Quels arguments en faveur de l'héliocentrisme ?

Jusqu'à ce que Galilée tourne sa lunette vers le ciel, les planètes restèrent pour les hommes de petits points lumineux dans le ciel. Mercure et Vénus avaient seulement la particularité de toujours rester au voisinage du Soleil, visibles seulement juste avant son lever ou juste après son coucher...

Mais au travers de sa lunette, Galilée découvrit qu'elles présentaient des phases, comme la Lune, mais que leur succession était inverse de celle de la Lune.

Vénus

La Lune

Une explication simple pouvait se trouver en admettant que les planètes tournaient autour du Soleil alors que la Lune tournait autour de la Terre : en effet ...

Si l'on considère la première hypothèse, en observant depuis la Terre, la Lune ou la planète intérieure on observerait un diamètre apparent pratiquement constant ( à cause de la trajectoire elliptique ). De plus, les phases se succèderaient dans l'ordre suivant : Astre Nouveau - Premier Quartier - Disque plein - Dernier quartier : ceci correspond aux observations de la Lune.

Si l'on considère la seconde hypothèse, en observant depuis la Terre une planète intérieure on doit observer un diamètre apparent variable, les phases se succèderaient dans l'ordre suivant : Disque plein (mais invisible, puisque caché dans la lumière du Soleil) - Premier Quartier - Astre Nouveau (caché lui aussi dans la lumière Solaire) - Dernier quartier : C'est ce qui correspond aux observations de Vénus ou de Mercure.

Conclusion : La Lune tourne autour de la Terre et les planètes intérieures tournent autour du Soleil.