La saga de l'été.

Danaé était la fille du roi d'Argos, Acrisios. Inquiet de n'avoir pas de descendant mâle, il consulta l'oracle : apprenant qu'il aurait un petit-fils, mais que celui-ci le tuerait sitôt atteint l'age adulte, il fit enfermer sa malheureuse fille dans une chambre de bronze où elle vivait seule avec sa nourrice.
Or, une nuit, la jeune fille sentit tomber sur elle une pluie douce et caressante. Ouvrant les yeux, elle fut émerveillée : Une pluie d'or inondait la pièce. C'était un nouveau stratagème de Jupiter, encore une fois amoureux fou d'une mortelle. De ces curieuses noces naquit Persée...


En ce début dAoût, profitez de la douceur de la nuit pour vous installer commodément les yeux tournés ves le ciel : vous serez alors les témoins de cette pluie d'or ! C'est en effet l'époque où, dans sa ronde annuelle autour du Soleil, la Terre traverse le fin nuage de poussières abandonné il y a fort longtemps par une comète. La pluie d'étoiles filantes qui résulte de leur rencontre avec l'atmosphère de la Terre est la plus abondante de l'année, et semble provenir de la constellation de Persée. De là provient leur nom : les Perséides !

Après maintes péripéties, qui les éloignèrent d'Acrisios, Danaé et Persée se retrouvèrent sur une île lointaine. Une terrible épreuve y attendait Persée : il fut chargé de ramener la tête de Méduse, l'une des Gorgones, monstres ailés, coiffés de serpents, affublés de dents de sanglier, et qui avaient de plus le pouvoir de transformer en statue de pierre quiconque osait les regarder en face !
Il faudra la complicité des dieux pour réussir : Minerve fournira son bouclier et un miroir, Mercure une serpe. Pour ne point regarder le monstre, heureusement endormi, Persée s'aidera du miroir pour entrer à reculons dans son antre. Tranchant le cou de l'ignoble Méduse, il aura la surprise de voir alors surgir un splendide cheval ailé : Voilà comment naquit Pégase, fils de Neptune et de ... Méduse. Quant au sang de la bête, il se répandra dans les mers pour y former le corail.
Soyez attentifs et patients ! Vous verrez que l'éclat de cette étoile varie périodiquement, tantôt visible et tantôt si faible qu'un oeil non exercé ne peut la distinguer : Il paraît que lorsqu'on la voit, c'est que Persée l'a tirée de son sac...

Inséparable de son cheval, Persée pourra désormais poursuivre ses exploits. Il ira ainsi sauver la belle Andromède, fille de Cassiopée et Céphée, souverains d'Ethiopie. Cassiopée n'avait-elle pas osé comparer sa beauté à celle des Néréides ? Neptune, furieux, avait aussitôt lancé sur la région un monstre qui dévorait et détruisait tout ce qui se trouvait sur son passage. Selon l'oracle, seul le sacrifice de la propre fille du roi pouvait calmer le monstre : aussi avait on décidé d'attacher Andromède sur un rocher, attendant que le monstre la dévore...

Bien sur, le valeureux Persée arrivera à temps, exécutera la bête, sauvera la princesse, en tombera éperdument amoureux, et l'épousera au cours d'une grande fête dont on se souvient encore !

Vous trouverez Persée dans le ciel d'Août, à proximité de Cassiopée. Non loin de là git Andromède, allongée sur son rocher, aux pieds du grand "carré" qui représente les ailes de Pégase... Les ressemblances ne sont pas flagrantes, mais en y regardant à deux fois, je suis certain que vous pourrez même découvrir la tête de Méduse, que Persée brandit à boût de bras, avant de l'offrir à Minerve : elle en ornera désormais son bouclier !

Page d'accueil