Les travaux d'Hercule...

Voici pour commencer la belle légende dont nous pourrons découvrir le héros dans le ciel de Mai : Au-delà d’Océanos, le fleuve du Temps, existait un merveilleux jardin, le Jardin des Hespérides. Le Dragon, dont nous avons déjà découvert la forme tourmentée, en était le terrible gardien. Sentinelle inaccessible à l’engourdissement du sommeil, il gardait jalousement les pommiers magiques dont les fruits d’or massif étaient source et symbole d’immortalité.

Déjà vainqueur du Lion de Némée, voici Hercule, notre vaillant héros : il va se mesurer au monstre ! Bien entendu, il sortira vainqueur d’une féroce bataille, où il devra « arc-bouter tout son corps sur l’appui de son genou gauche ». C’est dans cette position qu’on le retrouve, agenouillé, et foulant de son pied la tête du reptile. Gageons qu’il n’a pas oublié de cueillir les fameuses Pommes d’Or.

On peut le retrouver dans les étoiles du ciel de Mai, vers l’Est, sens dessus dessous, vêtu de sa célèbre jupette, large d’épaule et bien entouré. D’un côté, vous pourrez admirer la Couronne Boréale : ce petit arc porte en son centre un joyau précieux, Gemma, la Perle. On ne sait toujours pas si ce bijou somptueux fut offert à Ariane, fille du roi Minos de Crète, par son amoureux Thésée ou par le dieu Bacchus lui-même... De l’autre côté, c’est la Lyre, qu’illumine la brillante étoile Véga. Ce divin instrument de musique est l’oeuvre du dieu Mercure, qui le réalisa avec la carapace d’une tortue... Etait-ce pour charmer la trop belle Vénus ?

Page d'accueil