- Bienvenue au collège claude nicolas fabri de Peiresc -

Accueil > LE COLLÈGE > L'Histoire du collège

SCOLARITE

LE COLLÈGE

L'ADMINISTRATION

LES ENSEIGNEMENTS

LA VIE DU COLLÈGE

PÔLE SANTE SOCIAL

LES DIPLÔMES

BLOG PEIRESCHISSIMO

SERVICES EN LIGNE

LIVRES NUMERIQUES

LE C.D.I

UNSS (Association)

L'Histoire du collège


  Publié par M Pericaud  le 12/4/2012



Claude Nicolas Fabri de Peiresc, antiquaire, historien, naturaliste, médecin, jurisconsulte, voyageur ; Peiresc, le protecteur et l'ami de tous les savants de son siècle, et appelé par Bayle le procureur-général de la littérature, est aujourd'hui presque oublié.

Il vint au monde le 1er décembre 1580. A l'âge de seize ans, ayant terminé ses études au collège de Tournon, il partit pour l'Italie, où il se lia avec Pinelli, Fra-Paolo, Baronius, d'Ossat ; enfin avec tout ce qui s'y trouvait d'hommes illustres dans les sciences, les lettres et les arts.

La passion instinctive qu'il avait montrée dès son enfance pour toutes les parties de la science acheva de s'éclairer par l'étude des Anciens et le commerce des savants modernes. Il prit en 1604 le nom de Peiresc, terroir des Alpes de Haute Provence qui lui venait de son père.La même année il est proclamé docteur en droit.

Il fut aussi un très grand astronome (il découvrit en 1610 la  nébuleuse d'Orion et  dressa une carte de la Lune). Il fit de nombreux voyages (Paris, Londres, région des Flandres) avant d'être nommé Conseiller au parlement de Provence. Cet humaniste s'éteignit à l'âge de 57 ans , le 24 juin 1637.

Peut-être que Peiresc est maintenant presque oublié mais il reste un grand homme! Il fallait évidemment l'honorer et le collège Peiresc de Toulon l'a fait!

Après l'insurrection toulonnaise de 1793, le calme revenu, le ministre de l'instruction publique Chaptal, chargea le docteur Girardy, habitant Grasse, d'organiser à toulon une école secondaire.La convention en février 1795 avait prévu la création en France, d'écoles centrales, établissements d'enseignements secondaires payants, où l'on devait apprendre non seulement les belles-lettres et les mathématiques,comme dans les collèges de l'ancien régime, mais encore les langues vivantes, l'histoire, les sciences physiques et naturelles et le dessin. Un arrêté départemental du 20 janvier 1798 décida la création de l'école centrale du département du var à toulon.

Ce collège dont l'effectif progressera de 100 à près de 450 élèves, y restera jusqu'à la construction en 1867 du lycée impérial devenu en 1973 le collège actuel d'enseignement secondaire Peiresc.

Un terrain de 16.200 mètres carrés en bordure sud de ce boulevard et où se trouvait l'arsenal de terre, fut réservé pour le nouveau lycée.Ce terrain était limité à l'est par le boulevard Lafayette, en cours de percement et qui est devenu depuis la rue de Lorgues.Ce nom voulut rappeler la générosité des habitants de la ville de Lorgues qui avaient secouru par deux fois les toulonnais, lors des pestes de 1664 et 1720.

Son ouverture eut lieu le 15 octobre 1867, toutes les classes depuis l'enfantine jusqu'à math'élem et philo et celles préparant à navale et Saint-cyr se trouvaient les quatre grands bâtiments encadrant les deux grandes cours, côté boulevard Louis-Napoléon.Ces bâtiments existent encore en grande partie (voir croquis).L'effectif était alors d'environ 700 élèves dont 150 pensionnaires et 100 demi-pensionnaires. Monsieur Dural fut le premier proviseur.

A Toulon, le lycée avait été occupé dans sa presque totalité par un hôpital militaire, dont le médecin-chef était le docteur Dollieule.En octobre, les classes furent réparties un peu partout en ville : au musée, sur la place de la liberté, au cinéma gaumont, dont la salle une fois les fauteuils enlevés, fut partagé par des cloisons en toile de sac.

En 1920 une page est tourné : un monument aux morts sera édifié dans la cour d'honneur du lycée, 222 noms d'anciens élèves morts pour la patrie y sont gravés, ainsi que 2 noms de professeurs.En 1923 on voit apparaître au lycée les premières jeunes filles en classe de math'élem et de philo.Pendant la nouvelle guerre le lycée est soumis aux bombardements du 24 novembre 1943 et du 4 février 1944.Ce jour là de 13 heures à 13 heures 30, 500 bombes furent lachées.Elles ont causé des dégâts importants à l'établissement. En octobre 1945, le lycée ouvre à nouveau ses portes dans ce qui reste des bâtiments du boulevard de Strasbourg, sous la direction de monsieur Rousset, proviseur.

Il prend officiellement pour nom : lycée "PEIRESC" .

Derniers articles parus


Forum des métiers 2018
Publié par M LE COZ
Forum des Métiers 2018
Publié par M LE COZ
- Collège Peiresc de Toulon - ©2012 Tous droits réservés - Mentions Légales - Websco