Le passage de Mercure devant le Soleil


Mercure devant le Soleil, observée par SOHO en 1999

Le 7 mai 2003, la planète Mercure est passée devant le disque solaire comme un petit point noir: il s'agit là d'une sorte d'éclipse de Soleil causée, non par la Lune, mais par une planète.

Le CLEA vous propose de publier des images, réalisées par vos élèves, de cet événement...

En voici une première série, réalisée par le Club Astro du lycée Jean Moulin de Draguignan (Var).

 

 


Trajectoire de Mercure devant le Soleil le 7 mai 2003

L'observation a montré le passage de Mercure devant le disque solaire, mais c'était assez difficile à voir: le disque de la planète Mercure est très petit et un télescope à fort grossissement était nécessaire pour pouvoir effectuer l'observation. Il est à noter qu'une telle observation du disque solaire est dangereuse sans protection adaptée. Seule la projection de l'image du disque solaire est sans danger.


La planète Mercure sur le disque solaire

Du fait de la difficulté de l'observation directe, l'observation de ce phénomène pouvait se faire via Internet, en se connectant sur des sites web qui diffusaient en direct le passage de Mercure devant le Soleil vu au travers de télescopes puissants.

L'Observatoire de Paris
Le site de SOHO

La planète Mercure tourne autour du Soleil à l'intérieur de l'orbite de la Terre: tous les 3 mois environ, Mercure passe quelque part entre la Terre et le Soleil. Cependant, nous ne voyons pas Mercure devant le disque solaire à chaque fois, car l'orbite de Mercure est légèrement inclinée par rapport à celle de la Terre. L'observation d'un passage devant le disque solaire n'intervient que lorsque le Soleil, Mercure et la Terre sont alignés: cela s'est produit le 7 mai 2003.


Le passage de Mercure était visible depuis la zone "éclairée"

Cette observation était alors possible depuis l'Europe, l'Afrique et l'Asie.

Pourquoi cet événement est-il important?

Le 8 juin 2004, la planète Vénus va passer devant le Soleil et ce phénomène sera, lui, beaucoup plus facilement observable. L'observation d'un passage de Vénus devant le disque solaire est beaucoup plus rare (deux fois tous les 120 ans: personne vivant aujourd'hui n'a assisté à un tel spectacle). De plus, dans le passé, l'observation de ce phénomène a permis de mesurer l'univers. Nous vous proposons de participer l'an prochain à cette mesure grâce à l'observation coordonnée de ce passage. Nous organiserons un réseau d'observateurs ouvert à tous, élèves de lycées, d'écoles, étudiants, astronomes amateurs afin de recalculer la distance Terre-Soleil, unité de mesure de l'univers, et nous vous encourageons à nous rejoindre dans ce projet...

Pour les impatients, des informations complémentaires sont disponibles sur le site de l'IMCCE ou celui de l'ESO