LES UNITES DU SYSTEME INTERNATIONAL (S.I.)

Les sept unités de base du SI:

Les principales unités dérivées dans le SI:

La définition des sept unités de base du système SI

1- Le mètre :

Le mètre est la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant une durée de 1/299 792 458 seconde

2- Le kilogramme :

Le kilogramme est l'unité de masse ; il est égal à la masse du prototype international du kilogramme.

3- La seconde :

La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de Césium 133.

4 - L'ampère :

L'ampère est l'intensité d'un courant constant qui, maintenu dans deux conducteurs parallèles, rectilignes, de longueur infinie, de section circulaire négligeable et placés à une distance de 1 mètre l'un de l'autre dans le vide, produirait entre ces conducteurs une force égale à 2 10-7 newton par mètre de longueur.

5 - Le kelvin :

Le kelvin, unité de température thermodynamique, est la fraction 1/273,16 de la température thermodynamique du point triple de l'eau.

6 - La mole :

La mole est la quantité de matière d'un système contenant autant d'entités élémentaires qu'il y a d'atomes dans 0,012 kilogramme de carbone 12.
Lorsqu'on emploie la mole, les entités élémentaires doivent être spécifiées et peuvent être des atomes, des molécules, des ions, des électrons, d'autres particules ou des groupements de particules.

7 - La candela :

La candela est l'intensité lumineuse, dans une direction donnée, d'une source qui émet un rayonnement monochromatique de fréquence 540 x 1012 hertz et dont l'intensité énergétique dans cette direction est 1/683 watt par stéradian.

Les grandeurs photométriques

La photométrie est la mesure des énergies émises, propagées, reçues.

Un flux d'énergie s'exprime en joule par seconde (watt).

La Luminance L (radiance) est une mesure locale de la densité de flux d'énergie. C'est une puissance par unité de surface et par unité d'angle solide ; on l'exprime en watts par mètre carré et par stéradian (W m-2sr-1). Toutes les autres grandeurs photométriques se déduisent de L.

L'Eclairement (E(x, y) (irradiance) est la puissance reçue par élément de surface du récepteur. Unité W m-2

L'Emittance M(x, y) est la puissance émise par unité de surface de l'émetteur.

L'Intensité (I) est la puissance totale émise par la source dans une direction donnée. W sr-1

Quantité de lumière (énergie lumineuse). En joule.

La sensibilité maximale de l'il se trouve dans le vert-jaune à 555 nm

Quelques règles d'écriture

En général les symboles des unités sont écrits en minuscules, mais, si le nom de l'unité dérive d'un nom propre, la première lettre du symbole est majuscule.

Le symbole des unités ne sont pas suivis d'un point, sauf s'ils se trouvent placées à la fin d'une phrase, le point relevant dans ce cas de la ponctuation habituelle.

Les symboles s'écrivent sans " s " au pluriel (" s " signifie seconde) et sans point final. Les noms d'unités qui sont des noms d'hommes s'abrègent par une majuscule : A pour ampère, W pour watt, K pour kelvin. Mais lorsqu'ils sont écrits en toutes lettres, ils ne prennent pas une majuscule.

Quand une unité dérivée est formée en multipliant deux ou plusieurs unités, elle est exprimée à l'aide de symboles d'unités séparés par des points à mi-hauteur ou par un espace. Par exemple N m ou N m

Quand une unité dérivée est formée en divisant une unité par une autre, on peut utilise une barre oblique (/) ou des exposants négatifs. Exemple m/s ou m s-1

Le symbole doit toujours être écrit après le nombre (65,3 kg et pas 65 kg 3) mais il faut écrire 12 h 30 min 45 s.

Les nombres entiers doivent être séparés en tranches de 3 chiffres par des blancs et non des points.

Par exemple écrire que l'unité astronomique (ua) est égale à 149 597 870 km et pas 149.597.870 km