Notre élevage de vers à soie    

 

Le ver à soie est la chenille d'un papillon : le bombyx du mûrier.

 

Cet animal est domestiqué depuis très longtemps, c'est à dire qu'il est élevé par l'Homme. Il ne vit plus dans la nature à l'état sauvage. L’homme l’élève pour la soie qu’il fabrique. Il est tellement habitué à l’élevage, qu’il ne pourrait plus vivre en liberté, il ne saurait plus aller tout seul d’une feuille à l’autre.

Avant, cette chenille vivait sur un arbre qui s’appelle le mûrier. C’est pour ça qu’elle ne mange que des feuilles de mûrier, et rien d’autre.

 

               

des feuilles de mûrier                                                                       un mûrier

 

Nous avons observé des cocons de chenille. Ils sont vides, les papillons sont sortis et ont pondu des œufs. Il y en a des jaunes et des gris un peu bleu. Les jaunes sont ceux qui n’ont pas été fécondés, il n’y a pas de petite chenille dedans. Dans les gris, on voit une toute petite chenille noire. Quand cette chenille est déjà sortie, l’œuf a un petit trou, et il est blanc transparent.

 

                      

                                   un cocon de bombyx du mûrier et ses oeufs                                           voici une chenille qui vient de naître

                                                                                               elle est noire et poilue

 

Une semaine après, les chenilles sont gris clair. Elles n’ont pas changé de couleur mais comme elles ont beaucoup grossi, elles ont changé de peau. Elles ont mué. Elles vont changer 5 fois de peau pendant leur vie car quand elles grossissent, leur peau, elle, ne grandit pas.

 

Au début les vers a soie sont tout petit. Au fur et à mesure ils grandissent. Les vers à soie font 5 mues

SOLENE EVENOU

 

 

 

 

Les chenilles ne font pas toutes leur mue en même temps.

Ici on voit deux chenilles, une avant la mue l’autre après.

Voici les peaux laissées sur une feuille

 

 

 

Voici nos chenilles après leur mue

Elles font des cacas plus gros.

 

Les vers à soie sont très mignons, quand on les touche ils sont mous. Ils mangent des feuilles de mûrier. Quand ils mangent ils croquent en demi-cercle. Quand ils font leur première mue leurs peaux sont petites.

SANA

 

 

Même si elles sont encore toute petites, les chenilles fabriquent déjà des fils de soie. Elles s’en servent pour rester accroché à leur feuille, comme les araignées. Si on secoue la feuille, on peut les voir se balancer au bout de leur fil de soie et remonter petit à petit. Ce fil vient de leur bouche :

 

 

 

Maintenant qu’elles sont un peu plus grosses, on peut les toucher, les caresser, et les prendre dans la main. Elles ne piquent pas, ne brûlent pas, ne mordent pas. Elles sont toute molles et fabriquent des fils de soie pour rester accroché à nos doigts.

 

          

 

Une petite chenille est jolie. L’autre jour je l’ai prise dans ma main elle m’a chatouillé et ses pattes collaient et puis après je l’ai posée sur ma table et elle a fait une petite crotte. Je l’ai caressée et elle était toute douce et je l’ai reposée dans sa caisse.

Sandy

 

Quand les vers a soie mangent on dirait qu’il pleut. Ils sont tout doux.

Laury

 

 

 

Les chenilles, mangent, mangent, mangent, et continuent à grossir et à changer de peau. Elles sont de plus en plus blanches :

 

 

               

      au bout de 10 jours                                          au bout de 3 semaines                                    au bout de 4 semaines

 

 

 

Lorsqu’elles font leur mue, les chenilles

laissent leur peau sur les feuilles :

 

Elles font maintenant des gros cacas

 

 

La mue de la chenille :

 

 

 

Le schéma de la chenille

 

                                                                                    Paul

Le ver à soie est composé de trois parties : la tête, le thorax, et l'abdomen. Sur la tête il y a 6 paires d’yeux, 2 antennes........Sur le thorax il y a ce qu'on appelle : les 6 vraies pattes. Et enfin sur l'abdomen il y a des petits points que l'on appelle les stigmates. Il y a aussi l'éperon qui sert à faire peur à son adversaire (il ne pique pas). Et bien sur il y a ce qu'on appelle les 10 fausses pattes. En résumé le vers à soie a 16 pattes.

Lauriane

 

Le ver à soie a 6 vrais pattes et 10 fausses pattes, les pattes de derrière servent à l'aider à marcher et ce sont aussi des ventouses. Il mue 5 fois. Ils ont comme un dard derrière mais c'est un faux. Ils ont des points noirs c'est pour faire peur a leur ennemis.

Chloë

 

                                                                                    Samira

 

 

 

Maintenant qu’elles sont bien grosses, elles vont commencer à tisser leur cocon :

 

1.     D’abord, elles cherchent un coin tranquille où elles pourront accrocher leur cocon correctement.

 

 

2.     Quand elles ont trouvé, elles font un gros pipi, pour la première et dernière fois.

 

 

3.     Ensuite elles commencent à fabriquer des fils de soie blancs qui serviront à accrocher le cocon. Puis, elles se mettent à tisser, tisser, tisser, jusqu’à ce qu’on ne les voit plus. Au début le cocon est encore un peu transparent, on voit la chenille qui tisse à l’intérieur. A la fin le cocon est tout jaune.

 

    

 

 

4.     Cocons à différentes étapes de tissage

 

      

 

 

     

Le matin,quand nous entrons en classe,les nouveaux cocons sont blancs et les anciens sont jaunes,

C’est bizarre!                                  Olivia

 

 

 

Deux semaines environ après avoir fait son cocon, la chenille est devenue …

… un PAPILLON

 

 

La femelle a un gros ventre, et le mâle un plus petit.

  

femelle                                                                          mâle

 

Dès qu’ils sont sortis, ils s’accouplent, et la femelle pond des petits œufs jaunes :

 

   

 

  

 

 

Puis les œufs fécondés deviennent noirs :

 

 

 

 

 

Voici tous nos beaux papillons :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumés de la vie du ver à soie :

  

Quand il naît il est tout petit et noir. Puis il mue, et devient plus grand. Et c'est le moment, de faire son cocon, il fait sa chrysalide dans le cocon. Et il devient un papillon.

Justine

 

Les vers à soie sont d’abord dans des oeufs. Après avoir grandi les vers à soie vont enlever leur peau parce que quand ils grandissent la peau est trop petite. Les vers à soie font 5 mue après ils font leur cocon dans un endroit calme pour se transformer en papillon.

ADAM

 

Le demain matin elle a fait son cocon et après elle va être un beau papillon et après elle va mourir

Sandy