L'EVOLUTION DES ETOILES

Autrefois, les hommes n'imaginaient pas que les étoiles puissent évoluer. C'est avec l'avènement de la physique que les hommes ont compris qu'une étoile ne pouvait pas rayonner de l'énergie éternellement, qu'une évolution était nécessaire.

L'évolution des étoiles se déroule sur des millions d'années. Pendant une durée de vie humaine nous ne pouvons pas percevoir l'évolution complète pour une même étoile, de sa naissance à sa mort. Cependant, en observant des étoiles diverses, à différents stades de leur évolution il est possible de reconstituer le cheminement complet d'une étoile, de sa naissance à sa mort.

C'est un peu comme si un extraterrestre venait observer les humains que nous sommes pendant une heure. Il verrait des bébés naître, il verrait des enfants, des adolescents, des hommes d'âge mur, des vieillards. Il pourrait, en s'aidant de sa logique et de sa connaissance de la matière vivante, reconstituer la vie typique d'un individu. Il pourrait commettre des erreurs en imaginant une phase "chien" ou "singe". Mais il pourrait comprendre les grandes lignes de notre évolution individuelle.

Pour suivre l'évolution d'une étoile il sera judicieux de suivre son trajet dans un certain diagramme, le diagramme dit de Hertsprung-Russel (ou plus brièvement le diagramme HR). Une étoile évolue en luminosité (une étoile qui n'est pas née est obscure, tout comme une étoile morte) et en température (car on observe de étoiles froides et rouges ainsi que des étoiles chaudes et bleues). Le diagramme HR est un diagramme luminosité-température (ou luminosité-couleur). Les étoiles suivent des trajets bien définis dans un tel diagramme.

Le diagramme de Hertsprung-Russel :

L'observation de la luminosité et de la couleur d'une étoile nous renseignera sur le stade évolutif de l'étoile. Mais attention, de même que les humains demeurent plus ou moins longtemps dans leurs différents stades (la durée du stade "bébé" est plus courte que celle du stade "homme d'âge mur"), les étoiles pourront se déplacer plus ou moins vite dans le diagramme. Nous devrions observer une concentration de points dans les zones correspondants aux stades de stabilité.