Ecriture combinatoire via Twitter

Pour s'approprier en les festoyant les règles de la versification, des élèves du lycée de l'Iroise à Brest ont mené via Twitter un travail d'écriture collaborative et ludique à partir d'un sonnet de Vincent Muselli. Le poème leur a été présenté avec des vers troués : ils se sont amusés à combler ces vides en essayant de respecter la métrique de l'alexandrin et la structure rimique. Diverses versions des alexandrins ont été instantanément partagées sur le réseau, tissant progressivement et collectivement de nouvelles modalités du sonnet, ensuite fixées à l'aide du logiciel Storify. Ce travail d'écriture combinatoire apparaît comme une adaptation pédagogique des célèbres « Cent mille milliards de poèmes » de l'oulipien Raymond Queneau.

Source : le café pédagogique

Connexion