Camus Online

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Camus Online

Répétition et représentation d'Andromaque

Envoyer Imprimer PDF

ANDROMAQUE, un retour au Racine.andromaque1

Le 13 janvier 2015, le théâtre Le Forum de Fréjus donnait une création, par la compagnie Viva La Comedia, de la tragédie ANDROMAQUE, écrite par Jean Racine en 1667. Cette pièce raconte l'histoire d'un triangle amoureux entre Pyrrhus, Andromaque, Oreste et Hermione, juste après la guerre de Troie. Oreste, fils d'Agamemnon, aime Hermione. Cette dernière est éprise de Pyrrhus, lequel aime Andromaque. Mais celle-ci reste fidèle à son défunt époux, Hector. (Alexis V.)

andromaque2Le mardi 6 janvier, notre classe de seconde 7 ainsi qu'une classe de première du lycée Camus ont eu la chance de découvrir la répétition d'ANDROMAQUE. Au bout de huit mois de travail en résidences successives, les acteurs se préparent encore pour la première représentation. Pendant les répétitions, nous avons pu voir deux scènes entières et le début d'une troisième, tirées du troisième acte. Avant de commencer les répétitions, les acteurs s'étirent, se mettent en condition, se préparent physiquement pour évacuer le stress et entrer dans la peau du personnage. . Le metteur en scène, Anthony Magnier, les aide à trouver le ton de la voix, la gestuelle. Il a choisi cette pièce de Racine parce qu'il voulait faire entendre la voix de Racine et parce que chacun des quatre acteurs y a un rôle équilibré. Selon lui, ANDROMAQUE met en scène quatre formes d'amour tragique. Le metteur en scène donne des conseils et veille à ce que chacun soit prêt le jour J. Lui-même joue un rôle essentiel, celui de Pyrrhus. (Cécile L., Thomas S.)

 

Lire la suite...

Projet Comenius - Presse

Envoyer Imprimer PDF

Le projet COMENIUS

Dans la presse ...

Thumbnail image

Et à la radio 

La Tempête second groupe d'élèves

Envoyer Imprimer PDF

Les vagues de « La Tempête » de Shakespeare
déferlent sur Fréjus !tempete2

Prospero et sa fille Miranda, victimes d'un complot de Sebastiano pour obtenir le trône de Milan, se sont échoués sur une île mystérieuse. Dès leur arrivée, Prospero a tué la sorcière qui habitait l'île et il a gardé son fils Caliban comme esclave. Il a libéré Ariel, l'esprit de l'air qui s'est mis à son service. Un jour, la flotte d'Alonzo, duc de Naples, et de Sebastiano, frère de Prospero, passe au large. Prospero ordonne alors à Ariel de provoquer une tempête qui les fera naufrager sur l'île...

La pièce jouée ce 6 janvier 2015 restera mémorable. Ce soir-là, tout était si parfait, que ce soit en terme de jeu d'acteurs, de costumes ou même de musique. Mais ce qui reste le plus surprenant et fascinant à la fois, c'est sans aucun doute l'intemporalité du décor, sublime à chaque moment de la pièce. Dès la première scène, le metteur en scène nous plonge immédiatement dans l'univers de La Tempête en nous embarquant sur le navire, au moyen de hublots projetés avec des vagues agitées sur des rideaux rouges. Bientôt les rideaux s'ouvrent et la seconde scène démarre. Un plateau tournant permet de séparer les actes et les différents lieux de l'intrigue et est égayé par des projections tantôt du ciel, tantôt de la mer. Une lune apparaît en fond de scène. Rien n'est laissé au hasard. En Effet, même les costumes s'harmonisent avec le décor ; le manteau de Prospero sur son pieu offre une représentation d'ensemble de l'île, remplit sa fonction principale de manteau magique mais aussi celle de « couverture » servant de cachette à Caliban.

Lire la suite...

La Tempête premier groupe d'élèves

Envoyer Imprimer PDF

William Shakespeare, «La tempête»,
au Forum le 6 janvier 2015
vue par nos élèves de 1L ... 

Cette oeuvre de Shakespeare qui pourrait passer pour une vieille pièce, longue et ennuyeuse, est en réalité une pièce très moderne qui nous transporte grâce à son décor ingénieux et à ses personnages plus farfelus les uns que les autres.

La tempête est interprétée par une troupe de dix acteurs, traduite par Michael Sadler et mise en scène par Christophe Lidon. Elle s'adresse aussi bien à un public jeune qu'adulte. C'est en effet une tragi-comédie qui a été représentée au Forum de Fréjus le mardi 6 janvier.

Lire la suite...

Page 2 sur 22

Vous êtes ici : Accueil