Chères et chers amis du CLEA,

Les Cahiers Clairaut existent depuis maintenant plus de 30 ans et Georges Paturel en est le rédacteur en chef depuis 5 ans. C'est un gros travail et vous avez pu voir la qualité du résultat. Il ne souhaite pas continuer après 2008.
Il est effectivement préférable que la présidence du CLEA et la gestion des Cahiers Clairaut soient dissociées. Suite à sa demande, nous essayons de monter une équipe pour prendre la relève du rédacteur en chef.

 

Ce questionnaire nous permettra tout d'abord de mieux connaître vos attentes. Nous avons repris pour cela de nombreuses questions de l'enquête qu'avait réalisée Martine Bobin en 2002.

Mais nous voudrions aussi en profiter pour faire appel aux adhérents pour aider à la réalisation de ces Cahiers Clairaut. Si les nombreuses taches sont partagées, le travail en sera moins lourd pour chacun. Nous souhaiterions répartir les taches entre un rédacteur des CC, des rédacteurs adjoints responsables d'une ou plusieurs rubriques, des re-lecteurs, d'auteurs d'articles et de personnes faisant de la mise en pages. Si vous pensez pouvoir relire des articles ou faire de la mise en page, n'hésitez pas à vous proposer. Si vous avez réalisé une observation avec des élèves, une maquette...votre expérience peut intéresser d'autres collègues, n'ayez pas peur d'écrire un papier, nous avons besoin d'articles très simples. Mais nous avons aussi besoins d'articles de spécialistes. C'est dans le rôle du CLEA de mêler enseignants et astronomes, spécialistes de l'astrophysique et professionnels de la pédagogie, enseignants en école primaire et en université, les Cahiers Clairaut doivent refléter cette diversité...

Merci d'avance pour vos réponses que nous espérons nombreuses.

Vous pouvez donc y répondre par courrier électronique à :

larcher2@wanadoo.fr

AVANT LE 30 avril 2008

Mais vous pouvez aussi répondre par lettre en adressant votre questionnaire AVANT LE 30 avril 2008, à :

Christian Larcher
19bis, rue de Verdun
94170 LE PERREUX SUR MARNE

 

Christian Larcher, Jean Ripert, Pierre Causeret