Recherche libre



Ressources TBI
Tice 06
tice06.png
Les 20 derniers scénarios
Modélisation Primtice
Visites

 445281 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

2013-2014 - Ipad : Ecrire un conte des origines à la manière de Kipling

Ecrire un conte des origines à la manière de Kipling avec des I Pads

 

 

Résumé


Dans le cadre d'un travail de découverte des contes des origines et notamment Kipling, une classe de CE2-CM2, crée un livre numérique sur iPads avec intégration de sons, photos et textes créés par les élèves.

Compétences visées :


Compétences du socle commun
Palier 2 : Compétence 1 - La maîtrise de la langue française
S’exprimer à l’oral comme à l’écrit dans un vocabulaire approprié et précis
Lire seul des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge
Rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récits, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire

Compétences du  B2I
Domaine 1 : s'approprier un environnement informatique de travail
Connaître et maîtriser les fonctions de base d’un ordinateur et de ses périphériques
L'élève sait désigner et nommer les principaux éléments composant l'environnement informatique
qu'il utilise à l'école et sait à quoi ils servent.

Domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données
Produire un document numérique, texte, image, son
Utiliser l’outil informatique pour présenter un travail

Domaine 4 : s'informer, se documenter
Saisir l'adresse URL d'un site Web et naviguer dans celui-ci.

 

Déroulement :


Avant la classe TICE :


Phase 1 : découverte des contes des origines et notamment Kipling
Découverte des contes des origines via « histoires comme ça » de Kipling
Mise en évidence du schéma narratif particulier et notamment des situations initiales et finales particulières aux contes des « pourquoi ».

Lecture de « l'enfant d'éléphant » et de « pourquoi la mer est salée ».
proposer des exercices d'écriture mettant en jeu les relations entre situations initiales et finales.

Phase 2 : le dessin comme support de l'imagination
Pour inciter les élèves à changer de mode de pensée et à les motiver différemment, on part du dessin qui servira de substrat, d'ossature à la création de l'histoire.
Leur proposer  de dessiner un personnage, un lieu, un objet sur 3 feuilles différentes pour avoir le loisir de les échanger à volonté en fonction des propositions narratives retenues plus tard.

Phase 3 : rédaction individuelle d'un conte
1 – faire une liste de phrases
A l'oral faire une liste des situations ordinaires « normales », réelles, connues, des constats de ce que tout le monde peut voir ou qui sont familières dans les livres.

Ex : la mer est bleue / les arbres perdent leurs feuilles / les zèbres ont des rayures/ l'hiver il fait froid / les hérissons ont des piquants....

---> toutes ce propositions seront choisies et classées et seront transformées en des phrases simples, affirmatives et au présent. Elles serviront de situation finale.
Le but est d'amener les enfants à revenir en arrière...à remonter par  l'explication à une situation imaginaire.

2 – trouver la situation imaginaire
Avec l'aide de leurs dessins les enfants vont devoir faire concorder leur situation finale parmi toutes celles listées au tableau avec leurs dessins qui pourront être modifiés si besoin.

Au niveau de l'écrit pour trouver la situation imaginaire on va prendre la phrase de la situation finale choisie et la mettre à la forme négative, à l'imparfait et en utilisant un marqueur de temps  du type : « avant », « jadis », « autrefois », « dans l'ancien temps »...

Ex : la mer est bleue ---> Jadis, la mer n'était pas bleue...

Cette phrase à la forme négative constitue la situation imaginaire qu'il va falloir décrire et caractériser.

3- décrire et caractériser une situation imaginaire
guider les élèves dans la création de leur situation imaginaire en posant des questions et en prenant comme ex la mer bleue.
comment c'était / pourquoi / pour quelles raisons... le but est de savoir ce qu'ils veulent expliquer aux futurs lecteurs afin de les convaincre.

Ex : « Jadis la mer n'était pas bleue » ---> comment était-elle ? De quelle couleur ? Qu'y avait-il dedans...

il faut ensuite chercher les conséquences de cette situation.
Si la mer est transparente...comment font les poissons pour se protéger des pêcheurs...
si l'hiver il ne fait pas froid... comment les animaux pourraient faire pour hiberner...


4 – inventer des événements pour revenir à une situation réelle
Elles découleront des éléments trouvés précédemment. Les conséquences amènent peut-être à un changement avec l'intervention éventuelle d'un personnage magique tel que la fée, le magicien, l'elfe...

Guider les élèves en posant des questions : que s'est-il passé ? Quel événement ? Qui n'est pas content ? Qui se plaint ? Quelle solution peut-on trouver ? Comment le personnage magique peut aider à la résolution de ce problème.

Ex : les zèbres eurent d'abord l'idée de se rouler dans la boue...la pluie tropicale les lava copieusement...l'un d'entre eux repéra la sève de l'ébène...

5- Conclure
La situation normale de la fin doit être précédée de la phrase :
« et c'est depuis ce temps / cet événement / cette aventure que... »
---> ici les enfants retrouvent la situation connue qui se retrouve en position finale.

Ex : et c'est depuis ce temps que les arbres portent leurs fruits en été.
       Et c'est depuis cette aventure que les mouches volent dans tous les sens !

 

Préparation  matérielle avant la classe TICE :

- Les dessins des élèves sont scannés par l'enseignante, déposés dans la DropBox de l'école et téléchargés sur chacun des Ipads

Organisation de la classe TICE :

Les séances se déroulent en classe entière avec rotation par groupe de 7 ou 8 sur les iPads.

Pendant la classe TICE :

Premier jour: 
Les élèves découvrent le logiciel Book Creator et saisissent leur texte.

Deuxième jour : 
Les élèves utilisent les logiciels  Snapseed  et PhotoShop afin de préparer les illustrations de leur livre : recadrage, assemblage d'un personnage sur un fond..
Ils insèrent ensuite leurs dessins dans Book Creator.
Par groupe de 2, ils enregistrent avec l'enseignante les sons dans leur livre.

Troisième et quatrième jours :

Les élèves terminent leur livres : enregistrement des sons, insertion des dessins, mise en page.
Les livres sont ensuite sauvegardés au format epub et pdf.
Les élèves ayant terminé leur livre, adaptent ensuite leur histoire sous forme d'une planche de BD en utilisant le logiciel Strip Designer

Documents annexes :


Scénario (format Open Office)

Queslques productions d'élèves :

livres_1 (format epub)

livres_2 (format epub)

livres (format pdf)

BD (format pdf)

Les logiciels :

Book Creator : https://itunes.apple.com/fr/app/book-creator-for-ipad/id442378070
Strip Designer : https://itunes.apple.com/us/app/strip-designer/id314780738
Snapseed : https://itunes.apple.com/fr/app/snapseed/id439438619

 


Céline Farineau (PE – Ecole élémentaire Les Plans )/ Valérie Chanvillard (MAI)


Date de création : 26/11/2013 @ 10:38
Dernière modification : 02/01/2014 @ 08:31
Catégorie : 2013-2014
Page lue 2944 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Les 20 derniers scénarios
^ Haut ^