ASH 06

Accueil  Blog  Nouvelles  Liens  Livre d'or  Forum
En Maison d'arrêt

Faire écrire en maison d’arrêt

Auteurs : Bérangère Quetel (enseignante), Karine Valentin (enseignante)

Niveau : éducation spécialisée

Ces enseignantes témoignent dans un colloque sur l’enseignement en prison, qui s’est tenu en décembre 2001.

Animation : Jean-Marie Comets (directeur de l’UPR de Bordeaux)

Bérangère Quetel Je suis enseignante à la maison d’arrêt de Dijon. C’est un établissement qui peut accueillir un maximum de 280 détenus répartis dans un quartier hommes, un quartier femmes, un quartier mineurs et un service médico-psychologique régional (SMPR) (décret n° 86-602 du 14 mars 1986). Il convient de rappeler les missions du SMPR, définies par les articles 2 et 3 du 14 décembre 1986 :

- mettre en œuvre toute action de prévention, de diagnostic et de soins médico-psychologiques au bénéfice de la population incarcérée ;

- prodiguer des traitements psychiatriques intensifs et appropriés à tout détenu qui le nécessite ;

- assurer une mission de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie.

Je vais vous présenter l’atelier d’écriture que j’ai mis en place au SMPR de Dijon depuis septembre 2001. Peut-être devrais-je employer une autre dénomination, car je ne suis pas animatrice d’atelier d’écriture ( ?). Pour ne pas choquer les puristes, nous emploierons le terme de « jeux d’écriture ».
 

pdf.png


Date de création : 30/05/2014 14:45
Dernière modification : 30/05/2014 14:45
Catégorie : Disciplinaires|Langue|Ateliers d'écriture
Page lue 5248 fois
Haut

Valid HTML 5.0 freeguppy.org © 2004-2014 En savoir plus ... Valid CSS 3