METHODE POUR SUPERPOSER DEUX PHOTOS
en rétablissant la bonne orientation.

En l'absence de taches solaires, il est possible de superposer les photos à condition d'en avoir pris plusieurs à intervalles de temps réguliers.

Supposons par exemple qu'on prenne des photos du passage de Vénus depuis Bures sur Yvette (Essonne) et Saint Paul de la Réunion à 6h , 7h, 8h , 9h et 10h T.U. le 8 Juin prochain (il faut au moins trois photos).

Sur chacune des photos, on aura le Soleil dont il est facile de déterminer le centre S (en traçant par exemple les médiatrices de deux cordes) et Vénus dont le centre sera noté V. On mesure avec un maximum de précision et sur chaque photo la distance d entre S et V.

Les valeurs de d exprimées en secondes d'arc sont données dans le tableau ci-dessous (simulation faite avec les éphémérides du bureau des longitudes) :

   

Superposition des photos vues de Bures sur Yvette :

Sur une feuille de papier, on place vers le centre le point V8 représentant le centre de Vénus à 8 h T.U. On dessine ensuite un segment SS' de longueur 2 d8 dont V8 est le milieu. Une des extrémités est le centre S du Soleil.

La figure formée par S, V6, S', V10 est un parallélogramme de côtés d6 et d10 et de diagonale 2 d8 dont V8 est le milieu.

Pour placer V à la date 6 h T.U., il suffit donc de tracer deux arcs de cercle, l'un de centre S et de rayon d6, l'autre de centre S' et de rayon d10. V6 est à leur intersection. On peut de même placer V10.

Puis, de la même façon V7 et V9. Les points V6, V7, V8, V9, et V10 doivent être alignés et représentent la corde décrite par Vénus sur le Soleil, vue depuis Bures sur Yvette.

Superposition des photos vues de Saint Paul de la Réunion :

On reprend le même travail avec les photos vues depuis Saint Paul de la Réunion mais sur une feuille de papier calque. Les points V6, V7, V8, V9, et V10 doivent être alignés et représentent la corde décrite par Vénus sur le Soleil, vue depuis Saint Paul.