MESURES EN SCIENCES SOCIALES
Les limites du PIB - l'utilisation de la monnaie

Introduction
la production
  marchande
  non marchande
PIB
limites du PIB
. mesure monétaire
taux de change
les destructions
les oublis
que conclure ?
  test
le développement
les inégalités
 
 

 


Mesurer la croissance a toujours été un exercice difficile. Une première difficulté tient à la définition de ce que l'on entend par la création de richesses, celle-ci n'ayant cessé de varier dans le temps et dans l'espace. Dans les pays industrialisés, les systèmes de comptabilité nationale se sont accordés sur une définition de la richesse à partir des indicateurs de production, de la consommation et des revenus. Reste à additionner des pommes, des voitures, des services bancaires... Pour ce faire, les économistes considèrent leurs prix respectifs. D'où une première difficulté : une variation du PIB peut être le résultat d'un simple renchérissement des biens et des produits. Son raletissement peut à l'inverse résulter de la production de produits meilleur marché. C'est pour neutraliser les effets de l'inflation que les économistes calculent un taux de croissance à prix constant. Mais le calcul sur la base des prix pose un autre problème : celui de privilégier les biens et services marchands. Dans ces conditions, la croissance peut être affectée par la transformation d'une activité marchande en une activité domestique et donc gratuite...
Source : S. Allemand, "La croissance", Sciences Humaines n°105, mars 2000
Le PIB mesure
              toutes les richesses créées en un an dans un pays
              la richesse existante à un moment donné dans un pays 
              les richesses créées en un an dans un pays en liaison avec le marché        
Lorsque le prix du pétrole augmente 
               le PIB des pays pétroliers baisse 
               le PIB des pays pétroliers augmente
              
le PIB des pays pétroliers ne change pas
Lorsque des progrès techniques réduisent le prix, sans changement des quantités vendues, le PIB baisse    VRAI            FAUX

Si un homme célibataire épouse sa femme de ménage 
              cela n'a aucun effet sur le PIB
              le PIB augmente 
              le PIB diminue

Conclusion : le PIB est une mesure
      contestable de la création de richesse
      incontestable de la création de richesse         

Pour approfondir :
Passer de la production en valeur à celle en volume


Isabelle Gautier, protégé par la licence LLDL-v1, Licence de Libre Diffusion des Documents, http://pauillac.inria.fr/~lang/licence/v1/lldd.html . Vous pouvez librement utiliser, modifier et diffuser ce document mais uniquement à titre gratuit.