GLOSSAIRE :
A PROPOS DE LA LUNE

Age de la Lune

On dit aussi parfois "jour de la Lune".
C'est un numéro d'ordre donnant le nombre de jours écoulés depuis la Nouvelle Lune. Le jour de la NL porte le n° 1.
Compte tenu de l'heure de la NL et du fait que la lunaison dure 29,53j, les phases PQ, PL, DQ ont des âges variables : PQ (7, 8 ou 9j) ; PL (15, 16 ou 17j) et DQ (22,23 ou 24j).
Le dernier jour de la lunaison porte le numéro 29 ou 30.

Albédo

Nombre compris entre 0 et 1 et donnant la fraction de la lumière réfléchie par l'astre par rapport à la lumière reçue.

Altitude

L'altitude moyenne est celle calculée par rapport à une sphère de rayon 1738 km.
L'altitude moyenne peut donc être positive ou négative.
L'altitude relative donne la hauteur des reliefs par rapport aux terrains environnants.

Cercle d'illumination

Voir "terminateur"

Conjonction

Deux astres sont dits en conjonction lorsqu'ils sont vus dans des directions faisant un angle de quelques degrés.
C'est le cas du Soleil et de la Lune au moment de la Nouvelle Lune. L'angle peut être pratiquement nul, c'est le cas au moment des occultations : occultation d'une étoile ou d'une planète par la Lune ou du Soleil par la Lune (appelée couramment "éclipse de Soleil").
Dans le cas des planètes inférieures Mercure et Vénus, on définit une conjonction inférieure : l'alignement est Terre-planète-Soleil (1) et une conjonction supérieure pour l'alignement Terre-Soleil-planète (2).

(1) C'est le moment où la planète est le plus proche de la Terre, mais elle présente vers celle-ci un hémisphère obscur.

(2) C'est le moment où la planète est le plus éloignée de la Terre et elle présente vers celle-ci un hémisphère éclairé.

(voir opposition, quadrature et syzygie)

Éclipse

Il se produit une éclipse d'un astre, lorsque celui-ci passe dans le cône d'ombre d'un autre astre.
Lors d'une éclipse de Lune, la Lune passe dans le cône d'ombre de la Terre ; éclipse d'Io, ce satellite passe dans le cône d'ombre de Jupiter.

(voir occultation)

Libration

Légers balancements en longitude (7,54°) et en latitude (6,50°) dus à divers effets. La vitesse de rotation de la Lune est uniforme alors que sa vitesse de révolution varie du fait de l'orbite elliptique, de ce fait on découvrira à chaque lunaison un peu de la face cachée vers l'Est et vers l'Ouest.
Comme l'équateur lunaire est incliné sur le plan de l'orbite de la Lune, au cours de la lunaison il sera possible de voir au-delà des pôles.
Ces phénomènes de libration permettent de voir 59% de la surface de la Lune.

Il existe également une libration physique due aux variations de l'attraction terrestre conséquence des hétérogénéités de l'intérieur de la Lune.

Limbe

Bord circulaire du disque de la Lune.

Lumière cendrée

Lors de fins croissants lunaires, la partie de la Lune se trouvant au-delà du terminateur (dans l'ombre) renvoie une lumière "grise" d'où le nom.
Cette lumière provient de la lumière renvoyée par la Terre sur la Lune.
La lumière cendrée est visible lorsque l'œil n'est pas ébloui par la partie de la Lune éclairée directement par le Soleil.

Lunaison

Durée séparant deux NL consécutives.
Sa valeur est d'environ 29,5 j (29j 12h 44min 4,7s).

Mouvement diurne

Mouvement apparent de la voûte céleste dû à la rotation de la Terre.
Il se fait d'Est en Ouest donc dans le sens rétrograde (levers et couchers de certains astres).

Occultation

Il se produit une occultation d'un astre, lorsque celui-ci passe derrière un autre astre par rapport à l'observateur.

Exemples : occultation de Callisto, ce satellite passe derrière Jupiter ; occultation d'une étoile par la Lune ; occultation du Soleil, celui-ci est caché par la Lune (ce phénomène est improprement appelé "éclipse de Soleil" alors que le Soleil ne passe pas dans l'ombre de la Lune !!!).

Ombre

Espace ne recevant pas (ou recevant peu) de lumière.

L'ombre propre : partie non éclairée d'un objet.
Exemples : nuit sur Terre, phases de la Lune ou d'une planète inférieure.
Le volume situé à l'opposé de la lumière reçue par un corps opaque est dans l'ombre. Ce volume est un cône appelé cône d'ombre dans le cas des astres car ceux-ci sont en général sphériques.

Ombre portée : intersection du volume précédent et d'un autre corps opaque.
Exemple : ombre portée d'un satellite sur une planète.
C'est le cas également de l'ombre portée de la Lune sur la Terre lors d'une occultation du Soleil ("éclipse de Soleil").
Éclipse de Lune : ombre portée de la Terre sur la Lune.

Opposition

Des astres sont dits en opposition lorsqu'ils sont vus pratiquement à 180° depuis la Terre.
Exemple, au moment de la PL, opposition Lune / Soleil.

Période

Elle est définie pour des phénomènes se répétant régulièrement ; jour (rotation de la Terre), année (révolution de la Terre autour du Soleil), lunaison (révolution de la Lune autour de la Terre).
On définit :

Phases

Aspects différents de la Lune dus aux positions relatives du Soleil, de la Terre et de la Lune.
On distingue des croissants, des lunes gibbeuses (avec une bosse), la Nouvelle Lune, le Premier et le Dernier Quartier et la Pleine lune.
Mercure, Vénus et Mars présentent des phases.

Quadrature

Se dit pour la Lune ou une planète lorsque les directions Terre-Soleil et Terre-Lune (ou planète) sont perpendiculaires (quadrature Est ou quadrature Ouest).

Révolution

Mouvement correspondant au déplacement d'un astre autour d'un autre (ou du centre de masse).

Rotation

Mouvement d'un astre autour de son axe.

Satellite

Objet ayant un mouvement de révolution autour d'une planète.
Il peut être naturel (Lune, Io, …) ou artificiel (Météosat, TDF1, …).

Sens direct

Sens inverse des aiguilles d'une montre placée au pôle Nord.
C'est le sens de rotation et de révolution de toutes les planètes (excepté le mouvement de rotation de Vénus) et de la plupart des satellites.

Sens rétrograde

C'est le sens inverse du sens direct.
C'est le cas des mouvements apparents des astres dus à la rotation de la Terre.

Sidérale

(voir période)

Synodique

(voir période)

Syzygie

(de réunion).
Ce nom regroupe les conjonctions et opposition de la Lune (avec le Soleil), donc les NL et PL.

Terminateur

(ou cercle d'illumination).
Limite entre la partie éclairée et la partie dans l'ombre d'un astre présentant des phases (Lune, Vénus,…).
Souvent vu de côté, c'est en général une demi ellipse, mais ce peut être un demi-cercle (PL) ou un segment de droite (PQ et DQ).