Histoire d'eau...

L'eau sera ce mois-ci le thème de notre randonnée céleste.

En ce si bel automne, sans doute le Verseau a-t-il déversé plus abondamment son précieux liquide dans les cieux que sur la Terre... Toujours est-il que nous allons rencontrer bon nombre d'êtres aquatiques.

Voici tout d'abord les Poissons : mais quels poissons ! Vénus et son fils Cupidon prenaient un bain réparateur dans les eaux claires de l'Euphrate lorsque surgit d'on ne sait où le terrible monstre Typhon. Nul autre remède que la fuite ! Pour plus de sécurité, les voilà tous deux métamorphosés en poissons argentés. Et pour ne pas risquer de se voir séparés, ils prennent la précaution de se lier l'un à l'autre par un long ruban étoilé...
Ce sont eux que l'on retrouve dans notre ciel d'Octobre, de part et d'autre du grand carré de Pégase, formés d'étoiles ténues mais heureusement bien visibles par une nuit sans Lune... On raconte que les Syriens du bord de l'Euphrate ont renoncé à manger du poisson : ils craignent en pêchant de profaner le refuge des dieux, et en consommant du poisson, de dévorer Vénus ou Cupidon !

Sous ces deux tranquilles nageurs, en voici un autre, plus impressionnant ! C'est la Baleine... Est-ce le terrible Typhon, toujours en colère de n'avoir pas saisi ses proies ? Non. C'est un autre monstre vengeur, envoyé de Neptune.
Souvenez vous : Andromède, fille du roi Céphée et de la reine Cassiopée, avait eu l'audace de se dire plus belle que les Néréides... Irrité de cet affront fait aux nymphes de la mer, le dieu des océans envoya aussitôt un monstre marin sur les territoires royaux : Il dévorait hommes et troupeaux et semait partout la désolation. Il n'y eut qu'un seul moyen d'apaiser la bête : enchaîner Andromède à un rocher, et l'exposer ainsi à la fureur du monstre. Nous connaissons déjà la fin de l'histoire : le valeureux Persée, aidé de son cheval ailé Pégase pétrifia une partie de l'animal en lui montrant la tête de Méduse et acheva la besogne à la pointe de son épée...

En levant vos yeux vers le Nord-Est, vous penserez à retrouver, réunis comme dans un feuilleton télévisé, tous les fabuleux personnages de cette "saga des étoiles !"

Si vous êtes davantage attiré par des personnages moins exceptionnels, vous trouverez aussi votre affaire : Au ras de l'horizon, timide et sans histoire, le Poisson Austral semble se désaltérer aux filets d'eau que répand le Verseau...
Ni les Grecs, ni les Romains ne nous ont laissé de fable le concernant... Nous aurons tous à coeur d'en imaginer une, pour la raconter aux enfants quand les longues nuits d'hiver seront revenues...

Page d'accueil