De l'usage scolaire de la fanfiction

Le numérique modifie les pratiques d'écriture et de lecture dans la société, hors de la classe. Les usages et compétences observés dans le champ de la litéracie numérique peuvent-ils renouveler l'étude de la littérature en classe? En particulier la fanfiction, modalité d'écriture qui s'appuie sur un "produit culturel de masse" et en explore les possibles n'est-elle pas à même de susciter, raviver chez les élèves le goût de la lecture et de l'écriture?

Ces questions animent la recherche et spécialement les travaux de Magali Brunel qui a mené en 2016-17 une expérimentation, soutenue par la DANE et le corps d'inspection de Lettres, dans l'académie de Nice, sur la transposition didactique de la fan fiction avec Virginie Schol, professeur au collège du Beausset (Var). Cette année le dispositif expérimental a été reconnu par les TraAM 2018 tandis que l'ensemble des enseignants de français du collège s'est engagé dans la poursuite de l'expérimentation.

Les premiers résultats sont encourageants. Voyez plutôt: 

TraAM 562648.95

 Un article détaillé du Café pédagogique du 4 nov. 2017 fait honneur aux professeurs et chercheurs impliqués >>> à lire ici

A suivre...