Conférence François Roudaut le 2 décembre 2015 au CUM de Nice
 
Geneviève Winter, IA-IPR de Lettres Classiques honoraire et Présidente de l'Alliance Française de Nice, nous convie à une rencontre passionnante au Centre Universitaire Méditerranéen de Nice le mercredi 2 décembre prochain à 18h30. Voici le dépliant de la manifestation, à diffuser largement.

Dernières nouvelles

Actualité KERYLOS

Réforme du collège : message de la CNARELA

Chers collègues,

 
 En demandant au CSP de se pencher sur les programmes concernant les Langues et Cultures de l'Antiquité, la Ministre semble entrouvrir une porte pour  la négociation. Michel Lussault, que notre vice-président a rencontré lors de son passage dans l’émission "Bibliothèque Médicis", avait annoncé dès le 7 mai qu'il allait demander à être saisi de la question des langues anciennes. Cela est à présent fait. Mais tant que la structure de l'arrêté n'est pas modifiée, l'aménagement des programmes est illusoire. Il faut bien distinguer d'un côté la réforme des programmes et d'un autre la réforme qui porte sur la structure même du collège 2016. À ce sujet, nous n'avons aucune réponse à nos fortes inquiétudes et nos propositions n'ont pas été entendues. En l'état actuel, les EPI ou l'enseignement de complément n'offrent aucune garantie ni pour le latin ni pour le grec. Nous savons tous à quels problèmes nous attendre sur le terrain : le prétendu maintien des langues anciennes sous forme d'enseignement de complément est un marché de dupes, car, sans horaire dédié, ces enseignements seront considérablement fragilisés et disparaîtront dans de  nombreux établissements.

 
 Il ne manque pas d'intervenants (collègues, politiques, penseurs de tous bords) pour proclamer leur conception de ce que devrait être l'enseignement des langues anciennes, même s'ils n'ont pas la moindre idée de ce qui se passe dans les classes et dans les établissements lorsqu'il s'agit de faire des choix d'enseignements.
 Il nous semble important de rappeler les positions que nous partageons avec les associations signataires de notre pétition afin que nous puissions tous nous y référer et bien les distinguer des autres discours qui circulent. Dans le déchaînement médiatique actuel, la clarté des positions est un élément primordial de l'action. Depuis le 13 mars, nous avons toujours avancé et réfléchi avec les associations signataires de la demande d'audience et de la pétition qui a dépassé les 40 000 signatures. Nous poursuivons nos actions communes car elles donnent encore plus de force.

 
Voici ce que nous voulons :
- un enseignement disciplinaire, avec heures dédiées selon les horaires actuels, du latin et du grec, dès le collège.
- un enseignement qui assure de manière indissociable l'étude des textes, de la langue, de la civilisation et des références culturelles.
- un enseignement assuré par des professeurs spécialistes de ces disciplines.
- un enseignement proposé dans tous les établissements, à tous les élèves, quels que soient leur nombre et leur niveau scolaire.

 
Retrouvez les propositions faites durant l'audience du 31 mars.
 
Nous soutenons l'appel intersyndical à la grève du 19 mai. N'hésitez pas à mettre en avant les affiches de la CNARELA que vous pouvez télécharger sur le site, sous l’onglet « RESSOURCES/ communication ».. Nous vous invitons également à prendre connaissances des récentes déclarations syndicales.
 
Cordialement,
le bureau de la CNARELA

Connexion