LE SITE DE LETTRES DES COLLEGES
VICTOR HUGO DE GASSIN
et
MOULIN BLANC DE SAINT-TROPEZ 

bannierelettres.jpg
  

6ème/5ème

Fermer 1. BIBLIOGRAPHIE

Fermer 2. ENTRER EN 6°

Fermer 3. GRAMMAIRE

Fermer 4. Langues cultures de l'ANTIQUITE

Fermer 5. HIST. ARTS 3 : Renaissance

4ème/3ème

Fermer 1. BIBLIOGRAPHIE

Fermer 21 TEXTES CLES : l'autobiographie

Fermer 31 HISTOIRE DE LA LITTERATURE

Fermer 32 HIST. ARTS 1 : modalités épreuve, méthodologie

Fermer 32 HIST. ARTS 2 : Arts, Etats et pouvoir.

Fermer 32 HIST. ARTS 3 : Arts, créations, cultures

Fermer 32 HIST. ARTS 4 : Arts, espace, temps

Fermer 41 ROMAN 1 : Si c'est un homme, Primo LEVI

Fermer 41 ROMAN 2 : Le Vieux qui lisait des romans d'amour, Luis SEPULVEDA

Fermer 41 ROMAN 3 : Balzac et la Petite Tailleuse chinoise, Dai SIJIE

Fermer 42 THEATRE 1 : le genre littéraire

Fermer 42 THEATRE 2 : Loin de Verdun, Dominique TCHORYK

Fermer 44 CINEMA 1 : Le Pianiste, Roman POLANSKI

Fermer 5. LE BREVET

Fermer 6. LE LYCEE

Fermer 7. Langues cultures de l'ANTIQUITE

Fermer 8. GRAMMAIRE

Connexion

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre mot de passe :


 Nombre de membres 47 membres


Connectés :

( personne )

Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Calendrier
RETOUR

retour.gif

32 HIST. ARTS 2 : Arts, Etats et pouvoir. - ART / GUERRE : Home Sweet Home, ARMAN


Home Sweet Home, Arman (1960)


HIDA_AEP1_home.jpg

Home Sweet Home, Arman (1960)
 
 
 
Auteur : Arman (1928-2005)
Titre : Home Sweet Home
Année : 1960
Technique : Accumulation de masques à gaz dans une boîte fermée par un plexiglas
Dimensions : 160 x 140,5 x 20 cm
Localisation : MNAM, Paris
 
 
Biographie de l’auteur
Artiste américain d’origine française, né à Nice en 1928, Arman, de son vrai nom Armand Fernandez, vivait et travaillait à Vence et à New-York où il décéda en 2005. Il fait des études à l’Ecole des arts décoratifs de Nice puis à l’Ecole du Louvre. Dans la filiation du dadaïsme et du surréalisme, il fait de l’objet son sujet. Ses premières peintures composent des images abstraites à partir d’empreintes d’objets. Puis il utilise l’objet tel quel dans des séries : les Accumulations, les Poubelles, les Colères. Il participe à la création du mouvement des Nouveaux Réalistes* en 1960.
 
Contexte (historique, social, artistique….)
-          De 1954 à 1962, conflit dans les départements français d’Algérie où de plus en plus d’appelés du contingent furent envoyés pour participer au maintien de l’ordre.
-          13 février 1960 la France fait exploser sa première bombe atomique sur le site d’Hamoudia près de Reggane, dans le Sahara algérien. Cet essai permet à la France de devenir une puissance atomique.
-          Dans des mouvements appelés "Pop Art" en Angleterre et aux Etats-Unis ou "Nouveaux Réalistes" en France, des artistes réagissent à l’Expressionnisme abstrait en prônant un retour au réel. Ils s’inspirent de l’esprit antiacadémique de Dada ou de la figure de Marcel Duchamp pour créer des œuvres qui, en promouvant les objets ou les images populaires au rang d’œuvre d’art, dénoncent, avec humour, ironie ou inquiétude, les rouages de la société de consommation et de la logique marchande alors en plein essor.
 

Analyse de l’œuvre.
 
Description 
Cette photographie de l'œuvre fait voir de vieux objets, des masques à gaz, accumulés, serrés les uns contre les autres de haut en bas et de droite à gauche à l’intérieur d’une boîte fermées par un plexiglas. L’œuvre est composée comme une page d’écriture sans marge. Il n’y a pas d’espace vide. Les masques sont en toile beige, avec deux cercles transparents pour les yeux, prolongée par un tuyau souple terminé par une capsule filtrante en forme de bonbonnière de couleur kaki. Un de ces filtres est de couleur gris clair. Dans les deux rangées du bas les tuyaux flexibles des masques sont repliés et tordus. Au-dessus, les masques laissent pendre ces tuyaux et leur filtre vers le bas. La première rangée fait apparaître la partie en toile avec les « yeux », dans les rangées suivantes cette partie des masques est visible en arrière plan, les tuyaux et les filtres occupant le premier plan. A l’avant-dernière rangée la partie haute (toile et « yeux ») d’un masque est visible au premier plan.
 
 
Eléments d’interprétation.
L’absence de marge, l’absence d’espace vide, le repliement, les torsions des tuyaux flexibles pour qu’ils tiennent dans la boîte, la répétition, « la profusion infinie du même » qui tend à déborder le cadre, accentuent une sensation d’étouffement, d’asphyxie, d’irrespirable.
 
Le masque à gaz (ou plus justement anti-gaz) est fortement connoté : il rappelle à la mémoire la guerre de 14-18 et ses millions de morts, la seconde guerre mondiale et l’horreur des camps d’extermination nazis. Pour nous aujourd’hui il évoque aussi les menaces de guerres chimiques.
 
Ces masques, figures anthropomorphes, ainsi présentés ressemblent à des têtes de morts comme dans la gravure d’Otto Dix, « Assaut sous les gaz » de 1924.
 
Ce côté dramatique et macabre contraste avec le titre « Home, sweet home » (« foyer, doux foyer »), locution traditionnelle anglo-saxonne évoquant la douceur du foyer domestique. 
 
L’artiste engagé.
« Home, sweet home » est une œuvre militante qui dénonce le massacre des juifs par l’armée allemande pendant la Deuxième Guerre Mondiale. L’accumulation des masques à gaz faisant écho aux photographies, prises par les libérateurs américains des camps, des tas de vêtements, lunettes, chaussures confisqués aux victimes des chambres à gaz.
 
L’ironie du titre ne fait-elle pas écho aussi à l’actualité et aux prises de position contre les évènements en Algérie qui se multiplient dans la société d’alors et aux régiments de soldats du contingent qui doivent quitter leur maison pour aller faire une guerre qui ne dit pas son nom ?
 
Pour dénoncer l’horreur des bombardements nazis sur des innocents, Picasso peint « Guernica ».
Après Picasso, après Otto Dix, en récupérant par hasard un lot de masque à gaz des surplus de l’armée, Arman, par les procédés de l’accumulation*, dénonce le drame et l’horreur des guerres modernes.
 
À Beyrouth, au Liban, entre 1976 et 1985, il érigera une œuvre monumentale, « Espoir de paix », faite d’une accumulation de chars d’assaut emprisonnés dans une gangue de béton, manière symbolique de réclamer l’arrêt des combats.
 
-------------------------------
 
*Nouveau réalisme :
(1960-1963, France). Mouvement d’avant-garde de courte durée, esthétiquement hétéroclite, mais important en France. Rassemble plusieurs démarches : les monochromes d’Yves klein, les affiches lacérées de Raymond Hains, les structures mobiles de Jean Tinguely, les compressions de César, les accumulations d’Arman.
 
*Accumuler :
«  Les décennies d’après-guerre sont marquées par les accroissements, sans équivalent dans l’histoire, de la production des objets. L’artiste invente le langage de son époque : il amasse et entasse sans fin les productions de notre civilisation urbaine et industrielle. Il fonde ainsi le langage d’une nouvelle esthétique de présentation de l’objet, en réponse à la production et à la surproduction des objets de consommation… Plus qu’une critique idéologique du capitalisme, les Accumulations proposent une nouvelle perception du quotidien, une « révolution du regard ». L’objet détruit en tant que pièce unique acquiert ce qu’Arman nomme une qualité quantitative. » (p. 12, Long Term Parking Arman, Hortense Lyon, CNDP, septembre 2006).
 
« À certains moments, j’ai été tenté de faire des accumulations comme celle des masques à gaz, où la multiplication de l’objet par lui-même lui fait garder toute sa signification, avec plus de violence même. Par contre dans d’autres périodes, comme la période américaine, les petits objets accumulés perdent leur identité pour devenir surface, cette-fois-ci complètement all over » (Arman, cité dans La Parade des objets, catalogue de l’exposition au musée Picasso d’Antibes, 1983).
 
 
 HIDA_AEP2_Otto_Dix_Assault_under_Gas.jpg
Assaut under Gas, Otto DIX (1924)
 

Date de création : 12/02/2012 @ 22:21
Dernière modification : 24/02/2012 @ 03:26
Catégorie : 32 HIST. ARTS 2 : Arts, Etats et pouvoir.
Page lue 39832 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^