La visite d'un théâtre

La visite d’un théâtre

A Nice, il est possible de visiter le TNN ou le centre de répétition de l’opéra de Nice, la Diacosmie.

Quels sont les buts pédagogiques d'une telle visite et d'une telle découverte ?

Elle permet tout d'abord pour certains de découvrir un lieu inconnu, de l'envisager sous un angle jusqu'alors peu fréquent, de le visiter là où la plupart des autres spectateurs ne vont jamais, mais aussi pour d'autres plus habitués, d'approfondir la connaissance d'un lieu qu’ils fréquentent en spectateurs-consommateurs.

Au théâtre tout évolue et souvent sous vos yeux lorsque un spectacle est créé. L'histoire de ce lieu est aussi celle qui s'y vit au quotidien, par un nombre d'hommes et de femmes qui permettent à cet art vivant de se répéter chaque jour mais toujours de manière différente, chaque fois avec une histoire qui est celle des auteurs, de leurs personnages, de leurs intrigues, et de ces hommes et femmes qui la font vivre, revivre.

Visiter un théâtre, c’est mieux comprendre les contraintes physiques de la représentation, mais aussi de l’écriture dramatique, c’est mieux appréhender l’endroit comme un lieu de magie et d’illusion.

Un théâtre est encore un lieu dans la cité, qui a sa propre histoire, sa géographie, sa politique, ses fonctions sociales et évidemment culturelles, à des échelles variables selon sa taille et son statut.

Visiter 1e théâtre c'est encore, comprendre que cet espace est aussi celui d'une entreprise qui vit d'un commerce original, celui d'un art qui se produit, s'expose tous les soirs et se recommence à chaque fois pour de nouveaux spectateurs. C'est donc envisager que de très nombreux corps de métier permettent cette production et ce commerce. On pourra rencontrer lors de la visite des administratifs, des techniciens, des décorateurs, des costumiers… ce qui sensibilisera les élèves à la grande richesse des métiers du spectacle.

Lieu d'accueil public, le théâtre est un carrefour d'échanges où la représentation sacre le travail de toute une équipe qui s’active dans l’ombre et trop souvent ignorée.