- Bienvenue au collège claude nicolas fabri de Peiresc -

Accueil > PÔLE SANTE SOCIAL

SCOLARITE

LE COLLÈGE

L'ADMINISTRATION

LES ENSEIGNEMENTS

LA VIE DU COLLÈGE

PÔLE SANTE SOCIAL

LES DIPLÔMES

BLOG PEIRESCHISSIMO

SERVICES EN LIGNE

LIVRES NUMERIQUES

LE C.D.I

UNSS (Association)

Conseils aux parents d'élèves ''DYS''


  Publié par Mme Jakab Infirmière  le 8/11/2013



GÉRER LA DYSLEXIE

Des pistes pour les parents………


 
ÞUtilisez un code de couleurs pour tous les livres et pour les sacs de votre enfant afin qu’il les reconnaisse instantanément : c’est efficace !
 
ÞEnseignez à votre enfant à faire et à défaire son cartable et à ranger sa trousse à stylos. Ne partez pas du principe qu’il apprendra tout seul.

 
ÞNotez soigneusement le temps que met votre enfant pour faire son travail à la maison et parlez-en avec son enseignant : il n’est peut-être pas conscient du temps que votre enfant consacre à son travail.
 
Þ Consignes informatiques :
 
-Texte écrit en Arial
-Laisser deux espaces entre chaque mot
-Justifier à droite et à gauche
-Ecrire les consignes les unes au-dessous des autres ( pour éviter la lecture en zigzag)
 
Þ lorsque vous le faites travailler :
 
-Donner des consignes courtes, s’assurer de la compréhension
-Rassurer en commençant par des questions de cours
-Réponses à trous (ne pas en abuser)
-Remplacer autant que possible les phrases par des schémas
-Corriger en vert
 
 
Stratégies recommandées
 
ÞLisez à votre enfant ou aidez-le à lire les livres et autres
documents qu’on lui a demandé de lire. Pour enrichir ses
connaissances et sa compréhension, expliquez-lui la
signification des mots nouveaux et le sens général de chaque
texte.
 
ÞS’il lui est trop difficile d’utiliser des dictionnaires classiques,
des agendas ou cahiers de textes, ou si cela lui prend trop de
temps, familiarisez-vous avec les outils électroniques, et
apprenez-lui à s’en servir (agendas et dictionnaires
électroniques, vérificateurs d’orthographe et logiciels de
gestion du temps et des rendez-vous).
 
ÞAdoptez une démarche fondée sur le bon sens. Si un enfant en
train d’écrire vous demande de l’aide pour l’orthographe d’un
mot ou pour une question grammaticale, répondez-lui pour lui
permettre de continuer son travail. C’est également valable
pour les maths; l’enfant dyslexique a souvent des difficultés de
mémoire écrite. Répondez à sa question en vous assurant qu’il
ait bien compris la marche à suivre pour résoudre le problème.
 
ÞOrganisez-vous pour avoir le temps d’écouter votre enfant.
Dans une atmosphère détendue, donnez-lui la possibilité de
parler de ce qui s’est passé pendant la journée ou de vous
confier ses préoccupations. Les problèmes paraissent
beaucoup plus légers quand on peut en parler à une personne
compatissante.
 
ÞSi vous avez un enfant dyslexique, contactez non loin de chez
vous les associations locales d’aide aux parents ou toute autre
organisation sensible à ce problème. C’est très réconfortant de
savoir que votre famille n’est pas la seule à soutenir un enfant
qui a des troubles de l’apprentissage, et vous en retirerez
beaucoup de renseignements et d’encouragements très
précieux.
 
 
 
Pour information :

Nous vous proposons un lien vers un site de jeux pour dyslexiques en allemand et en anglais.
L'adresse est www.legasthenie-software.de/game/game.htm
 
Pour jouer en anglais il faut aller à la fin de la page et presser sur Diese Übungen in Englisch.

 
Des sites à consulter :
 
APEDYS-France:       
                   perso@wanadoo.fr/apedys.france
 
Laboratoire de sciences cognitives:     
                   cognisciences@grenoble.iufm.fr
 
Handiscol:
                   handiscol@éducation.org
 
CORIDYS:
                   www.coridys.asso.fr
 
CNEFEI:
                   cnefei@éducation.gouv.fr
 
Comprendre et aider les enfants  dyslexiques (CAED)
                   caed@online.fr
 
Resodys
                   resodys.central@free.fr

 
Collection de livres pour dyslexiques :
 
         http://www.dangerpublic; dyslexieLe-parascolaire

Les enregistrements sonores de Je réussis ma 6e

  • Je réussis ma 5e,  mai 2008.

Quel est le principe de la collection Les mots à l'endroit ?

  1. Une présence forte de l'explicite dans le récit

    La présentation des personnages et des lieux précède le récit qui a été choisi pour n'être ni trop compliqué ni trop simpliste. Le genre du conte convient parfaitement à cet exercice car il permet au lecteur d'éprouver une vaste palette de sentiments.

    2) Une narration progressive et chronologique

    Un chapitre par page. Une illustration par chapitre. Les nouvelles informations sont introduites petit à petit, dans l'ordre chronologique.

    3) Une lecture anticipée

    Les illustrations, la galerie des personnages, les pages de présentation, les titres de chapitres et le sommaire participent à une stratégie de lecture anticipée, essentielle pour favoriser la compréhension du texte.

    4) Typographie, composition et papier adaptés aux besoins du lecteur dyslexique

    La taille des caractères et des interlignes a été augmentée. Les gros blocs de texte, les césures, les phrases longues qui courent sur deux pages sont proscrits. Le papier mat évite tout effet de brillance et limite la fatigue visuelle.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aide aux élèves dyslexiques, dysorthographiques, dyscalculiques, dyspraxiques


  Publié par Mme Jakab Infirmière  le 8/11/2013



Des pistes pour les élèves

 
 
Chacun apprend différemment
 
Apprends à connaître ta propre manière d’apprendre.

De quelle manière apprends-tu plus facilement :
 

-  par la vue ?
 
 
-  par l’écoute ?
 
 
-  ou par l’expérience pratique ?


 

Comment se prendre en charge soi même

 
 
-Copies ton emploi du temps autant de fois qu’il est nécessaire
pour l’afficher dans toute la maison : dans la cuisine, dans ta
chambre et partout où tu fais tes devoirs.
 Gardes-en toujours plusieurs copies supplémentaires à utiliser au cas où tu le perdes.
 
 
- Ecris  pour toi-même les dates et heures de tout ce qui est
prévu , ou fais-toi aider par quelqu’un si c’est plus facile :
leçons à apprendre ou devoirs à faire, activités parascolaires,
examens, rendez-vous, etc.
 
 
- Vérifies  que tu as sur toi le numéro de téléphone d’au
moins deux de tes camarades qui pourront te répéter le
programme de travail à faire la maison si tu ne l’as pas
correctement noté.
 
        
- Le soir, avant de te coucher, prépares ton sac d’école avec
tout ce qu’il te faut pour le lendemain : cela te garantira de
commencer calmement la journée.
 
 
 
-Apprends à connaître ton rythme naturel. N’essayes pas de
faire tes devoirs au moment où tu es fatigué, quand tu
as faim ou quand tu as un moment difficile pendant la
journée.
 
 
 
 
 Essayes de te ménager un coin tranquille à la maison, avec le
minimum de distractions pour faire ton travail en paix.
 
 
 
 
 

A l’école

 
- Asseyes-toi à l’avant de la classe et loin de la fenêtre pour
éviter d’être distrait.
 
 
- Pendant les cours, prends des notes en t’ inventant des
abréviations et des procédés mnémotechniques pour
enregistrer les informations et t’ en souvenir plus facilement.

 définition"procédés mnémotechniques : Truc qui aide à mémoriser/restituer.
Exemples : Mais où est donc Ornicar pour les conjonctions de coordinations.
 
 
- Enregistres tes cours sur MP3  en les lisant à haute voix et réécoutez-les
quand tu te sentiras tranquille et que tu pourras assimiler davantage de choses.

 
 
- Utilises un ordinateur et perfectionnes-toi en traitement de
texte : cela peut être beaucoup plus facile et rapide de taper un
texte que de l’écrire à la main. Après t’ être relu, utilises le
vérificateur d’orthographe pour corriger tes fautes.
 
 
- Ne crains jamais de signaler à ton enseignant que tu ne
comprends pas quelque chose. Il y a toujours quelqu’un d’autre dans le même cas et qui a peur de le dire.
 
 
 
- Souviens-toi que si le fait d’être dyslexique est, peut-être, la
raison pour laquelle le travail scolaire te paraît difficile, ce
n’est pas une excuse pour ne pas faire de ton mieux.
 
 
 
 
Parmi les dyslexiques les plus
célèbres, on trouve :
 
Dans la médecineCushing, Ehrlich, prof. Friedmann (neurochirurgien)...
Dans le milieu scientifiqueThomas Edison, Albert Enstein...
Dans le milieu des arts et des lettresLéonard de Vinci, Andersen, Rodin, Walt Disney, Tom Cruise, Woopy Goldberg, Hugues Auffray, Pascal Jardin, Nathalie Baye, Florence Cestac (auteur de BD : La vie en rose)...
Dans les milieux politiquesWoodrow Wilson (Président des USA), J.F. Kennedy, W. Churchill, Nelson Rockfeller...
 
 
Santé et Social


  Publié par M Pericaud  le 29/5/2012



Retrouvez dans cette rubrique des informations pratiques et fondamentales relatives au service santé et social de notre établissement :



- Le Médecin scolaire
- L'Infirmerie
- L'Assistante sociale
- C.H.S.
Gère ton stress


  Publié par M Pericaud  le 12/4/2012



Utiliser le stress et le dompter à son avantage est possible. Voici quelques petits trucs !   

  • Le jour de l'examen, le petit déjeuner est parfois "oublié" à cause du trac. Emporte de quoi manger et boire pour la matinée. Cela évitera une hypoglycémie liée aux besoins accrus du cerveau lors de l'effort intellectuel de l'examen.

  En cas de panique ou déconcentration :

  • Respire profondément 3 fois. Attention dans le bon sens : on inspire avec le ventre gonflé et on expire avec le ventre rentré.
  • Bouger, s'étirer, sauter, permet de décharger la tension musculaire.
  • Regarder fixement un point droit devant soi, en comptant lentement jusqu'à 10, ou se concentrer sur un compte à rebours par 2 à partir de 30 (28,26,24...) permet de recentrer l'attention.
  • Imagine, en fermant les yeux quelques secondes, une image de calme.
  • Regarde la première question, concentre toi dessus et ne pas fais pas attention aux autres. Réponds, puis passe à la 2. Si tu ne sais vraiment pas, dis-toi : " ce n'est pas grave, j'y reviendrai plus tard."

Face à l'examen, n'oublie pas les « 4C » : conscience, confiance, concentration, conviction.

 

Nous retenons :

10 % de ce que nous lisons

20 % de ce que nous entendons

30 % de ce que nous voyons

50 % de ce que nous voyons et entendons en même temps

80 %  de ce que nous disons

90 %  de que nous disons en réfléchissant à quelque chose qui est important pour nous

 

Alors utilise le moyen le + efficace !


 Laurence JAKAB

 Infirmière

Internet : guide à l'usage des parents


  Publié par M Pericaud  le 12/4/2012



Vous pouvez consulter ce document en suivant ce lien.


Laurence Jakab
Infirmière scolaire

Derniers articles parus


SORTIE ASSOCIATION SPORTIVE MERCREDI 27 JUIN 2018
Publié par M le Principal Adjoint
BOURSES DE LYCEE
Publié par Le Secrétariat
SE PREPARER A L'ASSR 1 ou 2
Publié par M le Principal Adjoint
- Collège Peiresc de Toulon - ©2012 Tous droits réservés - Mentions Légales - Websco