Doc@zur

site des professeurs-documentalistes de l’académie de Nice

Categories

Accueil > Gérer le CDI > La communication > Présenter le bilan d’activités sous forme de carte mentale

29 juin 2012
Martine Lefebvre-Temime, Fabienne Rondet, Mouren Didier

Présenter le bilan d’activités sous forme de carte mentale

Les professeurs documentalistes produisent chaque année un bilan de leur activité et de celle du CDI. C’est un document très complet que ce bilan, avec indicateurs précis et statistiques. Il doit être présenté de manière efficace au Conseil d’Administration. Pour cela, il est possible d’utiliser une carte mentale.

Le bilan annuel du CDI, présenté en Conseil d’Administration, est un document en général très long et très riche en informations. Il ne peut être lu en intégralité, et nécessite donc un travail spécifique de communication. La solution de la carte mentale est pour cela pertinente.

L’idée est de donner à la communauté éducative une représentation fidèle du travail du professeur documentaliste durant un an, de valoriser ce travail en présentant les actions dont la majeure partie demeure immergée. 

L’évaluation, un maître mot dans l’Education Nationale

L’évaluation est un véritable enjeu dans l’Education Nationale. Il est donc important de montrer en quoi le CDI est un des leviers de réussite de l’établissement pour les élèves tant au niveau pédagogique qu’au niveau de l’accueil et des services documentaires. Par exemple, sur la question du budget, ce type de présentation peut montrer où vont les sommes investies : si l’on présente les indicateurs d’activités du portail documentaire et du catalogue en ligne, cela peut sensibiliser la communauté éducative.

Ce type d’outil est intéressant pour montrer la politique globale de l’établissement en ce qui concerne la documentation : les budgets, l’accueil, les projets culturels, le ramassage des manuels scolaires, la mise en oeuvre des dispositifs pédagogiques de la réforme, le développement du numérique...

L’outil 

Le choix de l’utilisation de FreeMind (téléchargeable gratuitement) repose sur la notion d’efficacité. La carte mentale permet en effet :

  • de présenter de manière visuelle et synthétique l’ensemble des activités du professeur documentaliste, ce qui est capital lors d’un CA où l’on dispose de peu de temps pour rendre compte d’une année de travail.
  • de montrer les outils du professeur documentaliste comme le portail ou le logiciel documentaire, des graphiques de statistiques, différents documents ou sites liés au travail accompli, car il intègre des liens web cliquables lors de la présentation.
  • de donner une version imprimée aux membres du CA car FreeMind permet une conversion au format texte de la carte 


  • La carte doit être synthétique : il faut choisir les items significatifs

Les cartes qui sont présentées dans cet article :

Elles se présentent à deux niveaux différents :

  • la première est un travail de réflexion générale élaboré avec l’aide du groupe de professeurs documentalistes stagiaires. Elle s’intitule "En quoi le CDI contribue t-il à la réussite des élèves". L’idée était de baliser les domaines où le professeur documentaliste peut contribuer à la réussite des élèves dans l’EPLE. C’est un document en forme de catalogue très généraliste qui ne peut pas être présenté tel quel à un conseil d’administration. En effet, il ne tient pas compte des spécificités d’un établissement et doit reposer sur des indicateurs chiffrés et des dispositifs concrets.
  • Les secondes sont un travail de terrain réalisé par les deux professeurs documentalistes du lycée du Parc Impérial à Nice, qui ont choisi depuis trois ans de présenter au CA cette synthèse de leurs activités sous cette forme. Elles ont opté pour la présentation en deux cartes : les activités des documentalistes et les activités du lieu. Pour le choix des critères retenus dans les cartes, elles ont suivi les différentes parties du protocole d’inspection.

Les collègues ont déjà présenté deux fois leur bilan sous cette forme, et le retour est très positif. L’effet visuel est frappant. La carte se déplie au fur et à mesure des commentaires, pour prendre la forme d’une arbre avec ses différentes ramifications, et l’observateur prend conscience des nombreuses activités du lieu et des personnes.

Une présentation de type "Powerpoint" était utilisée avant, ce qui a l’avantage d’être synthétique, mais qui présente une vision linéaire et qui ne permet pas allers-retours entre une vision générale du rapport et une vision détaillée de certains points.

De plus, avec un mindmap, pouvoir basculer immédiatement par les liens, soit vers un document, soit vers un site, à l’appui des commentaires, permet de réagir dans l’instant aux remarques des personnes et illustrer par l’image. 

Cette présentation visuelle ne peut en aucun cas remplacer un rapport détaillé d’activités, où l’analyse doit constituer la part essentielle du bilan. Dans le contexte particulier de la présentation au conseil d’administration, c’est un outil efficace, qui évite l’ennui et la linéarité.

 

 

titre documents joints

Partager