Langevin Boulevard de l'Europe, 83500 La Seyne-sur-Mer
Contact : 04 94 11 16 80

Structure SRE pour Pour les voies technologiques et générales

Le lycée du soir au lycée du Parc impérial

Le lycée du soir au lycée du Parc impérial propose une offre adaptée pour des jeunes qui ne peuvent suivre leur scolarité sur les temps scolaires classiques.

Adresse : cité mixte du Parc Impérial 2 Avenue Paul Arène 06000 Nice
Contact : 04 92 15 24 60
sre@leparcimperial.fr
Site internet :  https://www.leparcimperial.fr/lycee-du-soir/#soir

Le lycée des possibles au lycée Bonaparte à Toulon

Le lycée des possibles au lycée Bonaparte à Toulon
Adresse : lycée Bonaparte Avenue Winston Churchill 83097 Toulon
Contact : 06 28 09 55 83
lyceedespossibles.ldp@gmail.com
Site internet : https://www.lyc-bonaparte.fr/Jusqu-au-Bac/Lycee-Des-Possibles

Le Microlycée de Menton au lycée Pierre et Marie Curie

Le Microlycée de Menton au lycée Pierre et Marie Curie 
Adresse : lycée Pierre et Marie Curie 353 avenue du Doyen Jean Lépine 06500 Menton
Contact : 04 92 10 54 40 
microlyceedementon@gmail.com
Site internet : https://www.lycee-pierre-marie-curie.fr/micro-lycee/

1jeune1solution.gouv.fr, une plateforme pour les jeunes et les entreprises

Aucun jeune ne doit être laissé sans solution

La plateforme 1jeune1solution.gouv.fr a été mise en place dès novembre 2020 pour aider les jeunes à s’orienter et permettre aux entreprises de trouver le profil de jeune correspondant à leurs attentes.

Le simulateur d'aides "1 jeune 1 solution"

Ce simulateur permet à chaque jeune de 16 à 30 ans de savoir à quel dispositif d'aides il peut avoir accès, en fonction de sa situation personnelle : aides au logement, santé, culture, permis de conduire...le tout en 5 minutes seulement.

Quels dispositifs pour m'aider sur 1jeune1solution.gouv.fr/mes-aides