a lettre de l'inspection en Arts Plastiques


INSPECTION : information sur le suivi des personnels et conseils
Le socle- Le cahier de texte

Savoir faire des choix prudents et maitrisés
"Questionner l’architecture en cours d’Arts Plastiques
au collège et au lycée est une évidence."
Les missions et compétences de l'enseignant

.Textes et outils à l'appui
La salle d'arts plastiques
Boite à bonnes idées
Lycée Les fiches de renseignement pour les professeurs de lycée concernant les options
EXPERIMENTATIONS AVAN

Les publications SCEREN



 

.............RENTREE 2016
Madame Rouch IA-IPR Arts plastiques.

 

 

 

La lettre de rentrée 2015
La lettre de rentrée 2014
La lettre de rentrée 2013
La lettre de rentrée 2012
La lettre de rentrée 2011
La lettre de rentrée 2010
La lettre de rentrée 2009


Bonjour mesdames, messieurs les enseignants d'arts plastiques en collège,

Quelques échanges et rencontres sur le terrain me permettent de me rendre compte que mon précédent mail de septembre ne vous serait pas parvenu...Je vous redonne donc ici plusieurs informations importantes actualisées visant à vous accompagner dans notre travail quotidien au collège.

L'an dernier, par bassin, vous avez dû être convoqués à trois jours dans le cadre de la formation (public désigné, c'est-à-dire que tout le monde doit avoir eu l'occasion d'y venir)

Dans le cadre de la formation, proposer trois jours, c'est installer un espace privilégié pour prendre le temps d'aborder lecture, réception et appropriation des programmes par cycle 3 et 4, puis une aide particulière autour du numérique associé à l'enseignement des arts plastiques.

Les formateurs ont ainsi déployé, par bassins, tous leurs efforts pour aider à préparer cette année où, depuis septembre, la mise en œuvre des nouveaux programmes doit être effective… Il apparaît que quelques collègues ont été absents à deux ou même trois des journées organisées. Ils ont les textes officiels et les ressources, mais peuvent me joindre par mail pour exprimer un besoin particulier.

Pour éclairer les programmes http://eduscol.education.fr/arts-plastiques/actualites/actualites/article/nouveaux-programmes-du-college.html des ressources d'accompagnement ont été mises en ligne sur EDUSCOL http://eduscol.education.fr/cid99757/ressources-d-accompagnement-des-nouveaux-programmes-de-l-ecole-et-du-college.html.

Cycle 2 et 3  http://eduscol.education.fr/cid99287/ressources-accompagnement-enseignements-artistiques-aux-cycles.html

Cycle 4 http://eduscol.education.fr/cid99284/ressources-accompagnement-arts-plastiques.html

Sans être des modèles à appliquer, ces documents d’accompagnement et propositions peuvent largement vous aider à la mise en œuvre. Votre regard sur ce partage de pratiques qui constitue aussi une aide en ligne complémentaire à la formation, m'intéresse. Si vous souhaitez faire remonter des questions nous les rassemblerons par bassins. Sur cette première année, nous sommes tous conscients de la difficulté, pour faire face à toutes les demandes. 

De nouveaux mots de vocabulaire (repérés par *) ponctuent les textes. Nous devons les intégrer et leur donner un sens.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement et votre attention quant 

- au respect des cycles (approche "curriculaire*")

- à l'appropriation des contenus en ménageant une graduation dans la complexité des demandes par niveaux garantissant une progressivité à l'intérieur du cycle (démarche "spiralaire*")

- au repérage de compétences disciplinaires et en relation avec le SCCC (compétences "soclées*") qui pourront être évaluables. Cibler peu de compétences à chaque fois pour que le travail d’évaluation soit faisable...

Votre implication dans les EPI et  l'AP (qui sous-entend une façon d'enseigner autrement une discipline) retient aussi toute mon attention et vos remontées d’exemples seront un support de travail. Avec ces dispositifs de la réforme, je vous espère dans une situation ayant permis une appropriation concertée et sereine ... et non contrainte … mais je comprends aussi que plusieurs tendances se dégagent et que les situations sont parfois bien différentes.

L'utilisation d'enquêtes courtes anonymes me permet d'avoir des photographies fidèles de la situation sur le territoire académique ... si les réponses sont généralisées de votre part. Pour être gérables rapidement de votre côté, vous devez pouvoir y répondre en quelques clics, mais évidemment du coup cela ne vous permet pas d'étayer votre propos. Cela ne vous empêche donc pas de me renvoyer un mail si vous le jugez nécessaire ...vos avis seront toujours les bienvenus. Je m'appliquerai à faire ces enquêtes brèves comme la première envoyée en novembre. Grâce à vos informations nous pourrons avancer ensemble.

Dès janvier, vous retrouverez vos formateurs de bassin, ils travailleront avec vous de manière pragmatique sur la façon de repenser une construction de cours, de veiller à une progressivité, d'être dans une approche curriculaire* et par compétences… Notre but est de construire et de mutualiser des outils simplifiés afin d'enrichir nos pratiques d'enseignement.

Les enseignements artistiques (les arts plastiques, histoire des arts ...), le PEAC mais aussi les autres parcours, les EPI pour lesquels vous mettez en œuvre des questionnements pédagogiques et des apports ne doivent pas être des actions juxtaposées mais un travail conjugué pour éviter l'empilement qui amène toujours l'essoufflement. Un courriel suit pour répondre à certaines questions entendues et propres à l’histoire des arts. Nous en reparlerons aussi en formation bien sûr…

 Tous les outils que vous mettez en place peuvent permettre d'engager la réflexion et d'enrichir la pratique de tous et nous gagnerons à les interroger pendant ces journées de rencontre par bassin où les évaluations et le LSU (livret scolaire unique numérique) seront aussi une préoccupation (si d’ici là ... tout a avancé...). Pour l’instant les outils mis en commun sont accessibles dès la page d’accueil sur http://www.ac-nice.fr/arts/ qui renvoie sur http://www.ac-nice.fr/arts/indexformation16.htm

Des fiches y sont déposées. Elles peuvent être des "aides à la préparation du cours" pour passer en revue l’ensemble des questionnements à l’intérieur d’un cycle. Elle ne doivent pas être des moules ou des « usines à cases ». A vous d’en inventer d’autres et d’épurer ensuite votre préparation de cours…pour pointer vraiment "ce que vous voulez que vos élèves aient appris" (en pratique et culture artistiques), comment ils vont être mis en situation de travail et création et de quelle(s) manière(s) vous allez pouvoir évaluer les compétences développées et les connaissances apportées…Pour l’évaluation et les correspondances du SCCC voir http://www.ac-nice.fr/arts/formation16/grillescycle34.pdf

Je termine ce message en vous remerciant pour votre engagement et en vous souhaitant une bonne continuation dans votre travail quotidien auprès des élèves.
Meilleures salutations


 



Questions et réponses en Histoire des Arts

Avec l'éclairage de monsieur l'inspecteur général H. de Rohan Csermak, voici quelques réponses aux questions que vous soulevez ici et là.

On entend dire que l'histoire des arts aurait disparu parce que l’épreuve obligatoire du DNB a changé ….
Un oral demeure. Cet oral a été construit sur un modèle similaire (car il avait été bien noté que tout ce que les professeurs avaient mis en place dans les compétences à travailler pour un oral était d'un grand apport pour les élèves)
Cet oral concerne désormais un champ plus vaste mais vous êtes aussi présents dans les EPI … comme l'art est présent dans plusieurs parcours…

L’histoire des arts est toujours présente dans le programme comme troisième enseignement artistique, et est évaluée à ce titre sur le livret scolaire 
(en CM1-CM2, forte de la polyvalence du professeur des écoles, l’histoire des arts est traitée comme une discipline)

L’épreuve orale du DNB peut parfaitement, au titre des EPI comme du PEAC s’appuyer sur l’histoire des arts mais ne pourra se contenter d’un contrôle de connaissances, même pluridisciplinaire
Le programme d’histoire des arts doit être compris au collège comme un référentiel lié aux programmes disciplinaires (surtout dans les disciplines artistiques, ainsi qu’en lettres, histoire et langues)
Au Cycle 4, il comporte une organisation contraignante des connaissances ; comme les autres enseignements artistiques, l’HdA doit contribuer à l’évaluation des compétences du socle.

Des ressources d’accompagnement des programmes ont été mises en ligne sur

Vous pouvez en formation ou avant, faire remonter des besoins ou des suggestions et  des ressources à mettre en lumière.

Fontainebleau est loin pour nous mais une "université dite de printemps" s'y déroule chaque année apportant des connaissances renouvelées.
Cette année, les 2 et 3 juin, la  thématique sera liée au corps. Cette question mobilise tous les arts, Monsieur l'inspecteur général nous rappelle que de nombreuses approches pluridisciplinaires sont donc travaillées et que divers axes sont à l'étude. Ils nous inciteront à consulter à distance les interventions à venir / le canon du corps humain et le nu dans la représentation ; l’architecte, le designer et le corps ; le corps de l’élève et de l’enseignant dans leur relation à l’œuvre, à l’espace et au temps de l’œuvre ;  le corps du spectateur / de l’interprète / de l’artiste ; le tatouage et les scarifications ; le corps morcelé, le corps momifié, le corps augmenté le corps dématérialisé ou virtuel … pourraient être des sujets traités. 

Le site histoire des arts national eduscol est aussi une source précieuse http://eduscol.education.fr/pid23229/histoire-des-arts.html 
vous pouvez y consulter les programmes et ressources de l'école au lycée 
et le renouvellement  des questions du baccalauréat http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=97025

Une lettre d'information numérique histoire des arts sera réactivée si vous me signalez votre intérêt d'y être abonné 
--> Ce sera monsieur Sicart (brice.sicart@ac-nice.fr) qui recueillera les demandes en ayant accepté d'être IAN HdA  (interlocuteur académique ) 

L'examen de la certification complémentaire se passe au niveau académique après une inscription auprès des DEC. 
Je vous redonne les références car vous pouvez avoir intérêt à passer l'une ou l'autre des certifications complémentaires que ce soit dans le domaine des arts ou des langues. 
Lisez bien le texte de 2004
l'une d'entre elles concerne histoire de l'art : Il ne s’agit pas d’une certification pluridisciplinaire « en histoire des arts » mais en histoire de l’art en tant que discipline universitaire.

Textes de référence :
§ arrêté du 23 décembre 2003 (NOR : MENP0302665A), B.O. n° 7, 12 février 2004 ; 
§ arrêté du 9 mars 2004 (NOR : MENP0400474A), B.O. n° 15, 8 avril 2004 ;
§ note de service n°2004-175 du 19 octobre 2004 (NOR : MENP0402363N), B.O.
n° 39, 18 octobre 2004.

Je vous remercie pour votre engagement et en vous souhaite une bonne continuation dans votre travail quotidien auprès des élèves.


"Questionner l’architecture en cours d’Arts Plastiques au collège et au lycée est une évidence."

LE CORBUSIER dans son cabanon.
Le Corbusier / Roquebrune-Cap-Martin : le Cabanon © FLC/ADAGP

Répondre à une sollicitation de réflexion et productions scolaires autour du cinquantenaire de la disparition de Le Corbusier, était une occasion en or de fédérer l’invention de propositions pédagogiques variées. C’était l’opportunité de travailler avec des notions d'espace, de plein, de vide, de lumière, de couleurs, de matières, de rapport au corps, de déambulations spatiales, tout en sollicitant la palette élargie de nos moyens plastiques d’investigation. S’y est naturellement ajoutée l'imagination de nos jeunes élèves encadrés par leurs enseignants aux pratiques pédagogiques innovantes.

De l’assemblage simple de matériaux pauvres à la mise en œuvre de techniques plus élaborées et la prise en compte des technologies numériques multipliant les espaces et apportant, d’un effleurement de scan, une réalité augmentée, nous rendons visible dans cette sélection exposée, ce qui peut se faire, en classe, dans ces moments indispensables d’enseignements artistiques à l’école. Faire passer des expériences aux connaissances constitue le quotidien des cours d’arts plastiques qui structurent l’appropriation de notions et des apprentissages.

Nul doute qu’en découvrant la pluralité des questionnements et l’à-propos des réponses chacun pourra s’enrichir lui-même sur tous les chemins sensibles ouverts autour du cabanon de Le Corbusier."

 


Le numérique en Arts Plastiques
Communiqué de madame l'Inspectrice
2013-2014

Mesdames messieurs les professeurs d'arts plastiques

Je vous transmets aujourd'hui des informations concernant le numérique
Vous connaissez l'efficacité de notre interlocuteur académique( IATICE )
qui est aussi webmaster : Jerôme SADLER
Parmi ses multiples missions, il a la responsabilité de piloter le GROUPE des TRAAM

Suite aux différents dispositifs ministériels et régionaux, le numérique pédagogique
évolue très rapidement et notre IATICE devient au fur et à mesure des années
un acteur incontournable de ce développement
Vous trouverez dans le lien suivant tous les dispositifs
liés à l'école numérique pour cette rentrée :
A noter notamment l'ouverture prochaine de l'Eduthèque qui
rassemblera sous la forme d'un portail national gratuit d'accès
les grands établissements culturels avec une utilisation libre des
données mises à disposition dans le cadre de l'enseignement.
Sydney Bechet
Pour l'opération "Collèges connectés" 
Il suivra avec moi avec attention
le collège Sydney Bechet  sous l'angle des arts plastiques bien entendu.
Vous trouverez à l'adresse suivante les collèges retenus au niveau national : http://www.education.gouv.fr/cid72373/colleges-connectes.html#20_sites%20pilotes%20pour%20
améliorer%20l'intégration%20du%20numérique%20à%20l'École
traam2103
Dans le cadre des TRAAM, vous pouvez consulter les rapports publiés par
les académies participantes de l'an passé à partir de la Une du portail national.
Pour l'année scolaire à venir, le thème de travail est :
"Pratiques numériques simples, pratiques numériques complexes : quels enjeux?".
Les académies qui ont été retenues pour participer à cette recherche soutenue et initiée par le Ministère sont les suivantes : Nancy-Metz, Guadeloupe, Nice, La Réunion, Limoges, Reims, Caen, Rouen.
Lien : http://eduscol.education.fr/arts-plastiques/actualites/actualites/article/-1691ced4c5.html

Cette année encore le projet académique "Mobiquité de pratique augmentée"
a été retenu et c'est fort heureux par rapport à l'engagement d'un noyau de collègues qui obtiennent une réelle plus value avec les projets qu'ils mettent en œuvre.
Si les TraAm, (Travaux académiques mutualisées) sont reconduits pour la troisième année dans l'académie par un repérage ministériel, c'est un beau palmarès que je salue face à l'implication forte de ce groupe que nous ne demandons qu'à fortifier. 

"Mobiquité de pratique augmentée" Dans la continuité des deux années précédentes où les convergences numériques ont été repérées: sur tablettes, Smartphone et  réseau social, Il s'agit cette année de mettre en place au sein des équipes maintenant constituées des scénarii où le numérique viendra se mettre à l' œuvre dans la pratique en Arts Plastiques dans et hors la classe, pendant et après."


Et n'oubliez pas NOUS AVONS BESOIN DE VOUS pour que vos dispositifs de cours innovants remontent vers Jérôme Sadler <Jerome.Sadler@ac-nice.fr> puis vers les édubases
Pour ce faire il convient de respecter les consignes de mises en page académique
→la page IATICE
lettre Tice edu
A la Une du portail national, la nouvelle Lettre TicEdu dont le thème est l'Image et le temps.

Expérimentation AVAN aux collèges
Bertone, Antibes et Capron, Cannes

Apportez votre appareil numérique en classe d'arts plastiques

→Lien vers une présentation de l'application testée Tactileo Cloud
→Lien vers le point d'étape Janvier 2016
→La procédure détaillée
→La présentation à ECRITECH7 mai 2016
 
Questions posées par Cap'Radio aux deux professeurs après la présentation du travail à l'atelier 5 d'Ecritech 7

haut de page

Les ressources de proximité et l'HIDA
Informations de madame l'Inspectrice
2013

journées du patrimoine
Bonjour mesdames et messieurs les professeurs d'arts plastiques,

Profitez bien de ce beau week end des journées du patrimoines avec un thème anniversaire "100 ans de protection"
c'est un thème qui nous permet d'aborder à nouveau avec les élèves toutes les questions de la conservation et de se saisir un "objet d'étude " de proximité que vous pourrez retravailler en équipe histoire des arts ou simplement en arts plastiques

J'en profite pour vous conseiller la visite du site ministériel http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/  qui nous présente
outre les programmes des régions : http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/search/node/
beaucoup de ressources exploitables en classe : http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/100-ans-de-protection
et une page très intéressante (pour travailler les visuels de communication) répertoriant les 30 affiches pour la promotion de chacune des 30 éditions : http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/30e-edition/30-editions-30-affiches

Ici ou là dans l'académie votre travail avec les élèves est valorisé ce jour quand vous avez pu tisser des liens étroits avec les structures culturelles
En voici des exemples:
→ Collège St Hilaire Grasse
→Collège Capron Cannes
S'y ajoute le musée pirate parallèle au MIP de Grasse avec les élèves du Lycée Amiral de Grasse
et ceux autour du Centre de Vie de Valbonne avec le Collège Niki de St Phalle.
D'autres existent sans aucun doute...
N'hésitez pas à faire remonter vos travaux.
Donnons de la visibilité à vos projets !
Madame J. Rouch IA IPR Arts Plastiques

 

Journées du patrimoine en milieu scolaire
COLLEGE CAPRON Cannes

Monsieur Sicart et sa classe numérique présentent leurs productions aux journées du patrimoine.journées du patrimoinejournées

A l'occcasion des Journées du Patrimoine, le collège A. CAPRON  ouvrait ses portes pour la première fois, ce dimanche 15 septembre matin.
Cette visite a pris pour moi une coloration forte et dynamique et j'en suis ressortie conquise. 
Dès mon arrivée, une première élève venait à ma rencontre et m'invitait à la suivre devant la façade sur jardin pour me faire découvrir, fiches à la main et gestes démonstratifs à l'appui,
la structuration du bâtiment, ses transformations suivant son utilisation, ses caractéristiques architecturales…les traces observables des remaniements, le tout avec un vocabulaire maitrisé et sur un ton assuré. 
Elle me confiait ensuite, dans le hall, à un de ses camarades devant des panneaux. Il m'aidait alors à me repérer devant un affichage expert mettant en valeur photographies anciennes et textes d'archives (travail antérieur d'une autre équipe d'enseignants). Tout prenait sens, tout était remis en écho du lieu même. 
Ce collège où ces élèves de troisième avaient passé déjà quelques années, était connu et compris par chacun pour son bâti architectural et pour les engagements de la famille CAPRON. 
Le buste dans le jardin avait été l'objet d'une enquête à la recherche du sculpteur. 
Le lieu avait été le siège d'un court métrage scolaire The Anachronism salué dernièrement par le Prix de la Jeunesse   
the anachronism
Les équipes de professeurs (arts plastiques et histoire géographie) concepteurs du projet et responsables en amont des contenus à élaborer avec leurs élèves devenus des chercheurs aguerris en médiathèque et aux archives, étaient présents en arrière plan avec les chefs d'établissement. Tous avaient œuvré pour que chaque document retrouvé puis enrichi par les souvenirs des descendants invités, apporte un éclairage nouveau et retisse l'histoire du lieu. Disponibles pour rassurer ou répondre à d'éventuelles questions plus approfondies des visiteurs très intéressés, les enseignants ont su s'effacer pour laisser ces jeunes prendre tout leur essor et s'exprimer devant chaque nouveau visiteur, encourageant ainsi l'assurance et valorisant le sérieux de chacun.
Enfin une utilisation experte du numérique courageusement menée avec seulement quelques tablettes a apporté une plus value conséquente au projet. 
Là encore, en prolongement du travail initié à St Hilaire à Grasse, un judicieux emploi du QRCodes permet de renvoyer rapidement à des dossiers pédagogiques étayés interrogeables à tout moment.

Des professeurs se retrouvant autour de pratiques innovantes en co intervention,
des élèves qui dans un premier temps cherchent et apprennent avec leurs enseignants au sein de projets dans les classes puis par des va et vient avec des structures culturelles de proximité
et qui savent ensuite transmettre avec bonheur des connaissances maitrisées à un tout autre public revenu le jour de l'ouverture des journées du patrimoine, voilà ce que j'ai pu apprécier. 
C'est une vraie réussite d'enseignement, de culture et d'ouverture, qu'il m'est agréable de mettre en évidence en remerciant chacun pour sa forte implication.

J.ROUCH IA IPR AP


haut de page
 
 

Les missions et compétences de l'enseignant.
Textes et outils en appui



Ressources d'accompagnement du programme d'arts plastiques au cycle 4

Les trois journées " Nouveaux Programmes AP de COLLÈGE " se sont déroulées sur chaque bassin avec l'énergie et la compétence de l'accompagnement de vos collègues formateurs que je remercie encore pour leur engagement fort.
Chacun d'entre vous était convoqué et a du y assister
Vous trouverez en complément  ci-après le lien vers la page Eduscol dédiée aux ressources d'accompagnement des programmes d'arts plastiques au cycle 4.
 

INSPECTION : information sur le suivi des personnels et conseils

Mesdames, Messieurs les professeurs d'arts plastiques

Je poursuis le suivi régulier de tous les personnels par des visites d’inspection planifiées selon les plus grands retards,  mais aussi selon un rythme adapté à des situations conjoncturelles que vous me signalez.
Cela doit participer à un meilleur accompagnement de tous les personnels et une valorisation de leur engagement dans l’évolution de leur carrière.

Pour que nos échanges sur l’investissement et la formation dispensée aux élèves soient les plus constructifs possible, 
je vous explique ici les éléments importants à préparer afin d'anticiper toute venue d'inspection, toujours annoncée par votre établissement mais aussi directement sur votre mail professionnel.

A ma venue en classe pour consolider l'observation, je souhaiterais que vous puissiez me remettre

- la préparation de cours quant à la séance observée faisant état des objectifs visés et des compétences développées
 Toute cette préparation doit être référée au socle commun de connaissances et de compétences.
  Les références artistiques y sont clairement repérées.

- la progression pédagogique pour la période antérieure et les pistes sur les prolongements envisagés.

Dans des documents annexes vous ferez un état de :

- votre usage des T.I.C. dans le cours d'arts plastiques : (renvoi à des traces ou productions réalisées en utilisant l’outil informatique pouvant être hébergées dans un espace"galerie virtuelle" de l'établissement)
- votre engagement dans les dispositifs transversaux et la part prise dans le travail en équipe : histoire des arts, nouvelles modalités du brevet, socle, PPRE, accompagnement pédagogique, projets culturels, espace d'art ….
-l'état de l'équipement de votre salle spécifique en remplissant la fiche jointe

Toutes les initiatives et investissements susceptibles de valoriser la place de la discipline dans la formation générale, artistique et culturelle des élèves  pourront aussi être présentés.

« Rendre compte » fait partie intégrante des charges pour tout fonctionnaire et la tenue attentive et précise des cahiers de textes, y compris les cahiers de textes numériques, constitue la trace première de votre action pédagogique.
Des conseils quant à ce qu'il est opportun d'y faire apparaitre sont sur la page www.ac-nice.fr/arts/espipr.html

Ce courrier de clarification adressé sur vos boites professionnelles vise à homogénéiser nos rencontres en inspection
et les rendre les plus productives dans le respect du fort investissement de chacun.

Nos rencontres sont brèves même si parfois elles sont complétées par une réunion d'une équipe élargie autour de l'enseignement d'histoire des art. Je les souhaite donc les plus riches possible.

Programmation et progression  

Dans l'espace de l'année et dans un maximum de 36 séances, vous allez devoir prévoir, comment vous allez aborder les différentes questions du programme pour chaque niveau.
Cette progression sur l'année est une prévision en amont vous permettant de trouver le moyen d'interroger tous les points explicités, par niveau, dans les programmes AP
Lorsque vous la prévoyez vous êtes attentifs à l'articulation des sujets entre eux, à l'alternance de dispositifs différents, à l'insertion d'exercices courts permettant, si besoin, d'approfondir des techniques utiles à tous et étant apparues comme non maitrisées, aux courts bilans de connaissances dont vous auriez besoin par moments. 
Il y a là une démarche progressive (progression) qui doit aussi s'insérer parmi les contraintes du calendrier scolaire (programmation dans un calendrier) .

Tout au long de l'année, sans vous laissez entrainer à rallonger les séquences, vous êtes amenés à vous adapter à une programmation locale non connue alors … et à changer ou infléchir votre préparation annuelle.
Un travail de mise à plat et présentation en tableau vous permettra d'ajuster, de reprendre, de mettre en évidence et d'organiser vos séquences en tenant compte des césures des congés et des temps forts des conseils. 
Programmer par rapport au calendrier scolaire et ses impératifs permet de gérer des évaluations variées (oral, croquis, sujets, devoirs ou recherches) pour les bilans par trimestre

Dans un tableau, seront ainsi clairement repérables pour vous la problématique abordée, les notions travaillées, le vocabulaire à retenir, le champ référentiel choisi en apport, la part déclinable en histoire des arts et ré interrogeable en trans disciplinarité…

Vous trouverez ici dans une volonté d'échanges de pratiques et non de modélisation, des exemples que certains collègues ont eu la grande générosité d'accepter de porter à la consultation de tous.

Cet espace n'a de sens que partagé.
Il gagnera à s'enrichir de votre manière de faire, si vous avez la gentillesse de m'adresser d'autres exemples

Que tous les participants soient remerciés.
→Progression sixième
→Progression cinquième
→Progression quatrième
→Progression troisième

Voir et comprendre une oeuvre à partir de sa reproduction


Christian Vieaux, IA-IPR de l'académie de Paris , revient à partir de trois fiches sur l'approche de l'oeuvre à partir de sa reproduction avec un public d'élèves. 

Les missions de l'enseignant
Circulaire N°97-123 du 25-3-1997
BOEN N°22 du 29-5-97

e socle commun de connaissances et compétences

Le cahier de texte numérique
Le cahier de texte numérique remplace la forme traditionnelle papier à la rentrée 2011. Le texte paru en date du 9 septembre au B.O. en définit les modalités de mise en oeuvre.

Que doit-on y trouver?
un éclairage du 2 février 2011
Tableau sur la progression des compétences


L'obligation de tenue d'un cahier de texte

Circulaire du 3 mai 1961


Quel sujet, quel problème , quelle notion...
Comment bien préparer une séquence au sein d'une progression annuelle?
.

HISTOIRE DES ARTS

>>>>Le nouveau texte du B.O N°41 et les points de vigilance
Ce qui change à compter de la session 2012
Cette circulaire parue au BO abroge et remplace la note de service n° 2009-148 du 13 juillet 2009,  publiée au B.O. n° 40 du 29 octobre 2009.
Elle insiste sur l'autonomie laissée aux établissements quant à l'organisation mais précise largement des points que nous avions relevés comme laissant trop d'interprétations possible.
Sont explicitement détaillés les points suivants:
-la coordination interdisciplinaire : Elle est formalisée dans le projet d'enseignement de l'histoire des arts 
-l'évaluation (mention sur les bulletins à tous niveaux et éventuellement une note chiffrée En classe de troisième, une telle évaluation reste totalement distincte de l'épreuve terminale d'histoire des arts) Là est rappelé que l'oral est note d'examen non communiquée.
-le calendrier incitant à ne plus évaluer trop tôt et "donnant des pistes" pour gérer le calendrier et la venue des jurys dans le temps de service (entre le 15 avril et le début des épreuves écrites du diplôme national du brevet, en s'efforçant de retenir la période faisant suite aux conseils de classe du troisième trimestre. L'épreuve orale peut être organisée sur des heures ordinairement dédiées aux cours dont les élèves de troisième sont alors dispensés.)
-le cahier personnel et le dossier potentiel sur les objets d'études qui peuvent aider l'élève en tant que support de leur exposé ...
-le nombre de sujets d'étude dans la liste et l'ouverture quant aux périodes : cinq "objets d'études" reliés à plusieurs des thématiques transversales... avec au mois trois des six domaines- 1 ou 2 des cinq sujets d'études choisis par l'élève peuvent porter sur des siècles antérieurs au XXème.
-les modalités communes La liste des objets d'étude est mise à la disposition du jury au moins cinq jours ouvrés avant la date de l'épreuve. Le dossier facultatif est remis dans les mêmes délais. Le jour de l'épreuve, le jury choisit, parmi la liste proposée par le candidat, l'objet d'étude sur lequel porte son exposé.
 -le passage en groupe reste possible (groupes de 3 maximum) en insistant sur le fait que l'évaluation peut être différente
-la grille ( une est donnée à titre indicatif) Il parait judicieux de ne pas plus morceler ...
Avoir une grille permet de passer en revue le fait que chacun des points a été rendu vraiment évaluable pour chaque candidat au sein d'un groupe, grâce à une série de questions courtes appelant des réponses courtes mais argumentées. l'harmonisation entre les jurys est indispensable en amont et après les oraux...


Etre capable de comprendre une oeuvre à partir de sa reproduction
Méthodologie d’analyse d’œuvre à l’usage de l’élève

>Une application au collège Niki de SAINT PHALLLE



Faire référence à l'oeuvre
Normalisation de la présentation des documents iconographiques donnés pour l’épreuve d’arts plastiques
ou d’histoire des arts au baccalauréat et dans les épreuves des concours de recrutement en arts plastiques.

Savoir faire des choix prudents et maitrisés

→ Le texte issu des formations 2008

Le nécessaire cadrage du professeur qui montre des documents et fait faire une recherche :
Rappelons ici  les précautions indispensables à prendre avec les documents que nous montrons ou que nous induisons à partir de nos sujets.

"Il ne faut pas créer des occasions à risques ou inciter les élèves à aller investiguer des champs délicats avec des travaux d'artistes au sujet du corps, de la violence, de la religion ... ou de la violence. Pour parler de "corps métissés" ou "d'hybridation" en cinquième, nous pouvons revenir à la base de toute construction imaginaire telle que la mythologie grecque et autres ont su nous le montrer. (Moitié humain moitié animal........ Sphinge, sphinx ...  etc).
Le prétexte à la référence contemporaine à tout prix en s'abritant derrière l'ouverture culturelle risque de poser dès le cours, le problème de votre responsabilité. Il faut éviter d'être "incitatif" avec la présentation de certaines références sans avoir mesuré les inévitables rencontres que pourront faire les élèves par déclinaison de mots clés lorsqu'ils compléteront les recherches sur l'internet.

Dans l'usage d'internet de façon générale, vous devez anticiper et faire une visite de sites préalable (suivant les moteurs courants)
puis  indiquer précisément sur une fiche de travail donnée à chaque élève ce qu'il a à faire.. pour baliser les champs toujours et les limites de votre demande. Les recherches autres relèvent de la responsabilité des parents qui ont charge de surveiller leurs enfants. 
Je vous invite à écouter l' intervention de Monsieur L'inspecteur général sur le site de Créteil à propos du "corps" dans le cadre des cours d'arts plastiques"
>lien vers la page de l'académie de Créteil
Madame Rouch IA -IPR arts plastiques chargée du suivi de l'histoire des arts
>Lien vers les missions de l'enseignant


 


 

La classe côté du professeur
Lien sur le dispositif d'accueil et d'accompagnement des professeurs stagiaires
 analysant pour le professeur stagiaire (mais utilisable aussi à tout moment de sa carrière)"la classe côté du professeur"

 



La salle d'arts plastiques
Usage des TICC
→L'équipement d'une salle spécifique
en ARTS PLASTIQUES
→L'état des équipements de la salle (à remplir lors de l'inspection)

Boite à bonnes idées
→Des dispositifs innovants facilitant la pratique en classe

 

        La salle du collège des Vallergues

 

Les fiches professeurs sur les options Lycée

Le VADE-MECUM de conduite des membres du jury
Pour actualiser les informations sur les options Arts Plastiques en lycée, n'oubliez pas svp de renvoyer la fiche actualisée qui correspond à votre situation
EECAA, option facultative, option de spécialité  de Monaco et des Académies de Nice et  Corse)
→Modèle Académie de Nice
→Modèle académie de Corse
→Modèle Monaco

La fiche
epreuve orale BACCALAUREAT SPECIALITE
Épreuve orale BACCALAUREAT FACULTATIF

 

 






Vous trouverez ici les livrets et CDROMS spécialement réalisés pour ces questions de lycée mais dont l'achat est aussi conseillé par l'inspection pédagogique pour constituer un fonds documentaire réactualisé en salle d'AP en collège

Documents à consulter et à présenter à vos élèves

images aujourd'hui
La    

bac
monument long terme parking sculpture
beaubourg
mao
rubens
nantes
John Cage
art pouvoir
Le portrait photographique depuis 1960
penone
espace mouvement son
rousse
fontaine
Architecture et republique
sculpture XIX
     
Le catalogue de CNDP
Les publications récentes du CNDP en Histoire des Arts
Le site du CRDP de Nice

La villa Arson



Points à interroger en cours*
en Politiques culturelles dans le cadre du programme Histoire des arts (A Malraux et après....)
-un Centre National d'Art Contemporain et une Ecole Nationale Supérieure d'Art 
*en architecture (conjugaison d'une création à une réhabilitation et importance du paysage et du jardin
*en connaissance du milieu artistique (une Ecole Supérieure d'Art : étudiants, professeurs, artistes et résidences d'artistes)
*parcours d'artistes entre Villa Arson ,Biennale de Venise, Fiac, Centre Georges Pompidou