Parents
Elèves allophones
Voyageurs
Textes
Ancien site
Je viens d'arriver... - Comment ça se passe ?

 


Un public spécifique, un accueil adapté :

Un public spécifique

Les catégories socioprofessionnelles des familles sont différentes, souvent liées au type d’immigration (Immigration économique, immigration politique, raisons familiales, etc.).

Après une forte augmentation dans les années 80, l'évolution du nombre d’arrivées de familles non francophones a été marquée, au plan national, par un début de diminution des effectifs (depuis les années 2000).

Ce changement a pu être causé, notamment, par les évolutions : - des politiques migratoires en France et en Europe,
  - des conditions pour le regroupement familial (ANAEM, maintenant OFII),
  - des critères pour les demandes d'asile politique (OFPRA).

 

Quelques données (année 2008) : - Environ 35000 « ENAF » en France.
  - 17000 ENAF dans le 1er degré.
  - 18000 ENAF dans le 2nd degré (dont 2700 en lycée général et professionnel).
  - 79% des élèves non francophones sont pris en charge dans des structures spécifiques.
   
Dans le département des Alpes Maritimes (année 2010) : Environ 650 élèves non francophones sont dans le 1er degré (±88% pris en charge en dispositif UPE2A, ex "CRI / CLIN").
  Environ 450 élèves dans le 2nd degré (±98% pris en charge en dispositif UPE2A, Collège ou Lycée).

2 aires en service pour les Gens du voyage :

Antibes / 40 emplacements (Environ 80 caravanes).
Nice / 50 emplacements (Environ 100 caravanes).
Une aire bientôt en activité : Mougins - Vallauris

Depuis 2012, le contexte de crise économique, notamment dans le sud de l'Europe, semble amorcer une nouvelle augmentation des effectifs des élèves allophones.


L'accueil

1 - Accueil des élèves et de leur famille => Dans une école (6 à 11 ans, l'inscription administrative étant assurée par les mairies), un collège (11 à 16 ans).
2 - Inscription administrative.
3 - Évaluation des acquis (tests de langue française, tests en langue d'origine, tests de mathématique en langue d'origine).
4 - Affectation dans une classe ordinaire ou dans une structure spécifique.

Les jeunes de 16 à 18 ans s’adressent au CIO pour un 1er accueil. L’Inspecteur d’Académie affecte les élèves (Lycée général et technologique ou lycée professionnel) ; la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS) peut intégrer certains jeunes dans un de ses modules.


comment.png
 
Il s'agit d'une inscription administrative, l'enfant pourra temporairement fréquenter une autre école, un autre collège, afin de pouvoir bénéficier d'une aide spécifique pour l'apprentissage du français. L’enfant est affecté dans une section correspondant à son âge. Un signalement est effectué auprès du CASNAV.
Le but des prises en charge spécifiques étant une réintégration, la plus rapide possible, dans un cursus scolaire ordinaire.
Les élèves nouvellement arrivés en France ne sont pas considérés comme faisant partie des enfants " en difficulté ".
Le fait de ne pas parler une langue n'est pas le signe d'une déficience ou d'un handicap !


 

Date de création : 24/12/2010 11:16
Dernière modification : 15/06/2014 10:33
Catégorie : Je viens d'arriver...
Page lue 4075 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Nous contacter

CASNAV 06 :

Frédérique Meunier

Pascale Delahaie
 

gfi.casnav06@ac-nice.fr

04.93.72.64.66

04.93.72.63.58

Direction des services départementaux de l'éducation nationale
53 avenue Cap de Croix
06181 NICE CEDEX 2

Direction des services départementaux de l'Education Nationale

 

 
Elémentaire
Collège
Lycée
La classe du mois
Recherche



W3C CSS Meric Graphisme © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^