rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ac-nice.fr/ia06/ienash/ash/data/fr-articles.xml


Un atelier d’écriture en classe

Article de Mireille Baudoin • Laboratoire Parole et Langage – UMR 6057 (Université de Provence) IUFM Aix-Marseille

L’atelier d’écriture, apparu en France dans les années 70, a pour but de faciliter l’entrée dans l’écriture.

Quelles qu’en soient les approches et les formes (cela peut s’échelonner du formalisme oulipien à la centration sur l’expression du sujet à la manière d’Elisabeth Bing), quels qu’en soient les dispositif et les public concernés, il s’articule autour de concepts et de modalités disparates mais dont l’intérêt reste indéniable.

Sans tenter de donner une définition univoque de l’atelier d’écriture, car se poserait alors un problème de description, au vu de l’hétérogénéité des pratiques, j’en évoquerai les moments-clés et les principes fondateurs, et m’interrogerai sur ce qu’une telle démarche peut apporter au sein d’une formation. Je n’évoquerai pas la question de l’atelier d’écriture comme activité culturelle de loisir, j’en envisagerai le fonctionnement au sein de l’institution scolaire.

L’atelier d’écriture est-il possible ? Comment le mener à bien dans un projet didactique cohérent ? Peut-il s’intégrer facilement dans l’enseignement de la langue ? Remet-il en question le statut de l’écriture en classe ? Ou au contraire s’intègre-t-il dans les programmes et les cursus actuels ?

C’est un dispositif coûteux, pénible à mettre en œuvre, difficile à gérer en termes d’effectifs, de contraintes horaires, mais en définitive gratifiant lorsqu’il aboutit, comme tout projet à long terme.

pdf.png


Date de création : 30/05/2014 14:47
Dernière modification : 30/05/2014 14:47
Catégorie : Médiathèque - Disciplinaires-Langue-Ateliers d'écriture
Page lue 5338 fois
Précédent  
  Suivant