RECONNAITRE DES CONSTELLATIONS
CLASSER LES ETOILES SELON LEUR ECLAT !

       Voici une activité astronomique à pratiquer en début d'automne : Les trois fiches qui suivent vous permettront de reconnaître trois constellations essentielles de notre ciel et d'y repérer quelques étoiles, indiquées sur les fiches par des lettres.
A vous de les classer par ordre décroissant d'éclat : la plus brillante sera la première, et ainsi de suite ... Si par hasard deux étoiles semblent avoir la même brillance, il sera possible de les placer ex-aequo dans votre palmarès ( b = D par exemple ! ).

N'oubliez pas de noter le lieu et la date de vos observations ainsi que les heures de début et de fin de votre classement…

Notion de magnitude

Cette grandeur mesure l'éclat d'une étoile.

Dans l'Antiquité, les étoiles avaient été classées en " grandeurs ", en fonction de leur éclat. Les plus brillantes étaient de " première grandeur ", les plus faibles pour l'oeil nu étaient de " sixième grandeur ".

De nos jours, cette échelle a été modifiée et a reçu une définition scientifique rigoureuse, établie en 1856 par Norman Pogson : la différence entre les magnitudes m1 et m2 de deux étoiles est liée aux intensités E1 et E2 que nous en recevons par une relation mathématique un peu compliquée :

m1 - m2 = 2,5 log (E2 / E1 )

En termes plus simples, cela signifie qu'une étoile de magnitude 6 est 100 fois plus faible qu'une étoile de magnitude 1. (cela correspond à un écart de 5 en magnitudes).

Comparez maintenant qualitativement vos mesures avec celles des astronomes !