La position des amas globulaires révèle la place du Soleil dans la Galaxie.

Jean-Noël Terry
Observatoire de Lyon

Ce n'est qu'à partir de l'utilisation des lunettes (Galilée en 1610), que la Voie Lactée perdit son nom ! En effet, elle apparaît alors composée d'une multitude d'étoiles. En 1750, l'astronome anglais Thomas Wright (1711-1786) proposa une Voie Lactée en forme d'un disque d'étoiles, près du centre duquel se trouverait le système solaire. En 1800, William Herschel reprit cette idée.

En 1918, Harlow Shapley, dans un article paru dans " Contributions from the Mount Wilson Solar Observatory ", étudia la répartition des amas globulaires ; il montra que le Soleil n'est pas situé au centre et il détermina une distance nous séparant de ce centre.
Rappelons, pour brosser le paysage, que les amas globulaires sont des concentrations de quelques milliers à un million d'étoiles qui se répartissent avec une symétrie sphérique autour du centre de la Galaxie, dans ce qui est appelé le halo de la Galaxie. La Galaxie elle-même a une structure de spirale dans un plan avec, au centre, un noyau dense et lumineux.


Un amas globulaire typique : Messier 13

En décembre 1917, Harlow Shapley termine un article "The distances, distribution in space, and dimensions of 69 globular clusters".

Dans une partie de l'article, la distance d'un certain nombre d'amas globulaires est déterminée par différentes méthodes (par la méthode des Céphéides, par la parallaxe dérivée de la magnitude et par le diamètre des images photographiques).

L'article décrit en détail comment ont été obtenues les données utiles : 300 photos d'amas furent prises dans les 3 ans qui précédèrent !

Ce sont 69 amas qui furent retenus par H. Shapley comme amas globulaires, et dont il étudia la répartition spatiale. Il constata que notre Soleil n'était pas au centre de cette immense distribution d'amas globulaires, qui, elle, semblait centrée sur notre Galaxie. Il en conclut que notre Soleil était sur un bord de la Galaxie. Il put déterminer approximativement la distance qui nous sépare du centre. La dimension réelle de notre Galaxie était ainsi accessible. Cela permit ensuite de montrer que certaines nébuleuses étaient extérieures à notre Galaxie, qu'elles étaient des nébuleuses extragalactiques, en un mot, des galaxies.


Notre Soleil n'est pas au centre de notre Galaxie.